/ Chercheur·es et enseignant·es-chercheur·es

Verjus, Anne

 Directrice de recherche au CNRS, section 40 (Politique, pouvoir, organisation)
Publications dans HAL

Domaines de recherche

  • Socio-histoire de la citoyenneté, de la famille et du féminisme à l’époque révolutionnaire (1789-1848). France, Angleterre, Etats-Unis.
  • Histoire des pratiques et politiques de la parentalité et de la conjugalité
  • Sociologie des sexualités (pratiques et circulation des savoirs)

Voir aussi : Accès par mots-clés (CV HAL)

Responsabilités éditoriales

Membre du comité de rédaction de French Historical Studies
Membre du comité de rédaction des Annales historiques de la Révolution française
Membre du comité scientifique de la CNAF (Caisse nationale des Allocations familiales)
Membre du comité de lecture de la Revue des politiques sociales et familiales
Membre du conseil scientifique du CEDRE (Centre européen des Etudes républicaines)

Publications et communications 2018-2019

   
—> Publications dans HAL

  • 2018, "Pensée radicale, amour libre et espace transnational de la cause des femmes à la fin du XVIIIème siècle : le cas d’une utopie féministe célèbre et oubliée", intervention au séminaire TEMPO, IEP de Grenoble, le 11 octobre.
  • 2018, "« Brûle ma lettre » : secrets et intimités épistolaires à l’époque de la Révolution", communication à la journée d’étude Les Révolutions de l’intime, organisée par Jean-Marie Roulin et Paul Kompanietz, le 30 novembre à l’ENS de Lyon.
  • 2018, "Une société sans mariage ni paternité : l’utopie de James Henry Lawrence, 1793-1837", intervention dans le séminaire "Familles et individus en Europe de la première modernité à nos jours", organisé par Jean-François Chauvard et Manuela Martini, le 3 décembre, à la MSH de Lyon St Etienne.
  • 2018, "La masculinité de la représentation politique : un genre viril ?", Les Défis de la représentation. Langages, pratiques et figuration du gouvernement, sous la direction de Manuela Albertone et Dario Castiglione, Paris, Classiques Garnier, p. 273-286.
  • 2018, "Se faire reconnaître pour mieux disparaître : le paradoxe républicain d’une revendication sur la base de « l’identité de genre »", in Olivier Christin (dir.), Demain, la République, Lormont, Le bord de l’eau.
  • 2018, conférence à l’Université de Oklahoma City, "How can eradicating the very concept of fatherhood serve feminism ? The Empire of the Nairs by James Henry Lawrence", 6 avril.
  • 2018, conférence à l’Université de Austin, "The Empire of the Nairs, by James Lawrence (1793) : A feminist Utopia in a Global context", 2 avril.
  • 2018, compte-rendu de l’ouvrage de Thomas Dodman, What Nostalgia Was. War, Empire, and the Time of a Deadly Emotion (The University of Chicago Press, coll. "Chicago Studies in Practices of Meaning", 2018, 304 p.), dans Annales historiques de la Révolution française, n° 392.
  • 2019, "La critique de l’ordre du genre à l’époque de la Révolution française", Ethnologie française, numéro spécial « Genre et sexualités en situations (post) révolutionnaires » coordonné par Abir Kréfa et Sarah Barrières, à paraître au printemps.
  • 2019, "Une société sans pères peut-elle être féministe ? L’Empire des Nairs de James H. Lawrence", French Historical Studies, à paraître au printemps.
  • 2019, intervention à la table-ronde "Letters and the Illusions of Intimacy : Epistolary Writing and the French Public Sphere", avec Tamara Chaplin, Judith Coffin, Bibia Pavard et Christine Détrez, Society for French Historical Studies Conference, Indianapolis, 4-6 avril.
  • 2019, organisation du panel "Les mots pour tout dire ? Writing, emotions, and intimacy in France" avec Caroline Muller, Thomas Dodman et Carol Harrison, au Consortium on the Revolutionary Era, 28 février-2 mars.

Carnets de recherche

  • Création, responsabilité scientifique et rédactrice - unique et irrégulière - à homosexus

Parcours

Diplômée de l’IEP de Grenoble et titulaire d’un DEA d’Etudes politiques, Doctorat d’Etudes politiques de l’EHESS en 1997 (Les femmes, épouses et mères de citoyens, ou de la famille comme catégorie politique dans la construction de la citoyenneté, 1789-1848).

Recrutée au CNRS en section 40 (science politique), en 1998, j’ai d’abord été affectée au GAPP (Groupe d’Analyse des Politiques publiques), puis au CERAT de Grenoble d’avril 2001 à décembre 2004.

Rattachée à Triangle entre 2005 et 2016, je suis depuis le 1er septembre 2016 affectée pour un an à l’UMI du Cirhus à New York University, puis un an au département d’histoire de NYU.
Je suis habilitée à diriger des recherches en sciences politiques depuis mai 2014.

Ré-affectation UMR Triangle : Sept. 2018

Habilitation à diriger des recherches

  • La citoyenneté politique au prisme du genre. Droits et représentations des individus entre famille et classe de sexe (XVIIIème-XXIème siècles, mémoire d’HDR soutenu le 19 mai 2014 à l’Ens (Paris). Jury : Michel Offerlé (garant), Frédérique Matonti (rapporteure), Lynn Hunt (rapporteure), Irène Théry, Grégoire Bigot, Patrice Gueniffey. Consultable en ligne sur HAL-SHS.

