/ Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s

BEROUD, Sophie

 Maître de conférences de science politique à l’université Lumière Lyon-2
Publications dans HAL

Domaines de recherche

  • Syndicalisme : transformations contemporaines des organisations et de leur composition interne (sociologie des adhérents et des militants)
  • Organisation et mobilisation des salariés précaires
  • Evolution des grèves et des conflits du travail
  • Réforme de la représentativité syndicale (loi du 20 août 2008) / démocratie sociale

Activités d’enseignement

  • Création et direction d’un programme de Master 2 Professionnel "Syndicalisme et représentation professionnelle" (Parcours du M2 Sociologie politique) à l’Université Lumière Lyon 2 : http://fassp.univ-lyon2.fr/spip.php?article2348

Publications

2016

  • Béroud Sophie, « La impostura de la democracia en la empresa: cuando la patronal vuelve a tener el poder de legislar », Le Monde diplomatique en español, 2016, nᵒ 246, p. 4-5.

  • Béroud Sophie, « Loi Travail : enjeux et répertoires d’action [Entretien avec Sophie Béroud] »,  entretien réalisé par Nicolas DuvouxLa Vie des idées, 22 avril 2016.

2015



  • Béroud Sophie, « Les transformations des conflits du travail en France », Idées économiques et sociales, 2015, nᵒ 178, p. 7-12.
  • Béroud Sophie, « Entrées : Association ; Syndicats », in Alain Bihr et Roland Pfefferkorn (dir.), Dictionnaire des inégalités, Paris, Armand Colin, 2015, p. 40-41 ; 391-392.
  • Béroud Sophie, « Luttes du travail et mouvements sociaux : dépasser l’altérité », in Paul Bouffartigue (dir.), Le retour des classes sociales : inégalités, dominations, conflits, Nouv. ed., Paris, la Dispute, 2015, p. 221-236.

  • Béroud Sophie et Denis Jean-Michel, « Les congrès syndicaux, un objet d’étude sociologique ? », Socio-logos, 2015, nᵒ 11.


  • Béroud Sophie et Denis Jean-Michel, « La reconnaissance de représentativité comme source d'intégration ? L'Union syndicale Solidaires à la recherche d'un positionnement original », Relations industrielles, 2015, vol. 70, nᵒ 2, p. 285-305.

  • Béroud Sophie et Pernot Jean-Marie, « Usages différenciés de la forme congrès : un regard comparé sur la CGT, la CFDT et FO », Socio-logos, 2015, nᵒ 11.
  • Béroud Sophie, « Sur la pertinence heuristique du concept de champ syndical », in Maxime Quijoux (dir.), Bourdieu et le travail, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 323-340.

2014

  • Béroud Sophie, « Une mobilisation syndicale traversée par le souffle des Indignés ? La 'marée verte' dans le secteur de l'éducation à Madrid », Savoir / agir, 2014, nᵒ 27, p. 49-54.
  • Béroud Sophie, « Contribuiçoes e limites do conceito de campo sindical : una reflexao a partir do caso francês », Critica Marxista, 2014, nᵒ 38, p. 89-101.


  • Béroud Sophie, « Crise économique et contestation sociale en Espagne : des syndicats percutés par les mouvements sociaux ? », Critique internationale, 2014, nᵒ 65, p. 27-42.
  • Béroud Sophie et Yon Karel, « Représenter les salariés dans l'entreprise après la loi du 20 août 2008. Sur les limites de la 'démocratie sociale' », Politiques de communication, 2014, nᵒ 2, p. 51-78.

2013



  • Béroud Sophie, « Perspectives critiques sur la participation dans le monde du travail : éléments de repérage et de discussion », Participations, 2013, nᵒ 5, p. 5-32.


  • Béroud Sophie, « Une campagne de syndicalisation au féminin », Travail, genre et sociétés, 01 octobre 2013, vol. 30, nᵒ 2, p. 111-128.


  • Béroud Sophie et Bouffartigue Paul, « Precarizaciones salariales y resistencias sociales : ¿Hacia una renovación de la mirada sociológica desde el caso francés? », Cuadernos de relaciones laborales, 2013, vol. 31, nᵒ 2, p. 455-472.

