/ Colloques - journées d’étude

Colloque : « Théoriser en féministe. Philosophie, épistémologie, politique »

25 avril 2018 - 27 avril 2018, Université Jean Moulin Lyon 3, IEP de Lyon, ENS de Lyon

Présentation

L’objectif de ce colloque est d’explorer les spécificités de l’« impureté » du théoriser féministe, toujours en commerce avec son dehors, ainsi que ses manifestations au sein des modèles épistémologiques dans les différentes disciplines. On abordera plus particulièrement la philosophie et la science politique. Les contributions pourront aussi bien porter sur un travail d’élaboration de concepts nécessaires à une recherche empirique prenant le genre en considération que sur la reprise et l’amendement d’un modèle théorique ou d’une méthodologie héritée dans une perspective féministe. Elles pourront également développer une réflexion sur les spécificités du rapport féministe à la théorie dans les champs de la philosophie ou de la science politique. Le colloque est pluridisciplinaire ; toute proposition est la bienvenue dans la mesure où elle porte non pas directement et seulement sur un terrain et des résultats empiriques, mais sur un travail de théorisation ou sur la théorisation.

Voir le site du colloque
Pour participer au colloque, inscription obligatoire et gratuite ici.

Programme

Mercredi 25 avril - Université Lyon 3 (15 quai Claude Bernard, Lyon 7°).

10h-10h15 Introduction par le comité d’organisation

10h15-11h15 Conférence plénière

  • DIANE LAMOUREUX (Université de Laval) : "S’engager intellectuellement"
  • Discutante : VIVIANE ALBENGA (Laboratoire MICA, Université de Bordeaux)

11h15-11h30 Pause-café

11h30-12h30 Conférencière plénière :

  • ELEONORE LEPINARD (Université de Lausanne) : "théoriser en féministe / théoriser le féminisme"
  • Discutante : VANINA MOZZICONACCI (COMOD, ENS de Lyon)

12h30-14h30 Pause-midi

14h30-16h30 Ateliers en parallèle

Atelier A : "Dépasser les binarités"

  • Discutante : PAULINE CLOCHEC (IHRIM, ENS de Lyon)
  • AUDREY BENOIT (Laboratoire CHSPM, Université Paris I) : "Comment penser la matérialité sociale ? La construction discursive du ’sexe’ et l’épistémologie marxiste"
  • MEGAN HUGHES (Université d’Oxford) : "Vers une philosophie bâtarde, ou comment faire valoir une pensée doublement illégitime dans le monde anglophone"
  • ANDRÆ THOMAZO (IDEMEC, Aix-Marseille Université) : "La nouvelle théorisation du genre induite par les transidentités non-binaires au sein du courant féministe comme instigatrice d’une critique sociale radicale"
  • NATHANAËL WADBLED (CREM, Université de Lorraine) : "Un usage patrimonial de la philosophie. Références et citations dans les écrits sur le genre de Judith Butler"

Atelier B : "Des archives au terrain : enjeux d’une recherche féministe"

  • Discutante : MARGOT GIACINTI (Triangle, ENS de Lyon)
  • EUGENIE PERON-DOUTE (Chercheuse indépendante) : "Les Rote Zora : entre pratique et théorie"
  • ROSE NDENGUE (CESSMA, Université Paris 7) : "Comprendre les rapports de genre et luttes féminines non-occidentales. ’Genre relationnel’ et ’agentivité’ : deux outils théoriques indispensables"
  • MARIE-ASTRID GILLIER (Triangle, Université Lyon 2) : "Globaliser le ’travail du sexe’ : usages scientifiques situés d’une catégorie engagée"
  • IRENE BERTHONNET (LADYSS, Université Paris 7) : "Les apports de la théorie féministe matérialiste à l’économie politique : nouveaux concepts, nouvelles questions et nouveau programme de recherche ? Un exemple à partir de l’étude de la pauvreté"
  • ANOUK DELAIGUE (LAHRA, Université Lyon 2) : "Elaborer et transmettre le concept de genre en histoire : perspectives et questionnements"

16h30-16h45 Pause-café

16h45-17h45 Conférence plénière

  • MICHELE LE DOEUFF (CRAL, CNRS) : "Théoriser : une spirale sans fin"
  • Discutante : MICHELE ROSELLINI (IHRIM, ENS de Lyon)

Jeudi 26 avril - IEP de Lyon (14 avenue Berthelot, Lyon 7°).

