/ Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s

Joly, Hervé

 Directeur de recherche CNRS section 33, Mondes modernes et contemporains (Histoire des entreprises et des entrepreneurs. Sociologie des élites) Directeur de l'Institut d'études avancées de Lyon (Collegium)
Publications dans HAL

Axes de recherche

  • histoire économique et sociale des entrepreneurs et managers au XXe siècle en France et en Allemagne, sociologie des élites économiques
  • histoire et sociologie des filières de formation des élites dirigeantes en France (grandes écoles, grands corps, etc.) ; perspectives comparées
  • histoire des relations entre élites économiques et régimes nazi et vichyste / épurations et devenir de ces élites dans l’après-guerre.

Parcours professionnel

  • 2013- : directeur de recherche CNRS à l’UMR 5206 Triangle, Action, discours, pensée politique et économique. Université de Lyon.
  • 2014-1015 : chargé de cours d’histoire économique, Institut Paul Bairoch, faculté d’économie et de sciences sociales, université de Genève.
  • 2010-2013 : directeur de recherche CNRS au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (histoire moderne et contemporaine) (LARHRA, UMR 5190, Institut des sciences de l’homme, Université Lumière Lyon 2).
  • 1994-2010 : chargé de recherche CNRS au Centre Pierre Léon d’histoire économique et sociale devenu en 2003 LARHRA.
  • 1992-1994 : attaché temporaire d’enseignement et de recherche en science politique à la faculté de Droit et des Sciences sociales de l’université de Poitiers.
  • 1989-1992 : allocataire de recherche du programme franco-allemand du CNRS.
  • 1988-1989 : chercheur sur contrat à l’Observatoire des dirigeants - Laboratoire de sociologie du changement institutionnel (LSCI, CNRS-IRESCO) : participation à diverses recherches sur les élites économiques dirigées par Michel Bauer et Bénédicte Bertin-Mourot.

Responsabilités académiques

  • 2016- : directeur de l’Institut d’études avancées de Lyon (Collegium)
  • 2001-2014 : directeur adjoint du Centre interdisciplinaire d’études et de recherche sur l’Allemagne (CIERA), Paris-Lyon
  • 2002-2009 : directeur du groupement de recherche (GDR 2539) du CNRS « Les entreprises françaises sous l’Occupation »
  • 2015- : membre du conseil scientifique du musée des Soieries Bonnet à Jujurieux (Ain)
  • 2013-2015 : membre du conseil scientifique de l’Institut français d’histoire en Allemagne (IFHA), Francfort/Main.
  • 2011- : membre du jury du prix Crédit agricole histoire des entreprises
  • 2011- : membre élu du comité directeur de l’Association française d’histoire économique (AFHE).
  • 2011- : membre du comité de lecture de la revue Cahiers de RECITS, Université technologique Belfort-Montbéliard.
  • 2010- : membre du comité scientifique de la Revue d’Allemagne.
  • 2009- : membre du jury du prix Mattei Dogan d’histoire sociale, MSH, Paris.
  • 2008- : membre du comité éditorial de la revue Entreprises et Histoire.
  • 2004- : membre du conseil scientifique du Centre d’histoire de la Résistance et de la déportation (CHRD), Lyon.

Formation

Habilitation à diriger des recherches en histoire contemporaine (EHESS, garant Patrick Fridenson, 2008) avec un dossier intitulé « Dirigeants d’entreprise et élites économiques en France et en Allemagne au XXe siècle. Formation, trajectoires individuelles et stratégies des firmes », avec un mémoire de synthèse « De la sociologie à la prosopographie historique des élites : regards croisés sur la France et l’Allemagne », et un mémoire inédit « Diriger une grande entreprise française au XXe siècle : modes de gouvernance, trajectoires et recrutement ». Ce second travail qui a obtenu le prix Crédit agricole d’histoire des entreprises Édition 2009, attribué en partenariat avec la revue Entreprises et histoire, a été publié en 2013 aux PUFR à Tours (cf. liste de publications).
https://halshs.archives-ouvertes.fr...
Doctorat de sociologie politique (EHESS, dir. Christophe Charle, 1993) sur « L’élite industrielle allemande. Métier, pouvoir et politiques. 1933-1989 ».

Études de droit, de science politique et de sciences sociales aux universités de Poitiers et Paris I Panthéon Sorbonne et à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Publications récentes

2016


  • Bueltzingsloewen Isabelle Von, Douzou Laurent, Durand Jean-Dominique, Joly Hervé et Solchany Jean (dir.), Lyon dans la Seconde Guerre mondiale : villes et métropoles à l’épreuve du conflit, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 361 p.

  • Joly Hervé, « Irrésistible déclin et renouveau allemand dans l’industrie des machines (années 1960-2010) », in Françoise Berger, Michel Rapoport, Pierre Tilly et Béatrice Touchelay (dir.), Industries, territoires et cultures en Europe du Nord-Ouest XIXe-XXe siècles : mélanges en l’honneur de Jean-François Eck, Roubaix, Archives nationales du monde du travail, 2016, p. 77-86.
  • Joly Hervé, « L’ingénieur civil des mines polytechniciens ou les apparences du corpsard ? », in Marco Bertilorenzi, Jean-Philippe Passaqui et Anne-Françoise Garçon (dir.), Entre technique et gestion Une histoire des "ingénieurs civils des mines" (XIXe-XXe siècles), Paris, Transvalor ; Presses des Mines, Histoire, sciences et sociétés, 2016, p. 87-97.
  • Joly Hervé, « L’évolution des élites lyonnaises sous Vichy : tentative de bilan », in Isabelle von Bueltzingsloewen, Laurent Douzou, Jean-Dominique Durand, H. Joly et Jean Solchany (dir.), Lyon dans la Seconde guerre mondiale : villes et métropoles à l'épreuve du conflit, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 73-98.

