/ Directions d’ouvrages

Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaires en Europe (1968-2005)

Présentation

Afin d’analyser en profondeur les rébellions urbaines sur la moyenne durée (de 1968 à 2005), cet ouvrage croise la question des engagements et du genre, et mobilise des approches comparatiste et pluridisciplinaire – histoire, science politique et sociologie sont ainsi convoquées - ainsi que des jeux d’échelles – quartier, entreprise, ville, pays, espace européen ; une pluralité d’approches permettant de désenclaver les phénomènes de rébellions, de leur donner sens et de mettre en lumière la circulation des représentations, des pratiques, des modalités d’action d’un espace et d’une révolte à l’autre.

Publié sous la direction de Sophie Béroud, Boris Gobille, Abdellali Hajjat et Michelle Zancarini-Fournel, avec leurs contributions et celles de Robert Frank, Marie-Carmen Garcia, Sophie Body Gendrot, Camille Hamidi, Gérard Mauger, Foued Nasri, Andrea Rea, Valérie Sala Pala, Bettina Séverin-Barboutie, Anne Tatu Collasseau et Gilles Vieille Marchiset

Compte rendu de lecture

Loïc Lafargue de Grangeneuve, « Sophie Béroud, Boris Gobille, Abdellali Hajjat, Michelle Zancarini-Fournel, Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaires en Europe (1968-2005) », Lectures (en ligne), Les comptes rendus, 2012, mis en ligne le 29 février 2012.

Sommaire

REBELLIONS URBAINES ET MOBILISATIONS

  • A la frontière du politique ; action et discours des "jeunes de cité" de SOS Avenir, Minguettes (1981-1983)
  • Les raisons de la colère ; sur l’émeute de novembre 2005
  • Quand les jeunes d’un quartier populaire interprètent les émeutes urbaines

GENRE ET MOBILISATIONS

  • Zaâma d’Banlieue (1979-1984) : les pérégrinations d’un collectif féminin au sein des luttes de l’immigration
  • Des mobilisations de femmes en tant que femmes "racisées" : les militantes des mouvements Ni putes ni soumises et des Indigènes de la République
  • Le loisir, moteur de la rébellion silencieuse des descendantes de l’immigration maghrébine dans les quartiers populaires en France

QUELLES ISSUES POLITIQUES ET SYNDICALES ?

  • La destruction de la cité Olivier-de-Serres à Villeurbanne (1978-1984) ; Charles Hernu précurseur de la politique de la ville ? L’ethnicité en politique ; Eléments sur le rapport au politique des jeunes issus de l’immigration dans les quartiers populaires
  • Jeunes et précaires dans l’action syndicale : modalités d’engagement et processus d’apprentissage

PERSPECTIVES EUROPEENNES COMPAREES

  • Comment expliquer l’absence de violences urbaines en Allemagne ? Mise en perspective historique
  • Les mutations des désordres urbains au Royaume-Uni au cours des trente dernières années
  • De l’usine au quartier : les luttes sociales des immigrés et de leurs descendants en Belgique

Auteur(s) du labo

Sophie Beroud
Boris Gobille

/ En savoir +