  • Béroud Sophie, « L'influence contrariée des 'privés d'emploi' dans la CGT », in Didier Chabanet et Jean Faniel (dir.), Les mobilisations de chômeurs en France : problématiques d'alliances et alliances problématiques, Paris, l'Harmattan, Logiques politiques, 2013, p. 153-176.


  • Béroud Sophie et Dompnier Nathalie (dir.), [coord. n° de revue] - Participation dans le monde du travail, Louvain-la-Neuve, de Boeck supérieur, Participations, 2013, nᵒ 5, 244 p.
  • Béroud Sophie et Dompnier Nathalie, « L'essor du vote électronique dans les élections professionnelles : un terrain d'expérimentation ? », Droit social, 2013, nᵒ 6, p. 522-528.
  • Béroud Sophie et Garibay David, « Syndicats et associations face à la pauvreté laborieuse », in Nicole Kerschen, Monique Legrand et Michel Messu (dir.), La Symphonie discordante de l'Europe sociale, La Tour d’Aigues, Éd. de l'Aube, 2013, p. 198-213.

  • Béroud Sophie, Yon Karel, Denis Jean-Michel, Gantois Maïlys et Guillaume Cécile, Quand la loi entre dans les moeurs. Le nouveau droit de la représentativité syndicale (loi du 20 août 2008) et ses implications dans les entreprises et les branches professionnelles [rapport final] [Rapport], 2013.
  • Yon Karel et Béroud Sophie, « Réforme de la représentativité, pouvoir syndical et répression : quelques éléments de réflexion », Agone, 2013, nᵒ 50, p. 161-175.

2012

  • Béroud Sophie, « The organization of the unemployed in Spain : local and fragmented dynamics », in Didier Chabanet et Jean Faniel (dir.), The mobilization of the unemployed in Europe : from acquiescence to protest ?, Basingstoke ; New York, Palgrave Macmillan, 2012, p. 155-174.
  • Béroud Sophie et Guillaume Cécile, « La spécificité de la représentation des journalistes en question : les implications de la loi du 20 août 2008 dans le secteur de la presse », Travail et emploi, 2012, nᵒ 131, p. 89-102.
  • Béroud Sophie, Le Crom Jean-Pierre et Yon Karel (dir.), [coord. n° de revue] - Représentativités syndicales, représentativités patronales : règles juridiques et pratiques sociales, Paris, Dares, Travail et emploi, 2012, nᵒ 131, 148 p.
  • Béroud Sophie, « Nouveaux usages et modalités des grèves », in Michel Pigenet et Danielle Tartakowsky (dir.), Histoire des mouvements sociaux en France de 1814 à nos jours, Paris, la Découverte, 2012, p. 652-660.


  • Béroud Sophie et Yon Karel, « Face à la crise, la mobilisation sociale et ses limites : une analyse des contradictions syndicales », Modern and contemporary France, 2012, vol. 20, nᵒ 2, p. 169-183.

2011


  • Béroud Sophie, « À l'école de la dissidence ? Les usages de la formation par l'opposition interne au sein de la CFDT du début des années 1980 à 2003 », Le Mouvement Social, 2011, nᵒ 235, p. 137-150.
  • Béroud Sophie, « Jeunes et précaires dans l'action syndicale : modalités d'engagement et processus d'apprentissage », in Sophie Béroud, B. Gobille, Abdellali Hajjat et Michelle Zancarini-Fournel (dir.), Engagements, rebellions et genre dans les quartiers populaires en Europe (1968-2005), Paris, Editions des archives contemporaines, 2011, p. 139-150.

  • Béroud Sophie, Denis Jean-Michel, Desage Guillaume et Thibault Martin, L'Union syndicale Solidaires : une organisation au miroir de ses militants : profils, pratiques, valeurs [Rapport], 2011, 128 p.

  • Béroud Sophie, Dompnier Nathalie et Garibay David (dir.), L'année sociale 2011, Paris, Syllepse, 2011, 189 p.