2015

  • Dudouet François-Xavier, Joly Hervé et Vion Antoine, « Les grands patrons et la politique », in Antonin Cohen, Bernard Lacroix et Philippe Riutort (dir.), Nouveau manuel de science politique, Nouv. éd. rev. et augm., Paris, la Découverte, Manuels Repères, 2015, p. 281-291.
  • Dudouet François-Xavier et Joly Hervé, « "Patrons d’État" : la permanence d’une voie royale », in Bernd Zielinski et Jean-Robert Raviot (dir.), Les élites en question : trajectoires, réseaux et enjeux de gouvernance : France, UE, Russie, Bern ; Berlin ; Bruxelles [etc.], Peter Lang, Travaux interdisciplinaires et plurilingues, 2015, p. 61-89.

  • Joly Hervé, Les Gillet de Lyon : fortunes d'une grande dynastie industrielle (1838-2015), Genève, Droz, 2015, 510 p.
  • Joly Hervé, « Patrons », in Florence Charpigny et Bruno Dumons (dir.), Rhône Alpes : la construction d'une région XIXe-XXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 131-137.

  • Joly Hervé, « Le pantouflage des hauts fonctionnaires dans les entreprises privées françaises (XIXe-XXe siècles) : évolution de la réglementation et des pratiques », in Jens Ivo Engels, Andreas Fahrmeir, Frédéric Monier et Olivier Dard (dir.), Krumme Touren in der Wirtschaft : Geschichte ethischen Fehlverhaltens und seiner Bekämpfung, Köln, Böhlau Verlag, 2015, p. 157-174.
  • Joly Hervé, « Représentation comparée des banques dans les conseils des groupes industriels en France et en Allemagne au XXe siècle », in Pierre Lamard et Nicolas Stoskopf (dir.), L’entreprise rhénane : mythe ou réalité ? Hommage à Michel Hau, Paris, Picard, 2015.

2014



  • Dudouet François-Xavier, Grémont Éric, Joly Hervé et Vion Antoine, « Retour sur le champ du pouvoir économique en France : l’espace social des dirigeants du CAC 40 », Revue française de socio-économie, 2014, nᵒ 13, p. 23-48.
  • Joly Hervé, « Les transformations des industries lyonnaises pendant la Grande Guerre », Mémoires consulaires et perspectives (Association des anciens présidents de CCI), 2014, nᵒ 43, p. 22-24.

  • Joly Hervé, Maurice Schwob. Fondateur des 100.000 Chemises [Catalogue d'exposition], Musée de la chemiserie et de l'élégance masculine, 2014, 80 p.
  • Joly Hervé, « Le recrutement comparé des dirigeants de la sidérurgie en France et en Allemagne », in Charles Barthel, Ivan Kharaba et Philippe Mioche (dir.), Les mutations de la sidérurgie mondiale du XXe siècle à nos jours = The transformation of the world steel industry from the XXth century to the present, Bruxelles, P. Lang, 2014, p. 463-482.
  • Joly Hervé, « Entrées : Chambre de commerce ; Chimie ; Famille Gillet ; Auguste Isaac ; Famille Lumière ; Mutation industrielle et économique de Lyon et sa région », in Nicolas Beaupré, Anne Charmasson-Creus, Thomas Breban et Fanny Giraudier (dir.), 14-18. Lyon sur tous les fronts ! Une ville dans la Grande Guerre, Milan, Silvana Editoriale, 2014, p. 126-127 ; 128-130 ; 166-169 ; 188-189 ; 195-196 ; 201-203.
  • Joly Hervé, « Das ökonomische System des Zyklon B und sein Missbrauch zur Massenvernichtung von Menschen », in Rainer Karlsch et Helmut Maier (dir.), Studien zur Geschichte der Filmfabrik Wolfen und die IG Farbenindustrie AG in Mitteldeutschland, Klartext, Bochumer Studien zur Technik- und Umweltgeschichte, 2014, p. 13-37.
  • Joly Hervé, « Unternehmer in Frankreich. Vergleichende Überlegungen », in Werner Plumpe (dir.), Unternehmer - Fakten und Fiktionen : historisch-biografische Studien, München., de Gruyter Oldenbourg, 2014, p. 355-369.
  • Joly Hervé, « Les administrateurs de la SEPR : le poids des milieux patronaux (1864-1981) », in SEPR (dir.), SEPR. 1864-2014, 150 ans au service de la formation professionnelle en Rhône-Alpes, Lyon, EMCC, 2014, p. 114-121.
  • Joly Hervé, « Qui sont les patrons de l’industrie savoyarde ? (années 1860-2000) », in Denis Varaschin (dir.), Histoire économique de la Savoie de 1860 à nos jours, Genève, Droz, 2014, p. 319-362.

2013


  • Joly Hervé, Diriger une grande entreprise au XXe siècle : l'élite industrielle française, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, Perspectives historiques, 2013, 428 p.
  • Joly Hervé, « L'ENSET/ENS Cachan dans l'espace concurrentiel des très grandes écoles : le recrutement par concours dans les sections scientifiques, 1949-2012 », in Florent Le Bot, Virginie Albe, Gérard Bodé, Guy Brucy et Élisabeth Chatel (dir.), L'ENS Cachan : le siècle d'une grande école pour les sciences, les techniques, la société, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Carnot, 2013, p. 299-313.
  • Joly Hervé, « Le monde économique à l'exposition », in Maria-Anne Privat-Savigny (dir.), Lyon, centre du monde ! L'exposition internationale urbaine de 1914, Lyon, Fage, 2013, p. 207-213.

