/ Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s

Gobille, Boris

 Maître de conférences de science politique à l’ENS de Lyon
Publications dans HAL

Accès à la liste

Domaines de recherche

  • mai 68,
  • crises politiques,
  • mobilisations collectives,
  • altermondialisme,
  • professions intellectuelles et artistiques,
  • sociologie de la littérature.

Activités scientifiques

Publications

Thèse

  • 2003, Crise politique et incertitude : régimes de problématisation et logiques de mobilisation des écrivains en mai 68. Bernard Pudal (dir.). EHESS (Paris).

2015


  • Burstin Haim, Ermakoff Ivan, Sewell William H. et Tackett Timothy, « Protagonisme et crises politiques : histoire et sciences sociales [Débat préparé et conduit par Quentin Deluermoz et Boris Gobille] », , Politix, n°112, p. 131-165, 2015.

  • Deluermoz Quentin et Gobille Boris, [introd. et coord. n° de revue] - Protagonisme et crises politiques, Louvain-la-Neuve, de Boeck supérieur, coll. « Politix », 2015, vol. 112, 262 p.

  • Deluermoz Quentin et Gobille Boris, « Énergies révolutionnaires : une anthropologie politique de la Révolution française », Politix, 2015, nᵒ 112, p. 167-175.

  • Gobille Boris, « Un défi à la loi ? Les controverses autour de Pierrot le fou de Jean-Luc Godard », Quaderni, 2015, nᵒ 86, p. 9-21.

  • Gobille Boris, « De l’étiologie à l’historicité des crises », in Myriam Aït-Aoudia et Antoine Roger (dir.), La logique du désordre : relire la sociologie de Michel Dobry, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Académique », 2015, p. 153-176.

  • Gobille Boris, « Exploitation, aliénation et division sociale du travail dans le mouvement critique de mai-juin 1968 en France », in R. Descendre et J.-L. Fournel (dir.), Langages, politique, histoire. Avec Jean-Claude Zancarini, Lyon, ENS Éditions, coll. « Hors collection », 2015, p. 577-586.
  • Gobille Boris et Pudal Bernard, « Deux appropriations de Bourdieu en science politique », in Catherine Leclercq, Wenceslas Lizé et Hélène Stevens (dir.), Bourdieu et les sciences sociales : réceptions et usages, Paris, la Dispute, 2015, p. -.

2011


  • Béroud Sophie, Gobille Boris, Hajjat Abdellali et Zancarini-Fournel Michelle (dir.), Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaires en Europe (1968-2005), Paris, Editions des archives contemporaines, 2011, 212 p.

  • Gobille Boris et Agrikoliansky Éric, « El activismo altermundialista en Europa : problemas de análisis y resultados recientes », Revista de Sociología (Univ.de Chile), 2011, nᵒ 25, p. 139-161.
  • Gobille Boris, « Usurpation de fonction et appropriation du pouvoir en situation de crise : éléments de discussion », in Quentin Deluermoz et Jérémie Foa (dir.), Usurpations de fonction et appropriation du pouvoir en situation de crise, XVI-XXe : actes de la journée d'études du 16 janvier 2010, Paris, Centre de recherche en histoire du XIXe siècle, 2011, p. 65-76.
  • Gobille Boris, « Exploitation, alienation and the social division of labour in the May-June movement in France », in Julian Jackson, Anna Louise Milne et James S. Williams (dir.), May 68 : rethinking France's last revolution, Basingstoke ; New York, Palgrave Macmillan, 2011, p. 34-46.

2010


  • Gobille Boris, « Charles Tilly et la violence collective : moment critique et formation conceptuelle, 1968-1979 », Tracés (Lyon), 2010, nᵒ 19, p. 173-182.

Avant 2010

Articles parus dans des revues à comité de lecture

  • « L’événement 68. Pour une sociohistoire du temps court », Annales, Histoire, Sciences Sociales, mars-avril 2008, n°2, pp.321-349.
  • avec Eric Agrikoliansky, et avec la participation d’Ilhame Hajji, « Que savons-nous des militants altermondialistes ? Réflexion sur les conditions d’internationalisation d’un mouvement social », Politique et Sociétés, vol. 28, n°1, 2009, pp.135-166.
  • (avec Gisèle Sapiro) « Propriétaire ou travailleur intellectuel ? Les écrivains français en quête de statut », Le Mouvement Social, dossier « L’organisation des professions intellectuelles », janvier-mars 2006, n°214, pp.113-139.
  • « Les mobilisations de l’avant-garde littéraire française en mai 1968. Capital politique, capital littéraire et conjoncture de crise », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, dossier « Le capital militant (2). Crises politiques et reconversions : Mai 68 », n°158, juin 2005, pp.30-53.
  • « Literarisches Feld und politische Krise. Mobilisierungen französischer Schriftsteller im Mai 68 und Verzeitlichungslogiken des Feldes », Berliner Journal für Soziologie, 2/2004, pp.173-187.
  • « Etre écrivain en mai 1968. Quelques cas d’‘‘écrivains d’aspiration’’ », Sociétés Représentations, n°11, février 2001, pp.455-478.
  • « La parabole du Fils Retrouvé. Remarques sur le ‘‘deuil de 68’’ et ‘‘la génération 68’’ », Mots - les langages du politique n°54, mars 1998, pp.27-42.
  • « La mémoire à demi-mots. Analyses d’une commémoration impossible », Genèses - Sciences sociales et histoire, n°28, septembre 1997, pp.95-111.