  • Béroud Sophie, Gobille Boris, Hajjat Abdellali et Zancarini-Fournel Michelle (dir.), Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaires en Europe (1968-2005), Paris, Editions des archives contemporaines, 2011, 212 p.
  • Béroud Sophie et Porte Emmanuel, « Quand la pauvreté concerne le monde du travail », in Didier Chabanet, Pascale Dufour et Frédéric Royall (dir.), Les mobilisations sociales à l'heure du précariat, Rennes, Presses de l'Ecole des hautes études en santé publique, 2011, p. 81-98.
  • Béroud Sophie et Yon Karel, « Trois enjeux syndicaux au prisme du mouvement social de l'automne 2010 », in S. Béroud, N. Dompnier et D. Garibay (dir.), L'année sociale 2011, Paris, Syllepse, 2011, p. 109-126.

  • Béroud Sophie, Yon Karel, Guillaume Cécile, Dressen Marnix, Kesselman Donna et Gantois Maïlys, La loi du 20 août 2008 et ses implications sur les pratiques syndicales en entreprise : sociologie des appropriations pratiques d'un nouveau dispositif juridique [Rapport], 2011.

2010

  • Béroud Sophie, « Retour sur quelques enjeux de la politique comparée », in Sophie Baby et Michelle Zancarini-Fournel (dir.), Histoires croisées, réflexions sur la comparaison internationale en histoire : actes de la journée d'études du 13 mars 2009, Paris, IRICE, 2010, p. 21-35.

  • Béroud Sophie, Garibay David, Brugnot Thomas et Vila Romain, « Les syndicats face à la pauvreté laborieuse, entre intégration dans des réseaux d'action publique et campagnes de sensibilisation : une approche comparée Belgique / Royaume-Uni [Rapport de recherche] », in  (dir.), Bilan de 10 ans d'observation de la pauvreté et de l'exclusion sociale à l'heure de la crise : rapport 2009-2010 [Les travaux de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale], Paris, la Documentation française, 2010, p. 365-383.

  • Béroud Sophie et Giraud Baptiste, « Restriction du droit de grève et stratégies syndicales dans les transports publics », Savoir agir, 2010, nᵒ 12, p. 9-18.

  • Béroud Sophie et Lefevre Josette, « Le corpus syndical : une expérience au long cours », Mots, les langages du politique, 2010, nᵒ 94, p. 97-106.
  • Béroud Sophie, « Violence et radicalité dans les conflits du travail : quelques pistes d'analyses », in Abou Ndiaye et Dan Ferrand-Bechmann (dir.), Violences et société : regards sociologiques, Paris, Desclée de Brouwer, 2010, p. 147-165.

Avant 2010

Ouvrages et direction d’ouvrages

  • Quand le travail se précarise, quelles résistances collectives ?, Paris, La Dispute, 2009 (co-direction avec Paul Bouffartigue)
  • La lutte continue ? Les conflits du travail dans la France contemporaine, Broissieux, Le Croquant, 2008, 159p. (avec Jean-Michel Denis, Guillaume Desage, Baptiste Giraud et Jérôme Pélisse).
  • Les Robins des Bois de l’Energie , Paris, Le Cherche Midi, 2005, 189p.
  • Le Mouvement social en France, Essai de sociologie politique, Paris, La Dispute, 1998, 222p. (avec René Mouriaux et Michel Vakaloulis)
  • Le Roman social, Littérature, histoire et mouvement ouvrier, Paris, L’Atelier, 2002, 287p. (co-direction avec Tania Régin).
  • Le Souffle de décembre. Le Mouvement social de 1995 : continuités, singularités, portée, Paris, Syllepse, 1997, 210p. (co-direction avec René Mouriaux).

Direction de numéros de revues :

  • « Mondialisation(S) », Mots, les langages du politique, n° 71, mars 2003, 204p. (avec Josette Lefèvre).