Publications complètes

Livres

  • Les Gillet de Lyon. Fortunes d’une grande dynastie industrielle (1838-2015), Genève, Droz, 2015, ISBN, 978-2-600-01894-4, 610 p.
  • Maurice Schwob. Fondateur des 100.000 Chemises, catalogue d’exposition, Argenton-sur-Creuse, Musée de la chemiserie et de l’élégance masculine, 2014, ISBN : 978-2-9538678-2-4, 80 p.
  • Diriger une grande entreprise au XXe siècle : l’élite industrielle française, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, coll. « Perspectives historiques », 2013, ISBN : 978-2869062986, 428 p.
  • (avec François Robert et Alexandre Giandou), Entreprises et pouvoir économique dans la région Rhône-Alpes (1920-1954), Lyon, Centre Pierre Léon d’histoire économique et sociale (Cahiers n° 4), 2003, 300 p. Consultable en ligne sur HAL SHS
  • Patrons d’Allemagne. Sociologie d’une élite industrielle. 1933-1989 , Paris, Presses de Sciences Po, 1996, ISBN : 978-2724606881, 360 p.
  • traduction en allemand parue en 1999 aux Presses universitaires de Leipzig sous le titre Großunternehmer in Deutschland, Soziologie einer industriellen Elite. 1933-1989 .

Édition critique de sources

  • Auguste Isaac, Journal d’un notable lyonnais 1906-1933 , introduction, choix des extraits et annotation par H. Joly, Lyon, Éditions BGA Permezel, août 2002, 600 p.

Responsable de collection

  • (avec Jay Rowell, Michael Werner, Bénédicte Zimmermann) codirecteur de la collection « Dialogiques » du CIERA, Éditions de la MSH, Paris : six ouvrages parus entre 2004 et 2014.

Directions d’ouvrages

  • (avec Alexandre Giandou, Muriel Le Roux, Anne Dalmasso, Ludovic Cailluet) Des Barrages, des usines et des hommes.L’industrialisation des Alpes du Nord entre ressources locales et apports extérieurs , Études offertes au professeur Henri Morsel, Grenoble, PUG, 2002 (avec rédaction d’une introduction biographique « H. Morsel, l’homme, l’enseignant, l’historien », p. 9-20)
  • Faire l’histoire des entreprises sous l’Occupation. Les acteurs économiques et leurs archives (actes de la journée d’études du GDR du 12 octobre 2002), Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, 2004, 375 p. (avec présentation d’extraits d’inventaires d’archives allemandes traduits en annexe).
  • Les Comités d’organisation et l’économie dirigée du régime de Vichy (actes du colloque du GDR au Mémorial de Caen du 3-4 avril 2003), Caen, Centre de recherche d’histoire quantitative, 2004, 320 p.
  • Patronat, bourgeoisie, catholicisme et libéralisme. Autour du Journal d’Auguste Isaac (actes de la journée d’étude du 18 juin 2003 à Lyon), Lyon, LARHRA (Cahiers Pierre Léon n° 5), 2004, 230 p.
  • Les Archives des entreprises sous l’Occupation. Conservation, accessibilité et apport (actes du colloque du GDR au Centre des archives du monde du travail à Roubaix des 4-5 mars 2004), Lille, IFRÉSI, 2005, 320 p. (avec rédaction de l’introduction, p. 11-19). Livre consultable en ligne sur HAL SHS
  • Formation des élites en France et en Allemagne (actes du colloque du CIERA à l’Institut Goethe à Paris des 6-7 décembre 2002), Paris-Cergy, CIRAC, 2005, 230 p. (avec rédaction de l’introduction et deux articles).
  • L’Économie de la zone non occupée 1940-1942 (actes de la table ronde du GDR à l’ENS-LSH à Lyon les 13-14 octobre 2005), Paris, CTHS, 2007, 378 p. (avec rédaction de l’introduction).
  • (avec Marie-Noëlle Polino et John Barzman), Transports dans la France en guerre 1939-1945, Rouen, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2008, 432 p.
    (avec Agnès Callu et Patrick Eveno), Cultures et médias sous l’Occupation. Des entreprises dan la France de Vichy, Paris, CTHS, 2009, 400 p.
  • (avec Sabine Effosse et Marc de Ferrière le Vayer), Les Entreprises de biens de consommation sous l’Occupation, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 2010, 350 p.
  • (avec Hubert Bonin et Christophe Bouneau), Les Entreprises et l’outre-mer français pendant la Seconde Guerre mondiale, Pessac, Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 2010, 350 p.
  • (sous la direction de Jean-Claude Daumas, en collaboration avec Alain Chatriot, Danièle Fraboulet et Patrick Fridenson),Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, 2010, 1614 p.
  • (avec Isabelle von Bueltzingsloewen, Laurent Douzou, Jean-Dominique Durand et Jean Solchany), Lyon dans la Seconde Guerre mondiale. Villes et métropoles à l’épreuve du conflit, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 361 p.

Directions d’un numéro spécial de revue

  • « Les entreprises des deux Allemagne », numéro spécial d’ Entreprises et Histoire , n° 16, octobre 1997.
  • « Les entreprises allemandes durant la Seconde Guerre mondiale », numéro spécial d’Histoire, Économie et Société , 23 e année, octobre-décembre 2005.

Traduction

  • Stephan H. Lindner, Au cœur de l’IG Farben. L’usine chimique de Hoechst sous le Troisième Reich, Paris, Les Belles Lettres, 2010, 415 p. (traduit de l’allemand).