Ouvrages

  • Le roman conjugal. Chroniques de la vie familiale à l’époque de la Révolution et de l’Empire, (avec Denise Davidson), Seyssel, Champ-Vallon, 2011 (sorti le 10 mars).
    • Comptes-rendus : par Annie Duprat, dans les Annales historiques de la Révolution française (2/2017) ; par Felicia B. Sturzer, dans New Perspectives on the Eighteenth Century, 2013, p. 110-111 ; par Christine Haynes, sur H-France, en janvier 2013 ; par Sidonie Verhaeghe, dans Genre, Sexualité & Société, n°7, printemps 2012 ; Clyde Plumauzille, dans Clio, n°34, décembre 2011, pp. 292-296 ; par Magali Della Sudda, dans La Revue française de Science politique, vol. 61, n°5, 2011, pp. 996-998 ; par Caroline Fayolle, dans les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, n° 115, 2011, mis en ligne le 31 octobre 2011 ; par Elisa Herman, sur Lectures, juillet 2011.
  • Le Bon mari. Une histoire politique des hommes et des femmes à l’époque révolutionnaire, Paris, Fayard, 2010 (sorti le 20 janvier).
    • Comptes-rendus : Clio, n°34, 2011, pp. 290-292, par Martine Lapied ; Revue historique de droit français et étranger, n°4, 2010, pp. 621-623, par Grégoire Bigot ; "Conjugalisme et masculinité", in Revue française de Science politique, n°3, 2010, vol. 60, pp. 606-609, par Alexandre Jaunait ; Cahiers d’Histoire. Revue d’histoire critique, n°110, 2010, pp. 191-194, par Claudette Toulmonde ; "La Révolution fort mari. Comment l’abolition de la puissance paternelle sur les majeurs n’a pas conduit à l’affranchissement des épouses", par Yannick Ripa, Libération, Cahier des Livres, jeudi 20 mai 2010, pp. VI-VII ; "Au bonheur des pères de famille", par Cécile Champy, sur Nonfiction.fr, le 13 mai 2010 ; Le Nouvel Observateur, par Mona Ozouf, le 25 mars 2010 ; Liens socio, mars 2010, par Maud Navarre ; "La Révolution et l’idéal bourgeois de la famille", par Jean Bart, dans L’Humanité, vendredi 26 février 2010 ; "Révolution dans la famille", par Paul François Paoli, dans Le Figaro littéraire, jeudi 4 février 2010.
    • Cet ouvrage a été traduit en italien par Vito Carrassi en 2012 aux éditions Dedalo sous le titre Il Buon Marito. Politica e famiglia negli anni della Rivoluzione francese
      • Un compte-rendu en a été fait par Daniela Mattalia dans l’hebdomadaire Panorama paru le 27 novembre 2012.
  • Le cens de la famille. Les femmes et le vote 1789-1848. Paris, Belin, 2002 (coll. Socio-Histoires). sommaire - résumé
    • Les éditions Belin mettent à la disposition du public les annexes (dont des textes d’Ernest Legouvé, Luc Desages, Pierre-Louis Roederer, Mme Necker de Saussure, Mme Guizot, Jacques André, Alphonse Courbebaisse...) de cet ouvrage. Elles sont téléchargeables "en bloc" sur leur site en cliquant ici.
    • Vous pouvez aussi prendre connaissance des comptes-rendus parus dans les revues suivantes :
      Revue d’Histoire moderne et contemporaine (2006/3, par Paul Smith),
      Annales historiques de la Révolution française (janv. 2005, par Serge Aberdam),
      Clio (déc. 2004, par Jacques Guilhaumou),
      Droit & Société (sept. 2004, Anne Revillard),
      Genèses (juin 2004, par Delphine Dulong),
      H-France ( sept. 2003, par Karen Offen de l’Institute for Research on Women and Gender),
      Actuel Marx (avril 2003, par Jacques Guilhaumou),
      L’Humanité (fév. 2003, par Jérôme-Alexandre Nielsberg),
      Annales de Démographie historique (n° 105, 2003/1, par Jean-Yves Le Naour).

Ouvrages collectifs, direction de numéros spéciaux

  • 2017, Coordination d’un "Regards croisés sur le mariage" avec Claire Cage, Jennifer Heuer, Andrea Mansker et Meghan Roberts, Annales historiques de la Révolution française, n° 388.
  • 2016, (avec Stéphane Gougelmann), Écrire le mariage en France au XIXe siècle, Saint Etienne, PUSE, 462 p.
  • 2009, (avec Marie Vogel), Coordination et introduction d’un numéro d’Informations sociales, "Le travail parental : représentations et pratiques", n° 154, juillet.
  • 2007, Direction et introduction d’un numéro spécial de la revue Recherches et Prévisions, "Conflits de couple et maintien du lien parental", n° 89.

Rapports et synthèses de recherche

  • 2015, (avec Anne Morvan), Fascicule "Famille", Préparation aux épreuves d’entrée en Institut d’Etudes Politiques, 2014-2015, CNED, 140 p.
  • 2004, (avec Marine Boisson), La parentalité, une action de citoyenneté. Une synthèse des travaux récents sur le lien familial et la fonction parentale (1993-2004), dossier d’études n° 62, CNAF, nov. 2004, 111 p. Téléchargeable sur le site de la CNAF.
  • 2003, (avec Marine Boisson), L’accompagnement à la fonction parentale : un traitement familial des familles, rapport intermédiaire, CNAF, mai, 115 p.