Articles dans des revues à comités de lecture :

  • « L’action syndicale au défi des travailleurs pauvres », Sociologies pratiques, n°19, 2009, pp. 39-53.
  • « Organiser les inorganisés : des expérimentations syndicales entre renouveau des pratiques et échec de la syndicalisation », Politix, n° 85, vol 22, 2009, pp. 127-146.
  • « Les opérations « Robins des Bois » au sein de la CGT Énergie : quand la cause des chômeurs et des « sans » contribue à la redéfinition de l’action syndicale », Revue française de science politique, vol. 59, n° 1, février 2009, pp. 97-119.
  • « La mobilisation des chômeurs en Espagne : la difficile émergence d’un mouvement autonome (1988-2002), Politique européenne, n° 21, hiver 2007, pp. 133-156.
  • « Le changement de visage de la conflictualité en entreprise. Quelques éléments statistiques », Les Mondes du travail, mai 2007, n° 3-4, pp. 37-49 (avec Jean-Michel Denis, Guillaume Desage, Baptiste Giraud, Jérôme Pélisse).
  • « Vers une démocratie économique et sociale ? Banalisation et redéploiement du vocabulaire syndical », Mots, les langages du politique, n° 83, mars 2007, pp. 37-52 (avec Josette Lefevre).
  • « Manipulations et mobilisations : l’Espagne du 11 au 14 mars 2004 », Critique internationale, n° 31, avril-juin 2006, pp. 53-66.
  • « Clause sociale : limites et contradictions des réponses syndicales », Mots, les langages du politique, n° 71, mars 2003, pp. 23-39.
  • « Devenir une nationalité historique : l’usage politique du passé en Andalousie et en Aragon », Matériaux pour l’histoire de notre temps, avril-juin 2003, n° 70, pp. 57-74.
  • « Un renouveau de la critique syndicale ? », Mouvements, n° 24, novembre-décembre 2002 (dossier : « Bourdieu, le travail de la critique »), pp. 39-45.
  • « La CFDT en quête de refondation sociale », Mouvements, n°14, mars-avril 2001, pp.83-89. (avec René Mouriaux).
  • « L’état de la négociation collective en France », Regards sur l’actualité, Paris, La Documentation Française, n° 247, janv. 1999, pp. 29-40. (avec René Mouriaux).
  • « La disparition des clivages socio-politiques en France : l’histoire d’un glissement », Politique et Sociétés (Canada), vol. 18, n° 3, 1999, pp. 3-27. (avec Jacques Capdevielle).
  • « Les autres forces syndicales : pluralisme ou fragmentation ? », Regards sur l’actualité, Paris, La Documentation Française, n° 246, déc. 1998, pp. 39-51. (avec René Mouriaux).
  • « La CGT-FO, l’avenir le plus incertain », Regards sur l’actualité, Paris, La Documentation Française, n° 245, nov. 1998, pp. 49-61. (avec René Mouriaux).
  • « L’incroyable survie de la CGT », Regards sur l’actualité, Paris, La Documentation Française, n° 244, sept.-oct. 1998, pp. 13-23. (avec René Mouriaux).
  • « La CFDT, les aventures du modernisme », Regards sur l’actualité, Paris, La Documentation Française, n° 244, sept.-oct. 1998, pp. 25-36. (avec René Mouriaux).

Contributions à des ouvrages collectifs :