Articles dans des revues scientifiques à comités de lecture

  • 1. « Die Ingenieurs du Corps des Mines und die Bergassessoren. Ein Vergleich industrieller Eliten » (Les ingénieurs du Corps des Mines et les Bergassessoren . Une comparaison d’élites industrielles), Jahrbuch für Wirtschaftsgeschichte , 1993, n° 1, p. 45-68.
  • 2. « Les patrons des grandes entreprises allemandes. Sociographie du pouvoir économique », article paru dans la revue Politix , n°23, troisième trimestre 1993, p. 66-83 ; repris ensuite sous le titre « Qui sont les patrons allemands ? », Problèmes économiques , n° 2360, 26/1/1994, p. 18-25. Article consultable en ligne sur Persée
  • 3. « Le choix du dauphin. Règles de succession managériale dans les grandes entreprises chimiques allemandes », Actes de la recherche en sciences sociales , n° 105, décembre 1994, p. 52-59. Article consultable en ligne sur Persée
  • 4. « Les limites d’une européanisation du pouvoir économique. Le cas de la France et de l’Allemagne », La Revue de l’IRES , n°16, automne 1994, p. 39-73.
  • 5. « La construction sociale d’un problème écologique et sa gestion politique. Le cas des déchets d’emballage en Allemagne »,Annales des Mines. Gérer et comprendre , septembre 1995, n° 40, p. 68-79 ; article repris sous le titre « Les déchets d’emballage en Allemagne, enjeu économique et politique », Problèmes économiques , n° 2457, 31 janvier 1996, p. 24-31.
  • 6. « France-Allemagne : le résistible déclin des modèles nationaux », Revue française de Gestion , n° 111, novembre 1996, p. 184-198.
  • 7. « L’intégration des diplômés de gestion au sein des élites économiques allemandes : une réussite nécessairement partielle »,Entreprises et Histoire , juin 1997, n° 14, p. 97-110.
  • 8. « Les anciennes élites économiques après le démantèlement des combinats », Allemagne d’aujourd’hui , actes du colloque de Lyon sur les groupes sociaux en mutation dans les nouveaux Länder, avril-juin 1998, n° 144, p. 6-18.
  • 9. « Une source importante d’accès problématique pour l’historien : le premier registre du commerce (1920-1954) », Entreprises et histoire , 1998, n° 19, p. 159-164.
  • 10. « L’implication de l’industrie chimique allemande dans la Shoah : le cas du Zyklon B », Revue d’histoire moderne et contemporaine , 47-2, avril-juin 2000, p. 368-400. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 11. « Le capitalisme familial dans les entreprises moyennes : un déclin réversible », Entreprises et histoire , décembre 2001, n° 28, p. 64-76. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 12. « Patrons d’Allemagne revisités : la résistance du modèle traditionnel », Regards sur l’économie allemande. Bulletin économique du CIRAC , mai 2002, n° 56, p. 15-20.
  • 13. « L’exploitation des actes de sociétés pour l’histoire des entreprises : intérêts et difficultés », Entreprises et histoire , octobre 2003, n° 33, p. 120-126. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 14. « Les études sur le recrutement du patronat : une tentative de bilan critique », Sociétés contemporaines, 2007, n° 68, p. 133-154. Article consultable en ligne sur HAL SHS et sur Cairn
  • 15. « La direction des sociétés anonymes depuis la fin du XIXe siècle : le droit entretient la confusion des pratiques »,Entreprises et histoire, décembre 2009, n° 57, p. 11-125. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 16. (avec François-Xavier Dudouet), « Les dirigeants français du CAC 40 : entre élitisme scolaire et passage par l’État »,Sociologies pratiques, septembre 2010, n° 21. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 17. « Les dirigeants des grandes entreprises industrielles françaises au 20e siècle : des notables aux gestionnaires », Vingtième siècle, avril-juin 2012, n° 114, p. 17-32. Article consultable en ligne sur Cairn
  • 18. « Une histoire du conseil d’administration », Revue française de gouvernance d’entreprise, 2012, n° 11, p. 87-105.
  • 19. (avec François-Xavier Dudouet, Éric Grémont, Antoine Vion), « Retour sur le champ du pouvoir économique en France. L’espace social des dirigeants du CAC 40 », Revue française de socio-économie, 2014/1, n° 13, p. 23-48. Article consultable en ligne sur Cairn.

Articles dans des revues sans comité de lecture

  • 1. « Journal d’un notable consulaire, Auguste Isaac (1849-1938), président de la chambre de commerce de Lyon, ministre du Commerce et de l’Industrie », Revue d’histoire consulaire, février 2003, n° 23, p. 11-12.
  • 2. « Les transformations des industries lyonnaises pendant la Grande Guerre », Mémoires consulaires et perspectives… Revue d’histoire des chambres de commerce et d’industrie de France, avril 2014, n° 43, p. 22-24.