10h-11h Conférence plénière

  • NASSIRA HEDJERASSI (CèREP, Sorbonne Université)
  • Discutante : MURIEL SALLE (LARHRA, Université Lyon 1)

11h-11h15 Pause-café

11h15-13h15 Ateliers en parallèle

Atelier C : "Naturalisme et anti-naturalisme"

  • Discutante : ANAÏS CHOULET (IRPhiL/Université Lyon 3, EVS/CNRS, S2HEP/Université Lyon 1)
  • CLAIRE GRINO (S2HEP, Université Lyon 1) : "Apports, emprunts et positionnements féministes vis-à-vis de problèmes réputés étrangers au genre : retour sur le cas de la référence au naturel"
  • THOMAS CRESPO (Triangle, ENS de Lyon) : "Penser en féministe avec Anne Fausto-Sterling : position sociale et imagination dans la science biologique"
  • LUCILE RUAULT (CERAPS, Université Lille 2) : "Un usage critique du ’naturel’. Quand des pratiques militantes de soins profanes bousculent les clivages théoriques de l’analyse féministe"
  • VALENTINA BORTOLAMI (Université de Padoue) : "Naturalism and anti-naturalist feminist epistemology : searching for a new framework"
  • NATHALIE GRANDJEAN (CRIDS, Université de Namur) : "Thinking technologies et savoirs situés pour une épistémologie encorporée"

Atelier D : "Qu’est-ce qu’une langue féministe ?"

  • Discutante : ELIANE VIENNOT (IHRIM, Université Jean Monnet de Saint-Etienne)
  • GRÂCE RANCHON : "Enseigner un français féministe, appel pour une didactique du genre en FLE"
  • MARTA JORBA (Université Pays-Basque) & M. RODO (Université libre de Catalogne) : "Metaphors and Reification in Intersectionality Theory"
  • ALISON CARTON-VINCENT (ENS de Lyon) : "Traduire en féministe"
  • LUCY MICHEL (IRHIM, ENS de Lyon) : "Et boulangère, c’est dans le dico ? Le genre des dénominations de la personne dans les dictionnaires de langue française"

13h15-15h Pause-midi

15h-17h Ateliers en parallèle

Atelier E : "L’universalisme en question"

  • Discutante : JULIE MAZALEIGUE-LABASTE (CNRS/ISJPS)
  • DAMIEN TISSOT (Université de Cornell) : "D’une éthique féministe à une théorie féministe. Féminisme, philosophie et universel"
  • AUDE BANDINI (Université de Montréal) : "L’épistémologie féministe : une épistémologie pour les filles ?"
  • FRANCOISE ORAZI (Triangle, Lyon 2) : "La critique féministe du libéralisme politique rawlsien"
  • LILA BRAUNSCHWEIG (CEVIPOF, IEP de Paris) : "Une neutralité féministe est-elle possible ? Eléments pour une reconstruction critique"

Atelier B : "Théorie et militantisme"

  • Discutante : MICHELLE ZANCARINI-FOURNEL (LARHRA, Université Lyon 1)
  • ELSA RAKOTO (Collectif Sawtche) : "Entre l’afroféminisme et le féminisme panafricaniste"
  • COLLECTIF DESRACINE.E.S : "Penser et réinventer la théorie par la pratique militante"
  • CAROLINA TOPINI (Université de Genève) : "Théoriser l’expérience. Méthodologie du personnel et matérialisme corporel dans les pratiques féministes des années 1970"
  • LENKA VRABLIKOVA (Université de Leeds) : "Between theory and practice : Back to feminist futures with Drucilla Cornell and Alex Martinis Roe"
  • ZACHARIAS ZOUBIR (SOPHIAPOL, Université Paris Nanterre) : "Le black feminism, une machine de guerre épistémologique. Bell hooks, les premières Cultural Studies et la critique de l’invisibilisation des femmes non-blanches"

17h-17h15 Pause-café

17h15-18h15 Conférence plénière

  • MANY CHRONIQUES
  • Discutante : ROSE NDENGUE (CESSMA, Université Paris 7)

Vendredi 27 avril : Programme à venir

ENS de Lyon, site Monod (46 allée d’Italie, Lyon 7ème).
Métro : B, arrêt Debourg. Tram : T1, arrêt ENS Lyon.