Thèse

  • Les femmes, épouses et mères de citoyens, ou de la famille comme catégorie politique dans la construction de la citoyenneté (1789-1848), thèse de doctorat d’Etudes Politiques sous la dir. de Pierre Rosanvallon, EHESS, 1997. Consultable en ligne sur HAL-SHS.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • 2017, "A Disputed Truth. Defending Emmanuel Todd’s Approach of Je suis Charlie", The American Sociologist , 48(3), p. 478-503.
  • 2013, "Etre père et mari sous la Révolution française", Orages.
  • 2010, "El “hijo de familia” se hizo ciudadano : una emancipacion masculina en la Francia revolucionaria", [Et le fils de famille devint citoyen : une émancipation masculine dans la France révolutionnaire], in Revista de Estudios Politicos, n° 150, octubre-diciembre, pp. 51-85. La version originale française de cet article se trouve sur hal-shs.
  • 2008, « Rétablir les mœurs par la police domestique » : « influence des femmes » et « organisation sociale » dans la pensée de P.-L. Roederer à l’issue de la Révolution française”, in Ce que le genre fait aux personnes, sous la dir. de Pascale Bonnemère et d’Irène Théry, Paris, EHESS, coll. Enquête, vol.7, 2008. Consultable en ligne sur HAL-SHS.
  • 2005, « Contribuição para o estudo do processo de individualização das mulheres na primeira metade do século XIX », in O sufrágio universal e a invenção democrática, Vários autores, Organização e apresentação de Letícia Bicalho Canêdo, Texto introdutório de Pierre Bourdieu, Editora Estação Liberdade Ltda., São Paulo-SP, 2005, 512 p.
    Cette publication est une traduction de l’article paru dans Genèses en 1998 (voir ci-dessous).
  • 2005, (avec Marine Boisson), « Quand connaître, c’est reconnaître. Le rôle de l’expertise dans la production d’un sens commun du parent (homosexuel) », in L. Dumoulin (dir.) Droit et Société, numéro spécial sur l’expertise.
  • 2004, « De la passion des Honneurs comme Art de Gouvernement chez Pierre-Louis Roederer », avec des inédits du Cours d’organisation sociale de 1793 extraits des archives de P. L. Roederer (A.N., 29 AP 89), in La Phalère, Revue européenne d’histoire des ordres et décorations, Du sentiment de l’honneur à la Légion d’honneur, sous la dir. de Xavier Boniface, n°5, Paris, 2004.
    Consultable en ligne sur HAL-SHS
  • 2002, (avec Jennifer Heuer), « L’invention de la sphère domestique au sortir de la Révolution », in Annales Historiques de la Révolution française, janvier. Consultable en ligne sur HAL-SHS.
  • 2000, « Entre principes et pragmatisme. Députés et sénateurs dans les premiers débats sur le suffrage des femmes en France (1919-1922) », in Politix, n° 51, automne. Consultable en ligne sur HAL-SHS.
  • 1998, « Vote familialiste et vote familial. Contribution à l’étude du processus d’individualisation des femmes dans la première partie du XIXème siècle », in Genèses, n° 31, juin 1998, pp. 29-47. Résumé. Consultable en ligne sur Persée.

Articles dans des revues sans comité de lecture

  • 2013, "La paternité au fil de l’histoire", Informations sociales, La paternité aujourd’hui, n° 176, mars-avril 2013, p. 16-22.
  • 2012, (avec Marie Vogel), "Le(s) droit(s) des pères : des mobilisations pour une condition paternelle choisie ?", Informations sociales, La paternité aujourd’hui, n° 176, mars-avril 2013. Cet article a préalablement été présenté au colloque Pères en solitaires : paternités contemporaines et nouvelles trajectoires familiales, organisé par Agnès Martial au Centre de la Vieille Charité à Marseille les 29 et 30 novembre 2012.
  • 2010, « Travail et statut parentaux. Vers la reconnaissance. », Revue de l’Ecole des Parents et des Educateurs, Parents au travail, Travail des parents, Hors-Série, n° 586, juill.-oct.
  • 2004, (avec Marine Boisson), « Le parent et le couple au risque de la parentalité. L’apport des travaux en langue anglaise », in Informations sociales (Mariages, divorces et autres formes...), n° 122, novembre.