Contributions à un ouvrage collectif

  • 1. « Les élites économiques allemandes existent-elles encore ? Représentation et réalité d’une dilution sociale dans la République fédérale », actes de la journée d’étude « Entreprises et sociétés. Europe de l’Est-Europe de l’Ouest », sous la direction de François Bafoil et Christian Thuderoz, Europe de l’Est-Europe de l’Ouest , Cahier n° 1, juillet 1995, p. 75-87.
  • 2. « Die Säuberung der wirtschaflichen Eliten in Frankreich und Deutschland in der Nachkriegszeit : der Versuch eines Vergleichs » (L’épuration des élites économiques en France et en Allemagne dans l’après-guerre : une tentative de comparaison), texte en allemand, in Thomas Höpel, Dieter Tiemann (éd.), 1945 - 50 Jahre danach. Aspekte und Perspektive im deutsch-französischen Beziehungsfeld , Leipziger Universitätsverlag, 1996, p. 130-152.
  • 3. « Les dirigeants des entreprises électriques face à la nationalisation : ressources personnelles et trajectoires ultérieurs », in Laurence Badel (éd.), La nationalisation de l’électricité en France. Nécessité technique ou politique ? , Paris, PUF, 1996, p. 243-255.
  • 4. « La professionnalisation plus ou moins complète du "dirigeant" de la grande entreprise allemande et française au XXe siècle », in Pierre Guillaume (dir.), La Professionnalisation des classes moyennes , Bordeaux, Éditions de la maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 1997, p. 263-276.
  • 5. « Les investissements directs des groupes industriels allemands en Europe du Centre-Est entre Versailles et 1945 », in François Bafoil (dir.), Les stratégies industrielles allemandes en Europe de l’Est , Paris, L’Harmattan, 1997, p. 25-58.
  • 6. « Les élites économiques françaises et allemandes face à la Reconstruction : continuités et ruptures », in Dominique Barjot, Danièle Voldmann, Rémy Baudouï (dir.), Les reconstructions en Europe. 1945-1949, Actes du Colloque de Caen , Bruxelles, Complexes, 1997, p. 249-264.
  • 7. « Ist eine Säuberung der wirtschaftlichen Eliten im Rahmen einer privaten Wirtschaft möglich ? », in Claudia Kuretsidis-Halder, Winfried R. Garscha (dir.), Keine "Abrechnung". NS-Verbrechen, Justiz und Gesellschaft in Europa nach 1945 , Vienne, Dokumentationsarchiv des österreischischen Widerstandes, 1998, p. 435-441.
  • 8. « Élites régionales ou nationales ? L’exemple de quelques familles industrielles lyonnaises dans l’entre-deux-guerres », in Bruno Dumons, Gilles Pollet (dir.), Elites et pouvoirs locaux. La France du Sud-Est sous la Troisième République , Actes des journées d’études à Lyon du 21 et 22 mars 1996, Lyon, PUL, 1999, p. 405-424.
  • 9. « Prosopographie des dirigeants des comités d’organisation industriels », in Olivier Dard, Jean-Claude Daumas, François Marcot (dir.), L’occupation, l’État français et les entreprises , Actes du colloque de l’Université de Franche-Comté 24-26 mars 1999, Paris, ADHE, 2000, p. 245-260.
  • 10. « La contribution de l’industrie chimique française à l’effort de guerre allemand : le cas de Francolor », in Stefan Martens, Maurice Vaïsse (dir.), Frankreich und Deutschland im Krieg. Okkupation, Kollaboration, Résistance (Nov. 1942-Herbst 1994),Bonn, Bouvier, 2000, p. 297-316. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 11. « Kontinuität und Diskontinuität der industrielle Elite nach 1945 », in Dieter Ziegler (dir.), Großbürger und Unternehmen.Die wirtschaftsbürgerliche Elite in Deutschland im 20. Jahrhundert , Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2000, p. 54-72.
  • 12. « Démographie d’entreprises ou démographie des sociétés : un réexamen critique à travers l’exemple de l’industrie lyonnaise (années 1920 à 1950) », in Jacques Marseille (dir.), Créateurs et créations d’entreprises de la révolution industrielle à nos jours , Paris, ADHE, 2000, p. 305-327.
  • 13. « Les ingénieurs du corps des Ponts et chaussées dans les compagnies électriques : la nationalisation avant la nationalisation ? », in Dominique Barjot, Henri Morsel (dir.), Stratégies, gestion, management. Les compagnies électriques et leurs patrons (1895-1945), Actes du 12 e colloque de l’AHEF, Paris, AHEF, 2001, p. 425-441.
  • 14. « The importance of foreign direct investments in the medium and large-scale businesses of the région Rhône-Alpes during the first half of the 20 th century », in Hubert Bonin et al. (éd .), Transnational companies. 19 th -20 th Centuries , Paris, PLAGE, 2002, p. 189-200.
  • 15. « L’Union des chambres syndicales lyonnaises (1885-1914) : une organisation interprofessionnelle pionnière », in Pierre Vernus (dir.), Les organisations patronales. Une approche locale (XIX e -XX e siècles), Lyon, Centre Pierre Léon (Cahiers du Centre Pierre Léon, n° 1), 2002, p. 145-167.
  • 16. « Sociology of the Members of the French Productivity Missions to the USA , 1949-54 », in Dominique Barjot (éd.),Catching up with America . Productivity missions and the Diffusion of American economic and technological influence after the Second World War, Paris, Presses de l’université de Paris-Sorbonne, 2002, p. 183-196.
  • 17. « Les origines des entreprises électro-métallurgiques et électro-chimiques des Alpes du Nord (fin XIXe-début XXe siècles) : l’exception au modèle dominant », in H. Joly, Alexandre Giandou et al. (éd.), Des barrages, des usines et des hommes.L’industrialisation des Alpes du Nord entre ressources locales et apports extérieurs , Études offertes au professeur Henri Morsel, Grenoble, PUG, 2002, p. 117-135.
  • 18. « L’industrie chimique française au service de l’IG Farben : collaboration et travail forcé », in Garnier (Bernard), Quellien (Jean) (dir.), La main d’œuvre française exploitée par le IIIe Reich , Caen, Centre de recherche d’histoire quantitative, 2003, p. 205-218. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 19. « L’épuration patronale a bien (provisoirement) existé : l’exemple de la région Rhône-Alpes » in Marc-Olivier Baruch (dir.),Une poignée de misérables. L’épuration de la société française après la Seconde Guerre mondiale , Paris, Fayard, 2003, p. 301-335. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 20. « Épuration et propriété privée », in Baruch, op. cit., p. 417-430
  • 21. « La fin du capitalisme familial ? La survivance des familles d’entrepreneurs dans l’élite économique allemande au XXe siècle » (article en allemand), in Volker R. Berghahn, Stefan Unger, Dieter Ziegler (dir.), Die deutsche Wirtschaftselite im 20 Jahrhundert : Kontinuität und Mentalität , Essen, Klartext Verlag, 2003, p. 75-91.
  • 22. « Les industries française et allemande des colorants entre concurrence, occupation et collaboration » (article en allemand), in Rolf Petri (dir.), Technologietransfer aus der deutschen Chemieindustrie (1925-1960), Berlin, Duncker & Humblot, 2004, p. 159-175.