Direction d’ouvrage

  • (avec Damamme D., Matonti F., Pudal B. Mai-Juin 68, 2008 , 445 p.

Ouvrages

  • Mai 68, Paris :Editions La Découverte (Collection Repères) , 2008, 128 p.

Contributions à des ouvrages collectifs

  • « Mai-juin 68 : crise du consentement et ruptures d’allégeance », in D. Damamme, B. Gobille, F. Matonti, B. Pudal (dir.), Mai-juin 68, Paris, Editions de l’Atelier, 2008, pp. 15-31.
  • « La vocation d’hétérodoxie », in D. Damamme, B. Gobille, F. Matonti, B. Pudal (dir.), Mai-juin 68, Paris, Editions de l’Atelier, 2008, pp. 274-291.
  • « Sous le signe du dehors. Politique et écriture en mai-juin 1968 », in C. Flohic (ed.), Ecrire, Mai 68, Paris, Argol, 2008, pp.265-288.
  • (avec Dominique Damamme, Frédérique Matonti et Bernard Pudal), Mai-Juin 68, Paris : Editions de l’Atelier / Editions ouvrières, 2008.
  • « Die verlorenen Söhne André Bretons. Die französische surrealistische Bewegung auf dem Prüfstand des Mai 68, oder das Paradox der eingetretenen Prophetien », in I. Gilcher-Holtey (Hg.), Zwischen den Fronten. Positionskämpfe europäischer Intellektueller im 20. Jahrhundert, Berlin, Akademie Verlag, 2006, s. 333-361.
  • (avec Aysen Uysal) « Cosmopolites et enracinés », in Isabelle Sommier, Eric Agrikoliansky (dir.), Radiographie du mouvement altermondialiste, Paris, La Dispute, 2005, pp.105-126.
  • (avec Christian Baudelot et François Leclerc (dir.)), Les effets de l’éducation (rapport à l’intention du PIREF), Paris, La Documentation Française, 2005.
  • « Le politique et le littéraire : l’écriture d’un double lien. Phénomène Futur d’Olivier Rolin », in Isabelle Charpentier et Eric Darras (dir.), La politique ailleurs, Presses Universitaires de France, 1998, pp.237-266.

Co-organisation de colloque

  • (avec E. Renault et A. Sauvagnargues) « Mai 68 en quarantaine », Colloque international organisé par l’Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines à Lyon et le laboratoire Triangle UMR 5206, 23-25 mai 2008. [Site du colloque]
  • « Littérature et Sciences Sociales », 10-12 janvier 2001, Laboratoire de Sciences Sociales (ENS/EHESS), Ecole Normale Supérieure - Ulm.

Colloques et conférences avec publication des actes

  • « La créativité comme arme révolutionnaire ? L’émergence d’un cadrage artiste de la révolution en Mai 68 », communication à la Journée d’étude « Art et contestation sociale » organisée par le Laboratoire d’analyse des systèmes politiques, Université Paris X - Nanterre, 25 juin 2004. In Justyne Balazinski et Lilian Mathieu (dir.), Art et contestation, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006, pp.153-168.
  • « Le refus de vieillir. Mai 68 dans la réception critique des romans d’Olivier Rolin en France », communication au colloque international « Actualités des recherches en sociologie de la réception et des publics », 12-14 novembre 2003, Université de Versailles - Saint- Quentin en Yvelines, organisé par le Centre d’Analyse des Régulations Politiques de l’Université de Versailles - Saint-Quentin en Yvelines et par The Institute for the Study of European Transformations de la London Metropolitan University. In Isabelle Charpentier (dir.), Comment sont reçues les œuvres, Créaphis, 2006, pp.165-175.
  • « Excès de mémoire, déficit d’histoire. Mai 68 et ses interprétations », communication pour le colloque interdisciplinaire Mémoire et Histoire, Lycée Raymond Queneau, Yvetot, 22-24 mars 2004. In Johann Michel (dir.), Mémoires et histoires. Des identités personnelles aux politiques de reconnaissance, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005.

