/ Humanités numériques

Journée "Humanités Numériques" - philologie et méthodes informatiques d’analyse de texte

9h30-17h, en salle R253 (ENS de Lyon site Descartes) - 20 mars 2017

Organisation

Présentation

Cette journée est dédiée à la présentation de projets de recherche menés en philologie numérique. Elle est organisée au sein du laboratoire Triangle, avec le soutien du labex COMOD. L’objectif est de permettre l’échange avec les membres du laboratoire et d’autres acteurs lyonnais intéressés par les questions de méthodes informatiques pour l’analyse de corpus textuel.
L’idée est de revenir sur la fabrique de ces projets, souvent composés d’un binôme « chercheur - ingénieur », provoquant ainsi le dialogue et la nécessaire transformation du dispositif de réflexion.

Après explicitation des méthodes, présentation des interfaces crées et des résultats obtenus, nous proposons de discuter autour de deux autres projets en cours, afin d’élargir le champ de la réflexion en humanités numériques.

Programme

  • 9h30Introduction de la journée, par Séverine Gedzelman, ingénieur en développement d’application, accompagnement à la recherche à Triangle.
  • 10h : "Approches textométriques et statistiques du corpus Mussolini", avec Stéphanie Lanfranchi-Guilloux, maître de conférence en études italiennes à l’ENS de Lyon, Elise Varcin, doctorante en études italiennes, et Antonin Guilloux, Maitre de conférences HDR à l’IMJ-PRG, à l’Université Paris 6.
  • 11h15 : pause
  • 11h30 : "Machiato, un outil d’interrogation textuel du corpus des lettres publiques (LCSG) de Machiavel", avec Corinne Manchio, docteure en études italiennes] et Marc Lasson, docteur en informatique théorique.
  • 12h30 : pause déjeuner
  • 14h : "Élaborer la version numérique d’une édition analytique de l’exorde de la Storia D’Italia de Francesco Guicciardini", avec Elise Leclerc, maître de conférence en études italiennes à LUHCIE, à l’Université Grenoble Alpes, et Samantha Saïdi, ingénieure accompagnement à la recherche sur les questions d’édition numériques à Triangle.
  • 15h : "Les sources de l’Azpilcueta et la question de ses traductions", avec Manuela Bragagnolo, post-doc au Max Planck Institute For European Legal History.

Cette journée se déroulera dans la salle R253 à l’ENS de Lyon ou en cas d’un grand nombre de participants, dans une autre salle à préciser.

Merci de nous préciser votre venue, en écrivant à severine.gedzelman@ens-lyon.fr