Contributions à des ouvrages collectifs

  • 2018, "La masculinité de la représentation politique : un genre viril ?", Les Défis de la représentation. Langages, pratiques et figuration du gouvernement, sous la direction de Manuela Albertone et Dario Castiglione, Paris, Classiques Garnier, p. 273-286.
  • 2017, "Historiciser les catégories d’analyse : le cas du genre à l’époque de la Révolution. De l’histoire sociale comme histoire sociologique des idées", in Gaboriaux Chloé et Skornicki Arnault, Vers une histoire sociale des idées politiques, Villeneuve d’Ascq, Presses du Septentrion.
  • 2017, "Individu", "Famille", "Citoyenne", "Public-Privé", in Olivier Christin, Frédéric Worms et Stéphane Soulié (dir.), Les Cent mots de la République, coll. "Que Sais-je ?", Paris, PUF.
  • 2016, "Combien les demoiselles sont difficiles à marier ! Le choix du conjoint dans les mariages arrangés au temps du Code civil", in Gougelmann, Stéphane et Anne Verjus, Écrire le mariage en France au xixe siècle, Saint Etienne, PUSE.
  • 2016, (avec Marie Vogel), "Le droit des pères à faire famille : des mobilisations pour des droits nouveaux ... sans obligation nouvelle", in Martial Agnès (dir.), Des pères « en solitaire » ? Ruptures conjugales et paternité contemporaine, Presses universitaires de Provence.
  • 2015, "Belle-mère et belle-fille, entre rivalité et complicité", in Ripa, Yannick (dir.), L’étonnante histoire des belles-mères, Paris, Belin.
  • 2015, Notices du Dictionnaire des Femmes des Lumières, sous la direction de Huguette Krief et Valérie André, Paris, Honoré Champion : Droits des femmes, Représentation politique, Famille, Conjugalité.
  • 2012, "Gender, Sexuality and Political Culture", dans Peter McPhee (dir.), A Companion to the French Revolution, Oxford, Wiley-blackwell, pp. 196-211.
  • 2012, "Les coûts subjectifs et objectifs de la masculinité : le point de vue des masculinistes (et des féministes)", in Boys don’t cry ! Les coûts de la domination masculine, sous la direction de Delphine Dulong, Christine Guionnet et Erik Neveu, Presses universitaires de Rennes, pp. 41-57.
  • 2012, "Une informalité ordonnée : les « dîners de veuve » du couple Morand de Jouffrey", in Laurent Le Gall, Michel Offerlé, François Ploux (dir.), La politique sans en avoir l’air. Aspects de la politique informelle XIXe-XXIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 209-224.
  • 2010, « ’L’homme et la femme : voilà l’individu social’. Couples et classes de sexe dans l’Echo de la Fabrique », in L. Frobert (dir.), L’Echo de la Fabrique. Naissance de la presse ouvrière à Lyon, Lyon, Ens Editions.
  • 2007, « Révolution et conception bourgeoise de la famille : paternalisme et légitimation de l’autorité dans les débats du Code civil », in Vers un ordre bourgeois ? Révolution française et changement social, sous la direction de J.-P. Jessenne, Rennes, Presses universitaires de Rennes. Consultable en ligne sur HAL-SHS.
  • 2006, (avec Jennifer Heuer), « Les mères de la patrie révolutionnaire. Entre représentation et incarnation du politique (1792-1801) », in Les mères de la patrie. Représentations et constructions d’une figure nationale, Caen, Maison de la Recherche en Sciences Humaines, coll. Les Cahiers de la MRSH, n°45, pp. 259-270.
  • 2005, (avec Catherine Dhaussy), « De l’action féminine en période de Révolte(s) et de Révolution(s), 1770-1802 », in Anne Jollet (coord.), Révoltes et révolutions en Europe (Russie incluse) et aux Amériques de 1773 à 1802 en dissertations corrigées, Paris, Ellipses, 272 p. La version “savante”, avec notes de bas de pages, est disponible sur e-prints.
  • 2004, « De l’art de faire des enfants d’esprit : les médecins, les femmes et la fabrique du citoyen au début du XIXème siècle », in Femmes, Familles, Filiation, société et histoire, en hommage à Yvonne Knibiehler, Etudes réunies par Marcel Bernos et Michèle Bitton, préf. de Maurice Agulhon, Aix en Provence, Publication de l’Université de Provence, 300 p. Article disponible sur e-prints.
  • 2002, « La veuve et son gendre dans la stratégie électoraliste libérale sous la Monarchie censitaire », communication à la journée d’études sur le Suffrage, organisée par Michel Pertué (Société des Etudes robespierristes/Gapp) à Paris, le 10 mars 2001 et parue dans Michel Pertué (éd.),Suffrage, citoyenneté et révolutions, 1789-1848, Paris, Société des études robespierristes, Coll. des Etudes révolutionnaires, n°3, 2002, 180 p. (pp. 89-98).
    Ce texte est téléchargeable sur e-prints.
    Un compte-rendu de l’ouvrage a été effectué par D. Davidson sur H-France.
  • 2000, « Femmes et famille dans l’élaboration des droits électoraux de 1789 à la IIIème République », in Gérard Chianéa et Jean-Luc Chabot, Les droits de l’homme et le suffrage universel, Paris, L’Harmattan.
  • 1997, « Le suffrage universel, le chef de famille et la question de l’exclusion des femmes en 1848 », in A. Corbin, J. Lalouette, M. Riot-Sarcey (dir.), Femmes dans la Cité, 1815-1871, Grâne, Creaphis.
  • 1996, « Les femmes dans les lois électorales de la Restauration (1817 et 1820) », in E. Viennot (dir.), La démocratie à la française ou les femmes indésirables (1793-1993), Paris, Publications de l’Université Paris VII-Denis Diderot, Coll. des Cahiers du CEDREF.

Animation scientifique

  • Coordination du dossier "L’Homme de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen était-il une femme ?", dans la revue Clio@Themis, n°3, juillet 2010. Avec des articles de Magali Della Sudda, Grégoire Bigot, Manuela Albertone, Cecilia Carnino, et une introduction de Rachele Raus.