  • « Syndicalisme » in Olivier Fillieule, Lilian Mathieu, Cécile Péchu, dir, Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris, Presses de Sciences-Po, 2009, pp. 540-548
  • « La décennie des ‘victoires défaites’ (1995-2007) ou les effets du découplage entre mobilisations sociales et dynamiques syndicales » in Bertrand Geay, Laurent Willemez, dir, Pour une gauche de gauche, Broissieux, Ed. du Croquant, 2008, pp.19-34.
  • « Une nouvelle donne ? Regain et transformation des conflits du travail » in Amossé (Thomas), Bloch-London (Catherine), Wolff (Loup), dir, Les relations sociales en entreprise, Paris, La Découverte, Coll. Recherches, 2008, pp. 223-255 (avec Jean-Michel Denis, Baptiste Giraud et Jérôme Pélisse).
  • « Les cheminots français dans le train européen de la libéralisation. La négociation de la licence européenne de conducteurs de train » in Michel (Hélène), dir, Lobbyistes et lobbying de l’Union européenne. Trajectoires, formations et pratiques des représentants d’intérêts, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, Coll. « Sociologie politique européenne », 2006, pp. 225-248
  • « La rébellion salariale » et « La rébellion du précariat » in Crettiez (Xavier), Sommier (Isabelle), dir, La France Rebelle, Paris, Michalon, 2006, pp. 249-305 et pp. 307-322.
  • « Association ou syndicat ? Le syndicalisme des retraités face au principe associatif » in Tartakowsky (Danielle), Tétard (Françoise) dir, Syndicats et association : concurrence ou complémentarité ?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006, pp. 293-303 (avec Georges Ubbiali).
  • « Continuités et évolutions de la conflictualité sociale » in Denis (Jean-Michel), dir, Le conflit en grève ? Tendances et perspectives de la conflictualité contemporaine, Paris, La Dispute, 2005, pp. 121-144 (avec René Mouriaux).
  • « Le syndicalisme construit par la science politique » in Chambarlhac (Vincent), Ubbiali (Georges), dir, Epistémologie du syndicalisme, construction de l’objet syndical, Paris, L’Harmattan, 2005, pp. 13-34.
  • « La CGT, entre soutien distancié et refondation de l’activité internationale » in Agrikoliansky (Eric), Fillieule (Olivier), Mayer (Nonna), dir, L’altermondialisme en France, Genèse et dynamique d’un mouvement social, Paris, Flammarion, 2005 (avec Georges Ubbiali).
  • « Le renouveau des luttes : entre fragmentation et convergences anti-capitalistes » in Bouffartigue (Paul), Le retour des classes sociales, inégalités, dominations, conflits, Paris, La Dispute, 2004, pp. 231-247.
  • « La rébellion syndicale » in Crettiez (Xavier), Sommier (Isabelle), dir, La France Rebelle, Paris, Michalon, 2002, pp. 149-200.
  • « Violence et sabotage dans les grèves en France », in Larose (Christian), Cellatex, quand l’acide a coulé, Paris, Syllepse, 2001, pp. 141-167. (avec René Mouriaux).
  • « Classe sociale », « Idéologie », « Mouvement social » et « Syndicalisme », in Haudegand (Nelly), Lefebure (Pierre), dir, Dictionnaire des Questions politiques, Paris, L’Atelier, 2000, pp. 31-35, 117-120, 148-152, 227-230. (avec René Mouriaux).
  • « Le Décembre des chômeurs ou la force des faibles », L’Année Sociale, Paris, L’Atelier, 1999, pp. 129-146. (avec René Mouriaux).
  • « La projection du mouvement social vers l’alternative politique : un horizon à jamais englouti ? », in Vakaloulis (Michel), Travail salarié, conflit social, Paris, Presses Universitaires de France, 1999, pp. 141-156.
  • « Pour en finir avec une approche culpabilisée et culpabilisante du corporatisme », in Leneveu (Claude), Vakaloulis (Michel), Faire mouvement, Paris, Presses Universitaires de France, 1998, pp. 71-101. (avec Jacques Capdevielle).

Articles dans des revues de débats :

  • « Face à la crise, que fait le mouvement syndical ? Quelques éléments de réflexion sur l’évitement relatif d’une stratégie de confrontation », Contretemps, n°3, 3e trimestre, 2009, pp.15-25 (avec Karel Yon).
  • « Le mouvement syndical au miroir des élections de 2007 : les redéfinitions complexes du rapport au politique », La Pensée, n°349, janv-mars 2007, pp. 111-121.
  • « Francia : la frágil emergencia de una nueva forma del proletariado », Viento Sur (Espagne), n°86, mai 2006, pp. 58-65.
  • « La CGT, 1991-2001 : un repositionnement inachevé », Critique Communiste, n°162, printemps-été 2001, pp. 69-80 (avec Dominique Mezzi).
  • « Approches de la bureaucratie syndicale dans les Etats capitalistes », Critique Communiste, n°162, printemps-été 2001, pp. 99-113 (avec René Mouriaux)

 Implication dans des programmes de recherche :

– Direction / participation à des programmes de recherche :