Colloques et conférences sans publication des actes

  • « Le militantisme altermondialiste en Europe », communication au colloque « Jornadas Internacionales de estudio sobre militancia. De las movilizaciones obreras al altermundialismo. Europa y América Latina, siglos XX y XXI », Instituto de Ciencias Alejandro Lipschutz (ICAL), Santiago de Chile, 5, 6 y 7 de Julio 2007.
  • « Temps court et temps long dans la dynamique de l’événement 68 », intervention à la table ronde « Approches de l’événement », Journée « Mai 68. Regards sur les sciences sociales », Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, 7 mai 2008.
  • « Exploitation, aliénation et division sociale du travail dans le mouvement critique de mai-juin 1968 », communication au colloque international « Mai 68 Forty Years on / 40 ans après », organisé par l’Université de Londres à Paris (ULIP), Paris, 15-17 mai 2008.
  • « Au nom du Père. L’univers contestationnaire, une contribution psychanalytique à la restauration de l’autorité dans l’après 68 », communication au colloque international « Mai 68 en quarantaine », organisé par l’ENS-LSH, Lyon, 23-25 mai 2008.
  • « Mai 68 et la question de l’autorité savante », communication à la table ronde « Mai 68 : crise de l’autorité savante ? », colloque « Mai 68, creuset pour les sciences de l’homme ? » organisé par la Société Française pour l’Histoire des Sciences de l’Homme, Paris, 10-12 septembre 2008.
  • avec Ivan Bruneau, « Les années 1968 et le concept de déclassement », communication au colloque « Les sciences sociales et 68 » organisé par l’Université de Bourgogne, Dijon, 20 novembre 2008, dans le cadre du cycle de journées d’étude « Les années 1968 au-delà des mythes », novembre 2007-novembre 2008, BDIC, Universités d’Evry, de Reims, de Paris 1, de Bourgogne, de Lyon, et de Paris 8.
  • « Affaire de profanes ou affaire de spécialistes ? Les avant-gardes littéraires et la question de l’écriture en mai-juin 1968 en France », communication au colloque « Writing in context. French literature, theory and the avant-gardes in the 20th century », University of Helsinki, Finland, June 2-3, 2006
  • « Les fils perdus d’André Breton. Le mouvement surréaliste à l’épreuve de Mai 68, ou le paradoxe des ‘‘prophéties’’ accomplies », communication au colloque « Le champ littéraire - un monde pour soi ? Interdépendances, différenciations internes et internationalisation », 20-22 octobre 2005, Zentrum für Interdizciplinäre Forschung, Bielefeld Universität, Allemagne.
  • « Le travail de la signification en conjoncture de crise politique. Socio-histoire du temps court et analyse de cadres », communication au 8e Congrès de l’Association Française de Science Politique, Table Ronde n°1 « Où e n sont les théories de l’action collective ? », Lyon, 14-16 septembre 2005.
  • « La politisation des enjeux théoriques autour de Mai 68 : problèmes d’analyse », communication aux journées d’études « Professions intellectuelles : savoirs et pouvoirs » organisées par le Réseau Thématique 27 de l’Association Française de Sociologie à la Faculté de Lettres et Sciences Humaines de Limoges, 7-8 avril 2005.
  • (avec Eric Agrikoliansky) « Des élites transnationales ? Militants de l’altermondialisme en Europe », communication au colloque « ‘‘Société civile organisée’’ et gouvernance européenne. Formation, recrutement et pratiques des représentants d’intérêts dans l’Union Européenne », organisé par le Groupe de Sociologie politique Européenne (GSPE) à l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg, 21-23 juin 2004.
  • « Mai 68 et la naissance de l’écrivain-expert », communication au Congrès de l’Association Française de Sociologie, Université de Paris 13 - Villetaneuse, 24-27 février 2004, RTF 27 « Sociologie des intellectuels ».
  • « Crise politique et naissance d’un syndicalisme d’auteur : Mai 68 et la création de l’Union des Ecrivains de France », communication au colloque « Les littératures nationales après 1945 : autonomisation, professionnalisation, internationalisation », 22-24 mai 2003, Zentrum für Interdizciplinäre Forschung, Bielefeld Universität, Allemagne.
  • « Problématiques de l’‘‘écrivain’’ : le moment Mai 68 », communication au colloque « Littérature et Sciences Sociales », 10-12 janvier 2001, Laboratoire de Sciences Sociales (ENS/EHESS), Ecole Normale Supérieure - Ulm.
  • Congrès de l’Association Française de Science Politique le 1er octobre 1999 : communication « Etre écrivain en mai 1968. Quelques cas d’‘‘écrivains d’aspiration’’ », atelier « Les représentations du métier politique dans la littérature » (AT21), animé par Pierre Mazet et Yves Poirmeur.

Notes de lecture

  • « Luc Boltanski, Eve Chiapello, Le Nouvel Esprit du Capitalisme », Genèses, n°38, mars 2000, pp.166-167.
  • « Pierre Bourdieu et Hans Haacke, Libre-échange », Sociétés & Représentations, n°11, février 2001, pp.482-487.

***************

Liste formatée par type de document

Pôle(s)

Membre du/des pôle(s) : Politisation et Participation