  • 23. « Un regard français sur l’élite industrielle allemande », in Joseph Jurt (dir.), Intellektuelle-Elite-Führungskräfte und Bildungswesen in Frankreich und Deutschland (actes d’un colloque des 7 et 8 juin 1996), Fribourg-en-Brisgau, Frankreich Zentrum, 2004, p. 141-148.
  • 24. « Les archives de l’épuration professionnelle dans les entreprises », in Hervé Joly (éd.), Faire l’histoire des entreprises sous l’Occupation. Les acteurs économiques et leurs archives , Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, 2004, p. 147-185.
  • 25. « Les banques locales et les entreprises lyonnaises (années 1920-années 1950) », in Michel Lescure, Alain Plessis (dir.),Banques locales et banques régionales en Europe au XXe siècle, Paris, Albin Michel, 2004, p. 311-332.
  • 26. « Les comités d’organisation : un ensemble vaste et disparate », in Hervé Joly (éd.), Les comités d’organisation et l’économie dirigée du régime de Vichy , Caen, Centre de recherche d’histoire quantitative, 2004, p. 83-94.
  • 27. « Auguste Isaac, administrateur de sociétés », in Hervé Joly (éd.), Patronat, bourgeoisie, catholicisme et libéralisme. Autour du Journal d’Auguste Isaac , Lyon, LARHRA (Cahiers Pierre Léon n° 5), 2004, p. 131-154. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 28. « La conclusion d’un accord franco-allemand dans l’industrie des colorants en 1940-1941 : rapports de force et formes juridiques », in Johannes Bär, Ralf Banken (dir.), Das Europa des « Dritten Reichs ». Recht, Wirtschaft, Besatzung,Francfort/Main, Vittorio Klostermann, 2005, p. 141-175. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 29. (avec Pierre Vernus) « Animer une organisation patronale interprofessionnelle régionale : Aymé Bernard et l’Association industrielle commerciale et agricole à Lyon », in Olivier Dard et Gilles Richard (dir.), Les Permanents patronaux : Éléments pour l’histoire de l’organisation du patronat en France dans la première moitié du XXe siècle , Metz, Centre de recherche histoire et civilisation de l’université Paul Verlaine, 2005, p. 285-307 (rééd. 2013).
  • 30. « Concours des grandes écoles versus diplômes universitaires. Sélectivité comparée des élites économiques françaises et allemandes », in Hervé Joly (dir.), Formation des élites en France et en Allemagne , Paris-Cergy, Centre interdisciplinaire de recherche sur l’Allemagne contemporaine, 2005, p. 65-79. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 31. « Les élites politiques : regard croisé sur le cas français », in Joly, op. cit., p. 149-167. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 32. « Familien- und Unternehmensstrategien am Beispiel französischer Unternehmerfamilien in Lyon », in Rudolf Boch, Petra Listewnik, Eva Pietzsch et al. (éd.), Unternehmensgeschichte heute. Theorieangebote, Quellen, Forschungstrends , Leipzig, Universitätsverlag, 2005, p. 245-252.
  • 33. « Le régime nazi et les élites économiques allemandes : une étude prosopographique », in Dominique Barjot, Olivier Dard, Jean Garrigues, Didier Musiedlak et Éric Anceau (dir.), Industrie et politique en Europe occidentale et aux États-Unis (XIX e et XX e siècles), Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2006, p. 287-300.
  • 34. « The Economy of Occupied and Vichy France : Constraints and Opportunities », in Joachim Lund (éd.), Working for the New Order. European Business under German Dominiation 1939-1945 , Copenhague, Université Press of Southern Denmark, 2006, p. 93-103.
  • 35. « Mobilités patronales dans l’après-guerre et impact de l’épuration », in Marc Bergère (dir.), L’Épuration économique en France et à la Libération », Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008, p. 83-100. Article consultable en ligne sur HAL SHS
  • 36. (avec Simone Weske), « Les élites politiques. Recrutements et carrières », in Claire Demesmay, Manuela Glaab, L’Avenir des partis politiques en France et en Allemagne, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2009, p. 121-135.
  • 37. « Les relations entre les entreprises françaises et allemandes dans l’industrie chimiques des colorants des années 1920 aux années 1950, entre occupation, concurrence, collaboration et coopération », in Jean-François Eck, Sylvain Schirmann et Stefan Martens (dir.), L’Économie, l’argent et les hommes. Les relations franco-allemandes de 1871 à nos jours, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2009, p. 225-241.
  • 38. « Repräsentationen französischer und deutscher Spitzenmanager in der Wirtschaftspresse », Paragrana. Internationale Zeitschrift für historische Anthropologie, n° spécial (dir. Gunter Gebauer) « Konkurrenzkulturen in Europa. Sport-Wirtschaft-Bildung und Wissenschaft », n° 4, 2009, p. 123-138. Version française de l’article sur HAL SHS
  • 39. « Die bemerkenswerte Persistenz der staatlichen grands corps bei der Rekrutierung der Wirschaftseliten in Frankreich », in Friederike Sattler, Christoph Boyer (dir.), European Economic Elites, Between a New Spirit of Capitalism and the Erosion of State Socialism, Berlin, Duncker & Humblot, 2009, p. 105-127.
  • 40. (avec Agnès Callu et Caroline Chaineaud), « Les comités d’organisation de l’industrie cinématographique », in Agnès Callu, Patrick Eveno et Hervé Joly (dir.), Cultures et médias sous l’Occupation. Des entreprises dans la France de Vichy, Paris, CTHS, 2009, p. 271-291.
  • 41. « L’économie dirigée », in Jean-Luc Leleu, Françoise Passera et Jean Quellien (dir.), La France pendant la Seconde Guerre mondiale. Atlas historique, Paris, Fayard/ministère de la Défense, 2010, p. 102-103.
  • 42. Rédaction de 21 notices biographiques (Antoine Bernheim ; Raymond Berr, avec Érik Langlinay ; Jean-Pierre Brûlé ; Bertrand Collomb ; Jean-Claude Decaux ; Joseph Frossard ; Henry Gall ; famille Gillet ; Auguste Isaac ; Henri Lafond ; Marc Lassus ; famille Lebon, avec Joël Dubos ; famille Lescure ; famille Lumière ; Jacques Maisonrouge ; Georges-Jean Painvin ; famille Poulenc ; famile Roux de Bézieux, avec Alexandre Giandou ; dirigeants de Saint-Gobain, de Roger Martin à Jean-Louis Beffa ; familles d’administrateurs de Saint-Gobain ; Jacques Visseaux) et de 11 notices thématiques (Fortunes professionnelles, fortunes privées ; Fondateurs, héritiers et managers ; Grandes écoles : la fabrique des dirigeants ; Grands corps et pantouflage : le vivier de l’État ; Combien gagnent les patrons, avec Jean-Claude Daumas ; Diriger une société anonyme ; Face à la mondialisation ; L’AGREF/AFEP ; Les comités d’organisation ; L’épuration ; Le temps des privatisations) in Jean-Claude Daumas (dir.), en collaboration avec Alain Chatriot, Danièle Fraboulet, Patrick Fridenson et Hervé, Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, 2010.