  • 2013 - 2016 - : Participation au programme de recherche ANR Sombrero (Sociologie du militantisme : biographies, réseaux, organisations), dirigé par O. Filieule (CNRS-UNIL/IEPI) - intégration dans l’équipe lyonnaise animée par Lilian Mathieu (CNRS-CMW) et responsabilité scientifique de la coordination des recherches sur les militants syndicaux dans les différentes villes.
  • 2012-2016 : Co-direction avec Paul Bouffartigue (CNRS-LEST) de l’équipe française du programme Capes-Cofecub « Conflits sociaux, travail et politique - le Brésil et la France dans la mondialisation » - Programme de recherche mené avec une équipe de recherche de l’Université de Campinas (Brésil), de l’Université de Sao Paolo (Brésil) et du CEMARX (sous la direction d’Armando Boito et d’Andréia Galvao)
    - 
  • 2014-2016 : Direction d’une étude financée par la DRAC et la Région Rhône-Alpes sur les activités culturelles des Comités d’entreprise. Recherche réalisée en lien avec le comité régional CGT de Rhône-Alpes et avec François Duchêne (ENTPE-RIVES).
  • 2010-2012 : *Co-Direction d’une étude pour la DARES, avec Karel Yon (CNRS-CERAPS), sur les implications des nouvelles règles de la représentativité syndicale suite à la loi du 20 août 2008. Equipe de recherche composée de Marnix Dressen, Cécile Guillaume, Maïlys, Gantois, Donna Kesselman, Jean-Michel Denis. Le financement de cette convention de recherche (2010-2012) a donné lieu à deux rapports successifs (disponibles dans HAL) :
    -  « La loi du 20 août 2008 et ses implications sur les pratiques syndicales en entreprise : sociologie des appropriations pratiques d’un nouveau dispositif juridique » - DARES / TRIANGLE - février 2011
    -  « Quand la loi entre dans les mœurs. Le nouveau droit de la représentativité syndicale et ses implications dans les entreprises et les branches professionnelles » - DARES / TRIANGLE décembre 2012
  • 2008-2013 : *Direction d’une étude quantitative et qualitative avec Jean-Michel Denis (Université Marne La Vallée, CEE), pour l’Union syndicale Solidaires sur le renouvellement des adhérents de l’organisation et sur le fonctionnement interne. Réalisation d’enquêtes par questionnaires lors des congrès de Solidaires de 2008 et de 2011, de SUD Rail, SUD PTT, SUD Santé Sociaux, de SUD Collectivités territoriales. Equipe de recherche composée de Martin Thibault et de Guillaume Desage. Rédaction d’un premier rapport en 2011 (disponible dans HAL) : L’Union syndicale Solidaires : une organisation au miroir de ses militants, rapport de recherche, Triangle.
  • 2006-2009 : Participation au programme ANR, : « Rébellions urbaines et associations : « racialisation » et construction du genre (1968-2005) » (porteur du projet : Michelle Zancarini-Fournel, UMR IRICE). Responsable scientifique de l’équipe associée au sein de l’UMR Triangle et porteur de l’axe « Les luttes des jeunes précaires / action syndicale et immigration ».
  • 2006-2009 : Participation au programme ANR : « Comment pensent les syndicalistes ? Les transformations du mouvement syndical au prisme de la formation des militants » (porteurs du projet : Nathalie Ethuin, Karel Yon, CERAPS-Lille 2)
  • 2007-2009  : *Direction de deux études pour l’Observatoire national de la pauvreté (ONPES) : « Les syndicats face au phénomène des travailleurs pauvres en Europe, une approche comparée », avec Thomas Brugnot, David Garibay et Romain Vila. Financement en 2008-2009 / « L’action syndicale face à la pauvreté laborieuse, Analyse des représentations et des dispositifs d’action sociale dans l’entreprise et dans la fonction publique territoriale », étude financée et réalisée en 2007, avec Thomas Brugnot, Gwenola Le Naour et Emmanuel Porte. Cette étude a donné lieu à publication par l’organisme commanditaire : L’action syndicale face à la pauvreté laborieuse : analyse des représentations et des dispositifs d’action sociale dans l’entreprise » in Les Travaux de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale 2007-2008, Paris, La Documentation française, 2008, pp. 195-249.
  • Direction d’une étude financée par la DRAC et la Région Rhône Alpes, « Le centre commercial de la Part-Dieu : la précarité du travail au cœur de la ville », projet financé en 2007-2008, équipe de recherche : Christine Pitiot, Elise Roullaud, Boris Thiemmans.
  • Association à la convention de recherche DARES, Ministère de l’Emploi - Centre d’Etudes et de l’Emploi, exploitation de l’enquête Réponse (volet conflit). Thème de l’enquête : transformation des conflits dans l’entreprise. Equipe de recherche sous la direction scientifique de Jean-Michel Denis (CEE) (octobre 2005 – printemps 2007).
  • Membre de l’équipe de recherche constituée par l’IRES (sous la direction scientifique de Christian Dufour) et sélectionnée par la DARES, Ministère de l’Emploi, pour la convention de recherche « Syndicalisme et ‘flexibilités’ » (printemps 2005- printemps 2007).