  • 9h45-10h Accueil des participant-e-s (hall d’accueil)
  • 10h-11h Conférence plénière (Amphi Mérieux) :
    CORNELIA MÖSER (CRESPPA, CNRS)
    Titre de la communication : "Sexualité, rationalité et critique sociale. Des questions et perspectives queer/féministes (Sexuality, rationality and social criticism. Queer/feminist questions and perspectives.)"
  • Discutant : YANNICK CHEVALIER (IHRIM, Université Lyon 2)
  • 11h-11h15 Pause-café (hall d’accueil)
  • 11h15-12h15 Conférence plénière (Amphi Mérieux) :
  • NASIMA MOUJOUD (LARHRA, Université Grenoble Alpes)
    Titre de la communication : "Théoriser en féministe décoloniale en France (Theorizing as a decolonial Feminist in France)"
  • Discutante : DELPHINE FRASCH (ENS de Lyon)
  • 12h15-13h45 Pause-midi (Restaurant universitaire, site Monod)
  • 13h45-15h45 Ateliers en parallèle

Atelier G (Amphi J) : "Genre, droit et science politique (Gender, law and political science)"

  • Discutante : SYLVAINE LAULOM (CeRCriD, Université Jean Monnet de Saint-Etienne) et HÉLÈNE SURREL (CEE-EDIEC).
  • HUGO AVVENIRE & ESTELLE POIZAT & JEAN-PHILIPPE SURAUD (Institut Maurice Hauriou, Université Toulouse 1 Capitole) "Renouveler les pratiques du droit : l’épistémologie féministe au secours de la théorie juridique (Reinventing law practices : feminist epistemology to the rescue of legal theory)"
  • ANA CAROLINA BRITO BRANDAO (Université de Rio) "Gender, Urban Politics and Social Reproduction"
  • LORRAINE DUMONT (CERIC, Aix-Marseille Université) "Les méthodes féministes de déconstruction de l’objectivité du discours juridique (Feminist methods for deconstructing the objectivity of legal discourse)"
  • THOMAS TELIOS (Université de St-Gall) "The Bodies of the Body. Social-Ontology, Emancipation, and Collective Agency"

Atelier H (Salle 1 place de l’école) : "Féminisme contre académisme (Feminism vs. academism)"

  • Discutante : SAMANTHA SAÏDI (Triangle, ENS de Lyon, Collectif Lesbien Lyonnais)
  • KIYEMIS (Autrice / Editions Métagraphe) "’Puis-je citer ce blog dans ma dissertation ?’ Sur l’afroféminisme et l’université (’Can I quote this blog in my essay ?’ On Afrofeminism and university)"
  • NOOMI B. GRÜSIG (Traductrice et éditrice / Editions Hystèriks & AssociéEs) "Quel lubrifiant pour l’académie ? Quand le vocabulaire glisse, la théorie coince (Which lubricant for the academia ? When vocabulary slips, theory gets stuck)"
  • EKATERINA PANYUKINA (Centre Max Weber, Université Lyon 2) "Des tensions entre la science et le mouvement social : quelle posture pour une recherche (académique) féministe ? Réflexion sur une recherche en cours (Feminist (academic) research ? From tensions between science and social movement to an activist research posture)"
  • YAËL ECHED (IRIS, EHESS) "Penser en mouvement : l’horizontalité contrariée de la théorie féministe (Thinking on the move : horizontality upset by feminist theory)"
  • HETA RUNDGREN (LEGS, CNRS) "La théorie, comment la pratiquons-nous ? (How do we practice theory ?)"