  • 43. « Studium der Eisenhüttenkunde, Promotion und Industriekarriere. Die Rekrutierung von Vorstandsmitgliedern des Vereins Deutscher Eisenhüttenleute 1946-1989 », in Helmut Maier Andreas Zilt, Manfred Rasch (dir.), 150 Jahre Stahlinstitut VDEh 1860-2010, Essen, Klartext Verlag, 2010, p. 461-480.
  • 44. « La position dominée des chimistes à la direction des grandes firmes chimiques en France (années 1900-1960) », in Pierre Lamard, Nicolas Stoskopf (dir.), L’Industrie chimique en question, Paris, Picard, 2010, p. 67-87.
  • 45. « Französische Unternehmen unter deutscher Besatzung », in Christoph Buchheim, Marcel Boldorf (dir.), Europäische Volkswirtschaften unter deutscher Hegemonie 1938-1945, Munich, R. Oldenbourg Verlag, p. 131-145.
  • 46. (avec Matthieu de Oliveira), « Les polytechniciens de l’Inspection », in Fabien Cardoni, Nathalie Carré de Malberg, Michel Margairaz (dir), Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances, Paris, CHEFF, 2012, p. 27-36.
  • 47. « Les inspecteurs des Finances, dirigeants des grands groupes industriels au XXe siècle », in ibid., p. 345-357.
  • 48. « Histoire d’une production singulière », in Laurent Mannoni, Stéphanie Salmon (dir.), Les Enfants du paradis. Marcel Carné. Jacques Prévet, Paris, éd. Xavier Barral, 2012, p. 207-216.
  • 49. « La vie économique lyonnaise (1940-1944) », in Isabelle Doré-Rivé, Une ville dans la guerre. Lyon 1939-1945, Les collections du Centre d’histoire de la Résistance et de la déportation,Lyon, éd. Fage, 2012, p. 30-36.
  • 50. « Les ingénieurs du corps des Mines dans les entreprises au XXe siècle », in Anne-Françoise Garcon et Bruno Belhoste (dir.), Les Ingénieurs des Mines : cultures, pouvoirs, pratiques, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2012, p. 183-198.
  • 51. (avec Françoise Berger) « “Fall 13” : Das Rastatter-Röchling-Verfahren », in Kim C. Priemel, Alexa Stiller (dir.),NMT. Die Nürnberger Militärtribunale zwischen Geschichte, Gerechtigkeit und Rechtschöpfung, Hambourg, Hamburger Edition, 2013, p. 464-490.
  • 52. « L’ENSET/ENS Cachan dans l’espace concurrentiel des très grandes écoles. Le recrutement par concours dans les sections scientifiques, 1949-2012 », in Florent Le Bot, Virginie Albe, Gérard Bodé, Guy Brucy et Élisabeth Chatel (dir.), L’ENS Cachan. Le siècle d’une grande école pour les sciences, les techniques, la société, Rennes, PUR, 2013, p. 299-313.
  • 53. « Le monde économique à l’exposition », in Maria-Anne Privat-Savigny, Lyon, centre du monde ! L’exposition internationale urbaine de 1914, Lyon, Fage, 2013, p. 207-213.
  • 54. « Les administrateurs de la SEPR : le poids des milieux patronaux (1864-1981) », in SEPR. 1864-2014, 150 ans au service de la formation professionnelle en Rhône-Alpes, Lyon, SEPR, 2014, p. 114-121 (+ notices biographiques de Tibulle Lang, p. 48 et Jean Marie Monet, p. 49).
  • 55. « Das ökonomische System des Zyklon B und sein Missbrauch zur Massenvernichtung von Menschen », in Rainer Karlsch, Helmut Maier (dir.), Studien zur Geschichte der Filmfabrik Wolfen und die IG Farbenindustrie AG in Mitteldeutschland, Essen, Klartext, 2014, p. 13-37.
  • 56. « Le recrutement comparé des dirigeants de la sidérurgie en France et en Allemagne », in Charles Barthel, Ivan Kharaba, Philippe Mioche (dir.), Les mutations de la sidérurgie mondiale du XXe siècle à nos jours, Bruxelles, PIE Peter Lang, 2014, p. 463-482.
  • 57 « Unternehmer in Frankreich. Vergleichende Überlegungen », in Werner Plumpe (dir.), Unternehmer. Fakten und Fiktionen, Munich, de Gruyter Oldenbourg, 2014, p. 355-369.
  • 58 Six notices (« Chambre de commerce », p. 126-127 ; « Chimie », p. 128-130 ; « Famille Gillet », p. 166-169, « Auguste Isaac », p. 188-189 ; « Famille Lumière », p. 195-196 ; « Mutation industrielle et économique de Lyon et sa région », p. 201-203), dans Nicolas Beaupré, Anne Charmasson-Creus, Thomas Breban, Fanny Giraudier (dir.), 14-18. Lyon sur tous les fronts ! Une ville dans la Grande Guerre, Milan, Silva Editoriale, 2014.
  • 59 « Qui sont les patrons de l’industrie savoyarde ? (années 1860-2000) », in Denis Varaschin (avec Hubert Bonin et Yves Bouvier) (dir.), Histoire économique de la Savoie de 1860 à nos jours, Genève, Droz, 2014, p. 319-362.
  • 60 « Représentation comparée des banques dans les conseils des groupes industriels en France et en Allemagne au XXe siècle », in Pierre Lamard, Nicolas Stoskopf (dir.), L’entreprise rhénane. Mythe ou réalité ?. Hommage à Michel Hau, Paris, Picard, 2015, p. 55-69.
  • 61 (avec François-Xavier Dudouet), « “Patrons d’État“ : la permanence d’une voie royale », in Bernd Zielinski, Jean-Robert Raviot (dir.), Les élites en question. Trajectoires, réseaux et enjeux de gouvernance : France, UE, Russie, Berne, Peter Lang, 2015, p. 61-89.
  • 62 « Le pantouflage des hauts fonctionnaires dans les entreprises privées françaises (XIXe-XXe siècles), Évolution de la réglementation et des pratiques », in Jens Ivo Engels, Andreas Fahrmeir, Frédéric Monier et Olivier Dard (dir.), Krumme Touren in der Wirtschaft. Geschichte ethischen Fehlverhaltens und seiner Bekämpfung, Cologne, Böhlau Verlag, 2015, p. 157-174.
  • 63 : (avec François-Xavier Dudouet et Antoine Vion), « Les grands patrons et la politique », in Antonin Cohen, Bernard Lacroix, Philippe Riutort (dir.), Nouvel manuel de science politique, Paris, La Découverte, 2015, 2e éd. augmentée, p. 281-291.
  • 64 : « Patrons », in Florence Charpigny, Bruno Dumons (dir.), Rhône Alpes. La construction d’une région XIXe-XXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p.131-137.
  • 65 : « L’évolution des élites lyonnaises sous Vichy : tentative de bilan », in Isabelle von Bueltzingsloewen, Laurent Douzou, Jean-Dominique Durand, Hervé Joly et Jean Solchany (dir.), Lyon dans la Seconde Guerre mondiale. Villes et métropoles à l’épreuve du conflit, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 73-98.
  • 66 : « Irrésistible déclin et renouveau allemand dans l’industrie des machines (années 1960-2010) », in Françoise Berger, Michel Rapoport, Pierre Tilly, Béatrice Touchelay (éd.), Industries, territoires et cultures en Europe du Nord-Ouest. XIXe-XXe siècles. Mélanges en l’honneur de Jean-François Eck , Roubaix, Archives nationales du monde du travail, 2016, p. 77-86.
  • 67 : « L’ingénieur civil des mines polytechniciens ou les apparences du corpsard ? », Marco Bertilorenzi, Jean-Philippe Passaqui, Anne-Françoise Garçon (dir.), Entre technique et gestion. Une histoire des « ingénieurs civils des mines » (XIXe-XXe siècles), Paris, Presses des mines, 2016, p. 87-97.