Organisation de colloques / session dans des congrès nationaux et internationaux

  • Co-organisation d’un panel lors du Forum de l’ISA à Buenos Aires en 2012 dans le cadre du RC 44 (Research Committe on Labour Movements), « Equality, diversity and union democracy) (avec Cécile Guillaume et Karel Yon)
  • Co-organisation d’une section thématique au 11e Congrès de l’AFSP à Strasbourg en 2011 « Pratiques et dispositifs de la participation dans le monde du travail » (avec Nathalie Dompnier)
  • Co-organisation d’une section thématique, « Les salariés après 30 ans de ‘réformes sociales’ », 4e Congrès international du réseau francophone des associations de science politique, Bruxelles, 20-22 avril 2011 (avec Corinne Gobin, Thierry Berthet et Thomas Collombat)
  • Organisation du colloque « Engagements, rébellion et genre dans les quartiers populaires en Europe (1968-2005) », UMR Irice, UMR Triangle, ENS-Lyon dans le cadre de l’ANR Genrebellion, 3 et 4 juin 2010 (avec Boris Gobille, Abdellali Hajjat et Michelle Zancarini-Fournel).
  • Organisation d’un panel, « A new political economy of strikes ? », ECPR, Conférence annuelle, Potsdam, septembre 2009 (avec Suzan Milner, Université de Bath).
  • Organisation du colloque « Les femmes dans l’action militante, syndicale et revendicative de 1945 à nos jours », Lyon 2, INRP, LARHRA, TRIANGLE, 28-29 mars 2008 (avec Michael Attali, André D. Robert et Michelle Zancarini-Fournel).
  • Direction d’un atelier, « Analyser les (dis)continuités de la conflictualité au travail : Un objet délaissé par la sociologie de l’action collective », Xe Congrès de l’AFSP, Toulouse 2007 (avec Baptiste Giraud).
  • Organisation du colloque international « Cent ans après la Charte d’Amiens : la notion d’indépendance syndicale face à la transformation des pouvoirs », jeudi 12 et vendredi 13 octobre 2006. Colloque organisé par le CURAPP (UMR 6054), avec le soutien de Triangle (UMR 5206) et de l’Institut de Sociologie de l’ULB (avec Corinne Gobin et Josette Lefevre).

– Animation de la recherche dans le cadre du laboratoire :

  • co-responsabilité du pôle "Politisation et participation"
  • 2012-2016 : Animation du programme de coopération scientifique France-Brésil financé par l’agence CAPES-COFECUB - organisation de plusieurs séminaires en lien avec ce programme
  • Depuis 2012  : Organisation du séminaire "Action collective" avec Camille Hamidi, Lilian Mathieu (CNRS-CMW), Serge Proust (Université de Saint-Etienne-CMW), Daniel Thin.
  • 2012  : Co-animation du séminaire du pôle
  • 2011-2012 : Animation d’un séminaire commun avec L’ADEES (Association pour le Développement des Etudes Economiques et Sociales) Rhône Alpes sur les “nouveaux espaces de l’action syndicale”
  • 2005-2009 : Organisation du séminaire de recherche du laboratoire Triangle (UMR 5206), pôle « Politisation » : « Immigrés en luttes. Mobilisations et représentations en France depuis les années 1960 »organisé avec Boris Gobille, Camille Hamidi et Nancy Venel.