Comptes-rendus d’ouvrages

  • 2018, compte-rendu de l’ouvrage de Thomas Dodman, What Nostalgia Was. War, Empire, and the Time of a Deadly Emotion (The University of Chicago Press, coll. "Chicago Studies in Practices of Meaning", 2018, 304 p.), dans Annales historiques de la Révolution française, n° 392.
  • 2018, compte-rendu de l’ouvrage de Camille Froidevaux-Metterie, La révolution du féminin (Paris, Gallimard, « Bibliothèque des sciences humaines », 2015, 384 p.), dans Politix, n° 120.
  • 2018, compte-rendu de l’ouvrage de Meghan Roberts, Sentimental Savants : Philosophical Families in Enlightenment France, (Chicago : University of Chicago Press, 2016) dans Annales Historiques de la Révolution française, n° 391.
  • 2017, compte-rendu de l’ouvrage de Claire Cage, Unnatural Frenchmen. The politics of priestly celibacy and marriage, 1720-1815 (Charlottesville, University of Virginia Press, 2016) dans Annales historiques de la Révolution française, n° 389.
  • 2017, compte-rendu de l’ouvrage de Clyde Plumauzille, Prostitution et Révolution. Les femmes publiques dans la cité républicaine (Champ Vallon, 2016) dans Annales Historiques de la Révolution française, n° 388.
  • 2017, compte-rendu de l’ouvrage de Elizabeth Amann. Dandyism in the Age of Revolution. The art of the cut, Chicago and London, The University of Chicago Press, 2015, 288 p., dans Annales Historiques de la Révolution française, n° 388.
  • 2016, Colette Collomb-Boureau, (textes réunis et présentés par), Les sœurs Grimké. De l’antiesclavagisme aux droits de la femme, Lyon, ENS Éditions, coll. « les fondamentaux du féminisme anglo-saxon », pour lectures.revues.org, octobre.
  • 2016, Alban Jacquemart, Les hommes dans les mouvements féministes. Socio-histoire d’un engagement improbable (Rennes, PUR, 2015), Politix, n° 113.
  • 2014, Gabrielle Radica, Philosophie de la famille. Communauté, normes et pouvoirs, Paris, Vrin, « Textes clés », 2013, 357 p., compte-rendu publié sur Lectures.org, décembre.
  • 2012, Anne-Sarah Bouglé, Le vote des Françaises. Cent ans de débats, 1848-1944, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, compte-rendu publié dans la Revue française de science politique, 64-5, 2014.
  • 2012, "La famille et la société civile comme enjeux politiques contemporains", lecture critique de Quentin Skinner (ed.), Families and States in Western Europe, Cambridge University Press, 2011, avec Jérôme Minonzio, Revue française de Science politique,vol. 62, 2012, 986-989.
  • 2012, Marie-Paule Farina, Comprendre Sade, Paris, Editions Max Milo, 2012, compte-rendu publié sur Lectures.org, octobre 2012.
  • 2008, Léo Thiers-Vidal, De « L’Ennemi principal » aux principaux ennemis. Position vécue, subjectivité et conscience masculines de domination, thèse de doctorat en sociologie, Ens Lsh, 2007, 610 pages, compte-rendu publié dans les Cahiers du Genre, n°45, novembre 2008.
  • 2007, Suzanne Desan, The Family on Trial in revolutionary France, University of California Press, Berkeley , 2004, xiv + 456 pp ; compte-rendu publié dans Revue d’Histoire moderne et contemporaine, 2007/2, n°54-2 ; ainsi que pour Recherches et Prévisions, n°89.
  • 2007, Jennifer Ngaire Heuer, The Family and the Nation. Gender and
    Citizenship in Revolutionary France, 1789-1830
    , Ithaca, Cornell University Press, 2005, VIII-256 p., ill., 25 cm., pour les Annales Historiques de la Révolution française, n°349, juillet-septembre 2007 ; ainsi que pour Clio, n°26, 2007.
  • 2007, Annales Historiques de la Révolution française, n° 344, « La prise de parole publique des femmes », présentation par Christine Fauré, avril/juin 2006, 288 p., pour la revue Dix-Huitième Siècle, n°39.

Communications à colloques

  • 2017, "The Empire of the Nairs. A Society without Marriage nor Paternity (1793-1830)", communication au panel The Ambivalent Ideal in Turn-of-the-Century Discourse on Marriage, Consortium on the Revolutionary Era, 23-26 February, Charleston, SC, Etats-Unis.
  • 2017, "Choix du conjoint et mariages arrangés pendant la première moitié du XIXème siècle : une spécificité française ?", communication au panel Family History and Sociopolitical Scansions in Nineteenth Century France, French Historical Society Conference, 20-22 April, Washington, DC, Etats-Unis.
  • 2016, "La masculinité de la représentation politique : un genre viril ?", communication au colloque The Metamorphosis of representation (Political Languages and Government Practices in the Early Modern Age, sixteenth-nineteenth centuries)/ Les Métamorphoses de la représentation (Langages et pratiques politiques à l’Époque moderne, XVIe-XIXe siècles), Turin, 10-12 novembre (actes du colloque parus aruen 2018).
  • 2016, "Se faire reconnaître pour mieux disparaître : le paradoxe républicain d’une revendication identitaire", communication au colloque inaugural du Centre Européen des Etudes Républicaines (CEDRE), Modernités républicaines, à Paris, 24-25 novembre (à paraître en 2017).
  • Mars 2016, "Les comédies du mariage d’amour arrangé entre 1799 et 1824", communication au panel Marriage : Ideals, Practices, and New Critics organisé par Andrea Mansker pour la 62ème Conférence annuelle des French Historical Studies, à Nashville, Tennessee, les 3-6 mars 2016.
  • Mars 2015, "The First Challenges To Rousseau’s Paternalism From Charles Fourier To Pierre Leroux (1808-1848) : The Marriage Issue », communication à l’Interdisciplinary Workshop : « Paternalism redeemed : old ideas, new realities » organisé par Christophe Salvat, les 30 et 31 mars 2015, à l’ENS de Lyon.
  • Septembre 2014 : "De la famille à la classe de sexe, de la différence à l’inégalité : le genre à l’épreuve de la famille", communication à l’atelier La famille comme catégorie d’analyse : l’épreuve du genre, organisé par Anne Morvan, au Congrès de l’Institut du Genre, à Lyon, le jeudi 4 septembre.
  • Avril 2014, Orbino (Italie) : "Masculinity, Elite Fatherhood and Emotional Cost in Late Eighteenth Century France : the Abandoned Marriage of Albine Morand de Jouffrey", communication au colloque international Men at Home. Domesticity, Sexuality and Household Production, organisé par l’Université d’Orbino les 11 et 12 avril 2014.
  • Juillet 2013, Paris : « "Je serai exigeant, tu seras complaisante" : l’asymétrie des sexualités au XVIIIème siècle à travers une correspondance conjugale », communication dans la section thématique panel ST33, sous la responsabilité de Sandrine Lévêque et Frédérique Matonti, au Congrès de l’Association française de Science politique des 9-11 juillet 2013.
  • 4-6 avril 2013, Cambridge, Etats-Unis :« "Je lui aiderai à former de bons citoyens et bonnes mères de famille" : la paternité concrète à l’époque de la Révolution », communication dans le cadre du panel "Men and Masculinities in the Revolution and Empire" organisé par Mette Harder, au 59th Annual Meeting of the Society for French Historical Studies, Massachusetts Institute of Technology/Harvard University, Cambridge.
  • 16 et 17 décembre 2009, Lorient : "L’espace domestique du politique : un « dîner de veuve » relève-t-il de la politique informelle ? ", communication au colloque La politique informelle en France et en Europe (XIXème-XXIème s.), organisé par Laurent Le Gall, Michel Offerlé et François Ploux.
  • Septembre 2006, Sheffield, Grande-Bretagne : (avec DHAUSSY C.), « De l’Homme à l’homme en passant par les femmes : la question de l’égalité politique au regard de l’histoire », communication au colloque annuel de l’Association for the Study of Modern and Contemporary France.
  • Mars 2006, Atlanta, Etats-Unis : « Individual Suffrage, Familial Property, and Political Authority in the French Revolution », communication à la session Family, Authority and Revolution in France and the United States dans le cadre du Consortium on the Revolution Era organisé par Denise Davidson, Georgia State University.
  • 3-10 août 2003, Los Angeles, Etats-Unis : « “L’éminente noblesse du mérite” : distinction et transmission des talents dans la pensée républicaine, 1780-1810 », communication à la session de Mary Terrall Inheriting Vice and Virtue. Medical, Philosophical and Literary Debates au XIe Congrès des Lumières (ISECS-UCLA).
  • 13-17 septembre 1995, Macerata, Italie : « Femmes et famille dans la définition du suffrage. Les catégories de la représentation dans les lois électorales de 1817 et 1820 », communication au colloque Le suffrage. Citoyenneté, élections et démocratie (XVIIe-XXe siècles), organisé par Roberto Martucci dans le cadre des Journées “Antoine Barnave” d’histoire constitutionnelle.