Publications dans des ouvrages grand public

  • 1. « Lyon. Une diversité industrielle remarquable », introduction à Romain Charbonnier, Pierre-Jean Nicot, Entreprises d’hier à aujourd’hui. A l’exposition internationale de Lyon de 1914 et 100 ans après, Lyon, Éditions Livres EMCC, 2013, p. 15-17.

Communications ou textes inédits, disponibles sur HAL-SHS

  • 1. « Le patronat français et son renouvellement », communication au colloque Les élites du régime de Vichy et du régime fasciste.3e table ronde De la dictature à la République. Les modalités de la transition , 10-11 janvier 2003, École française de Rome ; http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00191162/fr/
  • 2. « HEC-ENA, un couple qui marche », texte mis en ligne sur le site de l’OPESC, 2 novembre 2011. ; http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00689920
  • 3. « Manufrance : une société anonyme trop fermée ? », colloque L’épopée Manufrance (1885-1985) : Que reste-t-il de nos amours ?, université de Saint-Étienne/Archives départementales de la Loire, 30 novembre-2 décembre 2011, (actes à paraître) ; http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00750964

Articles publiés sur le site de l’agence intellectuelle Telos

Autres publications dans la presse écrite ou en ligne

  • 4. 3 septembre 2004 : « L’épuration économique révélée », entretien, Le Progrès, supplément 60e anniversaire de la Libération de Lyon.
  • 6. 19 mai 2008 : « Les itinéraires deviennent moins balisés », entretien, Aujourd’hui en France, cahier Économie.
  • 8. décembre 2009, « Les rémunérations des grands patrons, l’abus et la norme », Liaisons sociales magazine, hors série 2009.
  • 9. 4 février 2010, « La nouvelle circulation des élites », La Tribune.
  • 10. 26 octobre 2010, « En France, on rêve peu qu’un enfant devienne patron », entretien, Le Progrès.
  • 21. Juin 2014, « Usines Gillet, le parcours du géant de la chimie durant la Grande Guerre », entretien, 14-18 Du front à l’arrière. Notre région dans la guerre, supplément Le Progrès, p. 105.
  • 22. Juillet-août 2014, « Hitler impose l’auto du peuple », article Enjeux Les Echos. Spécial Histoire. De Ford à Facebook. Comment naissent les géants, n° 312, p. 52-55.

Direction de thèse(s) en cours

  • Vernet, Antoine : Des savoir-faire aux compétences. Les industriels et la formation des travailleurs : le cas de la métallurgie stéphanoise (des années 1860 au début des années 1980)
  • Vouzelle, Dimitri : Evolution des structures économiques des entreprises sous l’Occupation à travers l’exemple de la circonscription de Dijon du Ministère de la production industrielle
  • Pliez, Victorien : Déclin et résilience de l’industrie textile rhônalpine dans le secteur des moyennes et hautes technologies, des années 1950 à nos jours

Pôle(s)

Membre du/des pôle(s) : Pôle Economie (Histoire, Institutions, Société) - Action Publique - Chantier Transversal PoliFormes - Pensée Politique et Sciences Sociales