Atelier I (Salles des thèses) : "Expérience et positionnement (Experience and standpoint)"

  • Discutante : MARIE GARRAU (ISJPS, Université Paris 1)
  • DELPHINE FRASCH (ENS de Lyon) "Le féminisme chez D. E. Smith : d’une transformation de l’expérience à une réforme de la sociologie (Feminism in D. E. Smith’s work : from the transformation of experience to the reform of sociology)"
  • CHARLIE BROUSSEAU (ENS de Lyon) "Le paradigme de connaissance en seconde personne selon Lorraine Code (Second person paradigm of knowledge according to Lorraine Code)"
  • MICKAËLLE PROVOST (PhiCo, Université Paris 1) "L’analyse phénoménologique de l’oppression : les enjeux épistémologiques et politiques du recours à l’expérience vécue (The phenomenological analysis of oppression : the epistemological and political implications of the reference to lived experience)"
  • VICTOR COLLARD (CSE, EHESS) "Les enjeux épistémologiques cachés de La domination masculine et de sa critique (Hidden epistemological issues of La domination masculine and its critique)"
  • 15h45-16h Pause-café (hall d’accueil)
  • 16h-18h Ateliers en parallèle

Atelier J (salle 1 place de l’école) : "Corps et sensorialité (Bodies & sensoriality)"

  • Discutante : CLAINE GRINO (S2HEP, Université Lyon 1)
  • NOEMIE AULOMBARD (Centre Max Weber, ENS de Lyon) "Théorisation et expérience corporelle : une co-construction ? L’exemple des scripts corporels (Theorization and corporal experience : a co-construction ? Analyzing corporal scripts)"
  • ANDREA LUIGI SAGNI (IRPhiL, Université Lyon 3) "’Le poids prescrit’. Obésités et regards féministes (’Prescribed weight’. Obesities and feminist perspectives)"
  • NATHALIE LUGAND (UTRPP, Université Paris 13) "Regard féministe sur l’immersion dans des salons de domination BDSM (Feminist perspective on immersion in BDSM domination dungeons)"
  • ANAÏS CHOULET (IRPhiL/Université Lyon 3, EVS/CNRS, S2HEP/Université Lyon 1) "La puissance critique du toucher thérapeutique : pour une épistémologie du point de contact (Critical power of therapeutic touch : towards an epistemology of the contact point)"

Atelier K (salles des thèses) : "Féminismes : réformes ou révolutions ? (Feminisms : reform or revolution ?)"

  • Discutante : ROSE NDENGUE (CESSMA, Université Paris 7)
  • Intervenant-e-s :
  • ABIR KREFA (Centre Max Weber, Université Lyon 2) "Théoriser les révolutions en féministe (Feminist theorizing of revolutions)"
  • LEA VEDIE (Triangle, ENS de Lyon) "La révolution des mouvements de libération des femmes : ’partir de soi’ (the revolution of women’s liberation movements : speaking and acting from oneself)"
  • LAURE GILLOT-ASSAYAG (IEP de Paris) "Les enjeux politiques des transferts culturels : les ambiguïtés de la réception de la pensée féministe d’Angela Davis à Paris (1970-1980) (Political implications of cultural transfers : ambivalent receptions of Angela Davis’ feminist thinking in Paris (1970-1980))"
  • SAMANTHA ORTIZ & MAR PEREZTS (OCE, EM Lyon) "Feminization of politics (feminizar la politica) : theorizing through experimentation and practice"

Comité d’organisation

Anaïs Choulet, doctorante CNRS en philosophie de la médecine et chargée de cours à l’université Lyon I.

Pauline Clochec, doctorante en philosophie et ATER à l’École Normale Supérieure de Lyon.

Delphine Frasch, étudiante en philosophie à l’École Normale Supérieure de Lyon.

Claude Gautier, professeur des Universités à l’ENS de Lyon et directeur du laboratoire Triangle (UMR 5206, Philosophie).

Margot Giacinti, doctorante en science politique et chargée de cours à l’École Normale Supérieure de Lyon.

Vanina Mozziconacci, docteure en philosophie, post-doctorante à l’École Normale Supérieure de Lyon et au sein du LaBex COMOD.

Karine Roudier, maîtresse de conférence en Droit Public à Sciences Po Lyon (Laboratoire Triangle, UMR 5206, Droit public).

Samantha Saïdi, Ingénieure d’études, Laboratoire Triangle.

Léa Védie, doctorante en philosophie et chargée de cours à l’École Normale Supérieure de Lyon.

Contact : theoriefeministe@gmail.com et theoriserenfeministe.wordpress.com

/ Colloques - journées d’étude

UMR
2005 - 2018 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]