Communications à journées d’étude ou séminaires scientifiques

  • 2018, "Pensée radicale, amour libre et espace transnational de la cause des femmes à la fin du XVIIIème siècle : le cas d’une utopie féministe célèbre et oubliée", intervention au séminaire TEMPO, IEP de Grenoble, le 11 octobre.
  • 2018, "« Brûle ma lettre » : secrets et intimités épistolaires à l’époque de la Révolution", communication à la journée d’étude Les Révolutions de l’intime, organisée par Jean-Marie Roulin et Paul Kompanietz, le 30 novembre à l’ENS de Lyon.
  • 2018, "Une société sans mariage ni paternité : l’utopie de James Henry Lawrence, 1793-1837", intervention dans le séminaire "Familles et individus en Europe de la première modernité à nos jours", organisé par Jean-François Chauvard et Manuela Martini, le 3 décembre, à la MSH de Lyon St Etienne.
  • 2018, conférence à l’Université de Oklahoma City, "How can eradicating the very concept of fatherhood serve feminism ? The Empire of the Nairs by James Henry Lawrence", 6 avril.
  • 2018, conférence à l’Université de Austin, "The Empire of the Nairs, by James Lawrence (1793) : A feminist Utopia in a Global context", 2 avril.
  • 2015 (février), "Le journal d’Alexandre Brongniart, traité de la misère sexuelle d’un jeune bourgeois du Paris révolutionnaire", avec Clyde Plumauzille, intervention au séminaire "Hommes, femmes, masculin, féminin : genre et histoire" organisé par Anne Hugon et Clyde Plumauzille, le 9 février, Paris 1.
  • 2015, "La diffusion de nouveaux scripts hétérosexuels transgressifs des normes de genre : le cas du « chevillage » (ou "pegging") en France (2001-2015)", communication au Congrès Penser, Créer, Agir les féminismes, Montréal, 24-28 août 2015.
  • 21 février 2014, Grenoble : "Le Roman des Morand : usages et évolutions d’une archive en ligne", intervention avec Carole Boulai et Samantha Saïdi à la journée d’étude "La philologie à l’heure des humanités numériques" organisée par le séminaire Work in Progress, Université Stendhal, Grenoble 3.
  • 27 février 2014, Chambéry : « Les mariages arrangés : choix du conjoint et enjeux de genre à l’époque du Code civil », Conférence à la Faculté de Droit de Chambéry.
  • 2014 « Le mariage, supplétif à la misère sexuelle du célibataire ? Quelques réponses à partir du journal d’un jeune homme sous la Révolution », intervention au séminaire LIRE, Lyon, le 16 janvier.
  • 2014, "Des pratiques sexuelles transgressives des normes de genre : oui mais de quelles normes ?", communication au colloque Genre et Sexualité(s) : où et quand, comment, avec qui et après ? organisé par le laboratoire Junior GenERe les 11 et 12 décembre à l’Ens de Lyon.
  • "La famille, une catégorie de l’intersectionnalité ? », intervention dans le séminaire du groupe Genre du LISE, Paris, le 6 avril 2012.
  • 2012, « Le choix du conjoint à l’époque de la Révolution : les mariages arrangés au prisme du genre », communication dans le cadre du colloque "Femmes, féminisme et Recherches, trente ans après", à l’atelier Expériences du couple au prisme du genre, les 14-15 décembre 2012, à Toulouse. Elle avait préalablement fait l’objet d’une intervention au séminaire "Dynamiques de la vie privée et des institutions" du Centre Max Weber, ISH, à Lyon, le 9 novembre.
  • 2011, « La puissance paternelle : privilège de la République ? », intervention dans le séminaire de Pierre Bonin et Fanny Cosandey, Le privilège dans la modernité politique, EHESS, Paris, le jeudi 29 mars.
  • 2011, "Le bon mari : survivances et transformations du patriarcalisme sous la Révolution », intervention dans le séminaire du laboratoire Droit et changement social, Faculté de droit de l’Université de Nantes, le 12 décembre 2011.
  • 2011, "Effets politiques et sociaux du conjugalisme à l’époque révolutionnaire", intervention dans le séminaire "Histoire de la famille et de la démographie à l’époque moderne" organisé par Jean-Pierre Bardet, Vincent Gourdon, Cyril Grange et François-Joseph Ruggiu, Centre Roland Mousnier, Université de Paris I-Sorbonne, le 9 décembre.
  • 2011, "Antoine Morand de Jouffrey, un père sous la Révolution", communication à la journée d’Etude Paternité, Genre et parenté, organisée par Agnès Martial au Centre Norbert Elias, à Marseille, les 31 mars et 1er avril.
  • 2009, « Le citoyen de la Révolution, un héritage du pater familias romain ?", communication à la journée d’étude Qui était l’homme de la Déclaration des Droits de 1789 ?, organisée à Turin par Triangle et le Cirsde, le 14 mai.
  • 2009, "Famille, classe de sexe et individu : des catégories pour penser la représentation politique des femmes", communication au séminaire Genre et politique : Histoire et enjeux actuels, organisé par l’Université de Genève, les 28-29 et 30 janvier.
  • 2008, « Le vote féminin : un vote conjugal ? L’analyse du comportement politique des femmes au temps des féminismes », Communication à la journée d’étude Le vote des femmes : retour sur un objet polémique, le 27 juin 2008, Institut d’Etudes Politiques de Lyon.
  • 2008, « Autour du Cens de la famille : retour sur les derniers travaux", intervention dans le groupe Genre et Politique animé par S. Lévêque et C. Achin, 20 mai 2008, à Paris.
  • 2007, « Le partage des intérêts communs : discours et pratiques du couple comme unité sociale fondamentale », communication à la journée d’étude franco-américaine Etat, mariage et ordre social : conjugalisme ou sexualisme ? 1789-1848, organisée à l’Ens-Lsh le 3 juillet.
  • 2007, « La libération des fils de famille : fondements, nécessité et étendue du ‘pouvoir du père de famille’ républicain dans les mémoires de l’Institut national 1798-1801 », intervention dans le séminaire de J.-L. Chappey et A. Lilti, le 30 mars, Ens Ulm, Paris.
  • 2006, "Le vote des femmes : un vote conjugal ?", intervention à la journée d’étude La sociologie de la famille au temps des féminismes, organisée par Marie Vogel le 26 octobre à l’ENS-LSH.
  • 2006, "Les théories républicaines du parent (1) : la fin de la période révolutionnaire ", intervention dans le séminaire Le parentalisme, une reconfiguration du familialisme ?, organisé par Michel Chauvière, Michel Messus et Anne Verjus, le 22 décembre.
  • 2008, L’homme divorcé : un père tout nouveau tout beau ?, communication au colloque "Nouvelles familles, nouvelles maternités, nouvelles paternités", Barcelone, 16-17 octobre 2008.