Communications récentes dans des colloques / journées d’étude / séminaires

  • Discussion d’une session du colloque « Street politics in the Age of Austerity, From the Indignados to Occupy », Université de Montréal, 21-22 février 2013.
  • « Sur la pertinence heuristique du concept de champ syndical », Communication au colloque international « Bourdieu et le travail », 13-14 décembre 2012 – CNRS Pouchet.
  • « Les syndicats non confédérés confrontés aux nouvelles règles de représentativité : quelles possibilités, quels obstacles ? Réflexion à partir du cas de l’Union Syndicale Solidaires » (avec Jean-Michel Denis) - Colloque international du CRIMT, 25/27 septembre 2012, « L’avenir syndical : innovations, transformations, stratégies », HEC Montréal.
  • « La reconnaissance de la représentativité comme objet de luttes syndicales », Colloque Pratiques syndicales du droit XXe-XXIe siècles – Université Paris 1 – CHS XXe – 11/12 mai 2011 (avec Karel Yon)
  • « Does the struggle go on ? The transformation of labour conflicts in contemporary France », European Consortium for Political Research, Panel A new political economy of strikes, 5th General Conference Potsdam, 12 septembre 2009.
  • « Précarisations salariales et résistances sociales : vers un renouvellement du regard sociologique », Communication présentée aux 9èmes Journées internationales de sociologie du travail, Nancy, 25-26 juin 2009.
  • « Evolution des formes d’action légitimes du syndicalisme », IIIe Congrès de l’Association française de Sociologie, session semi-plénière « Violences et travail », 17 avril 2009.
  • « Les syndicats français à l’épreuve de l’organisation des précaires : retour sur des expériences significatives », Colloque franco-espagnol « Ce que la précarité nous apprend de la société, Dialogues franco-espagnols », Laboratoire GTM – Paris X Nanterre, 20/21 novembre 2008.
  • « Les mobilisations de précaires en France comme défi posé au syndicalisme », Université de Montréal – Centre de Recherche sur les politiques et le développement (CRPD), conférence, 10 juin 2008.
  • « Les syndicats français face aux working poor », colloque « Action collective et exclusion sociale » - ENS-LSH, TRIANGLE, Lyon 11 et 12 janvier 2008 (avec Emmanuel Porte).
  • « Les rapports entre les syndicats et les mouvements sociaux en France : 1995-2006 », Université de Montréal, CRIMT, - Conférence CRIMT, conférence, 2 avril 2007.
  • « Jeunes, précaires, et issus de l’immigration dans l’action syndicale : la production, via des pratiques de luttes et d’organisation renouvelées, d’une identité de classe ? », Colloque « Classe, ethnicité, genre… : les mobilisations au piège de la fragmentation identitaire », CRAPE – 8 et 9 mars 2007.

Vulgarisation de la recherche

Enquêtes et publications dans le cadre d’organismes syndicaux de recherche

  • Enquête sociologique sur les délégués du 47e Congrès confédéral de la CGT (24-28 mars 2003), Etude réalisée dans le cadre de deux conventions d’études (projets n°41-1 de 1999 et n°7 de 2003) conclues entre l’IRES et la CGT, rapport remis en 2004 (avec David Garibay).
  • Adhérer, participer, militer : les jeunes salariés face au syndicalisme et à d’autres formes d’engagements collectifs, enquête réalisée pour les « Jeunes CGT » sur la base d’entretiens semi-directifs avec de jeunes salariés non syndiqués et syndiqués. Rapport finalremis en décembre 2003, 138p.
  • « Le Sens du mouvement lycéen », dossier spécial sur le mouvement lycéen d’octobre 1998, Nouveaux Regards, Institut de la FSU, n° 5, printemps 1999, pp. 2-52.
  • « Deuxième enquête sociologique sur les délégués au Congrès confédéral de la CGT, 3-8 décembre 1995 », Document ISERES, Montreuil, CGT, n°154, automne 1998, 220p.

Pôle(s)

Membre du/des pôle(s) : Politisation et Participation

/ BEROUD, Sophie