Enseignement

  • 2017 : « Le mariage : mutations, idéaux et critiques à l’époque des révolutions (1800-1850)”, avec Claudie Bernard, NYU, New York
  • 2015 : “Families in a Global Context”, 21 h, East China Normal University /Ecoles normales supérieures in Shangai.
  • 2014-2015, Intimité, Politique, Agentivité : Séminaire transversal de recherche de l’Ens de Lyon, animé avec Boris Gobille et Christine Détrez, à partir de l’année universitaire 2014-2015.
  • Juin 2014 : "Hommes et femmes entre conjugalité et parentalité : une approche par le genre", intervention dans la formation continue "Familles, conjugalité, parentalité" de l’Université de Genève, le 12 juin 2014.
  • 2013-2014, Séminaire de Recherche Sociologie historique des sexualités, Institut d’Etudes Politiques de Lyon, 4ème année, durant l’année universitaire 2013-2014 : 24 h.
  • 2013 : “Gender in a time of Revolution”, 3 h, University of Massachusetts, Amherst.
  • 2012-2013, Enseignement d’ouverture, Genre et politique, troisième année de licence, Lyon 2 : 21 h.
  • 2010 : “La représentation politique des femmes à l’époque des Révolutions”, 3h, University of Milano, Italy.
  • 2010 : “La citoyenneté sans suffrage des femmes, 1789-1944”, 3h, University of Milano, Italy.
  • 2005-2015, Séminaire de Recherche en MASTER 2 Recherche de Sociologie politique, parcours Histoire de la Pensée Politique (Ens-Lsh/Lyon2/Iep de Lyon) ; intitulé du cours : Pensée politique des rapports sociaux de sexe, depuis 2005 : 21h.
  • 2004-2010, Cours d’Approfondissement en MASTER 1 de Science Politique à la Faculté de Droit et de Science Politique de Lyon 2 ; intitulé du cours : Couple, Classe de sexe et citoyenneté depuis 1789 : 21 h.

Organisation de manifestations scientifiques

  • 2010 : organisation d’une journée d’étude du pôle Genre et Politique de Triangle, La notion de groupe de sexe : usages scientifiques et sociaux, le 22 octobre à l’Ens-Lsh, avec Neil Davie, Magali Della Sudda, Angeline Durand-Vallot, Christine Fauré, Annie Lechenet, Brigitte Lhomond, Lilian Mathieu, Françoise Orazi, Rachele Raus et Marie Vogel.
  • 2009 : organisation, avec Rachele Raus, d’une journée d’étude Qui était l’homme de la Déclaration des droits de 1789 ?, à Turin, le 14 mai 2009, avec Grégoire Bigot (Professeur de droit, Nantes) Magali Della Sudda (post-doc Rome), Manuela Albertone (professeur d’histoire, Turin), Cecilia Carnino (doctorante, Turin) Annick Farina (enseignante-chercheuse en linguistique, Florence) et moi-même.
  • 2008 : organisation, en collaboration avec Renaud Payre, d’une journée d’étude sur Le vote féminin existe-t-il ? Retour sur un objet polémique, XIXème-XXème siècles, Iep de Lyon, le 27 juin 2008 ; avec Denise Davidson, professeure d’histoire à Georgia State University ; Nathalie Dompnier, professeure de science politique à la Faculté de droit et de Science politique de l’Université de Lyon ; Magali Della Sudda, docteure en histoire de l’ehess ; Sandrine Lévêque, maîtresse de conférence à Paris1 ; Boris Wernli, professeur de science politique à l’Université de Neuchâtel et moi-même. Discutants : Karen Offen (Stanford), Michel Offerlé (Ens), Renaud Payre (Université de Lyon), Florence Rochefort (cnrs).
  • 2007 : organisation d’une journée d’étude à l’Ens-Lsh, le 3 juillet 2007 sur Etat, mariage et ordre social à l’ère révolutionnaire : sexualisme ou conjugalisme ? (1789-1848) , avec Denise Davidson, professeure d’histoire à Georgia State University ; Suzanne Desan, professeure d’histoire à l’université du Wisonsin ; Jennifer Heuer, professeure d’histoire à l’Université du Massachusetts, et Rebecca Rogers, professeure d’histoire à la Sorbonne.
  • -* Coordination et animation du séminaire du Pôle Genre et Politique de Triangle.
  • (avec Marie Vogel), Organisation d’une journée d’étude, en partenariat avec la CNAF et la revue Informations sociales, sur Le travail parental, à Paris, le 30 janvier 2009, avec Isabelle Mallon (Ens-Lsh), Bernard Fusulier, Cornélia Hummel, Michèle Becquemin, Marie-Clémence Le Pape, Agnès Van Zanten et Agnès Martial.
  • Organisation d’une journée d’étude, en partenariat avec la CNAF et la revue Recherches et Prévisions : "Parents d’un même enfant, un couple indissoluble ?", à la CNAF, Paris, le 22 septembre 2006.

Valorisation de la recherche, conférences ou articles "grand public"

  • Juin 2015, "Charlie au prisme de Todd : peut-on décrire ce qui n’est pas dit et ne se voit pas ?", série de billets autour de l’ouvrage d’Emmanuel Todd, Qui est Charlie ? Sociologie d’une crise religieuse, Paris, Ed. du Seuil, 2015, sur le carnet de recherches Espaces Réflexifs. Cette série de publications a été traduite et paraîtra dans The American Sociologist en 2016.
  • 8 janvier 2015, cours sur l’égalité dans la famille, dans le cadre de l’Université populaire, à L’Isle d’Abeau (Isère).
  • Novembre 2014, dans le cadre du Festival Mode d’Emploi organisé par la Villa Gillet, entretien avec Gayatri Spivak (le 18 novembre, au Théâtre de la Croix Rousse, à Lyon) et discussiond’une série d’extraits d’entretiens avec des historiens issus des archives de l’INA (le 21 novembre à la cinémathèque de Saint-Etienne).
  • Décembre 2014, deux cours sur l’égalité dans la famille, dans le cadre de l’Université populaire (4 et 18 décembre - celle du 18 décembre reportée au 8 janvier 2015, à L’Isle d’Abeau).
  • Novembre 2014, dans le cadre du festival Emancipées, "Woolf, au-delà du féminisme ?", conférence autour de la pièce de théâtre Une chambre à soi, à Vaulx-en-Velin, le 15.
  • Octobre 2014, publication d’une série de billets "Eduquer féministement, oui mais quoi et comment ?" sur le carnet de recherches Espaces Réflexifs.
  • 15 novembre 2013, Chambéry : "Féminin, masculin : mais encore ?", intervention autour de François Ozon, Une petite robe d’été, dans le cadre du cycle de conférences Sois belle et tais-toi. Femmes, genre et transgressions, et du Festival Mode d’Emploi, espace Malraux.
  • 14 novembre 2013, Lyon : "Liberté, égalité, parentalité : quelles relations dans la famille ?", intervention dans le cadre du Festival Mode d’Emploi de Lyon, Médiathèque du Point du jour.
  • 21 novembre 2012, Saint-Etienne : "Etre père et mari sous la Révolution : l’héritage de Rousseau dans une correspondance conjugale", Conférence de l’Hôtel de ville.
  • Mai à novembre 2012, Lyon et Machy : Cinq conférences prononcées dans le cadre de l’exposition En toutes lettres aux Archives de Lyon, sur la correspondance d’un couple de Lyonnais à l’époque de la Révolution et de l’Empire (24 mai, 5 juillet, 16 septembre, 18 octobre, 15 novembre 2012).
  • Avril à décembre 2012, Lyon : Commissariat de l’exposition En toutes Lettres, du 4 avril au 1er décembre 2012, aux Archives de Lyon.
  • 2012 : mise en ligne d’une partie de la correspondance de la famille Morand de Jouffrey sur le site Le Roman des Morand.
  • 17 janvier 2012, Lyon : "La correspondance d’un couple de Lyonnais à l’époque de la Révolution", conférence à la Bibliothèque municipale de Lyon. La vidéo de cette conférence se trouve ici.
  • "Le rapport entre correspondance et intime", intervention dans le cadre de la journée de rencontre régionale "Je t’écris pour me dire", organisée le 6 octobre 2011 aux Archives municipales de Lyon.
  • 30 avril 2010, Lyon : La correspondance d’un couple de Lyonnais à l’époque révolutionnaire. Cette conférence, prononcée dans le cadre des Déjeuners de l’ISH et de l’ENS, a donné lieu à un reportage réalisé par Pascal Grzywacz.

Direction de thèse(s) en cours

  • Giacinti, Margot : Le féminicide : enjeux socio-historiques d’une catégorisation juridique dans l’espace francophone, de la Révolution française à nos jours.

Pôle(s)

Membre du/des pôle(s) : Chantier Transversal Genre et Politique - Action Publique

Documents joints