/ Séminaire Triangle d’écriture du politique (STEP)

Manon Veaudor : "Construire des équilibres informels dans la gestion l’ordre carcéral. Une analyse comparée des décisions d’affectation"

18 novembre : 10h00 - 12h00, à l’ENS de Lyon, site Descartes, au 3e étage, en salle D4.134

Présentation

Manon Veaudor, post-doctorante à Lyon 2, présentera son texte "Construire des équilibres informels dans la gestion l’ordre carcéral. Une analyse comparée des décisions d’affectation"

Résumé :

L’objet de cet article est de comprendre comment le personnel de surveillance organise, dans l’exercice quotidien du maintien de l’ordre, des pratiques informelles de répartition. À partir d’une enquête ethnographique de neuf mois dans deux maisons d’arrêt pour hommes, cette analyse interroge ainsi la manière dont les surveillant.e.s désignent et regroupent les détenus au regard de critères liés au milieu social et au lieu de provenance (venir du même quartier, de la même ville, fréquenter les mêmes cercles à l’extérieur) et à l’origine perçue des détenus. En dépit des représentations distinctes de l’altérité sur ces deux terrains, on observe une pratique similaire consistant à diviser les coalitions dites de « quartiers » ou de « cités ». Celle-ci se traduit de façon commune par la construction de normes tacites d’équilibrages fondées des catégorisations ethniques. L’étude des modes d’organisation de l’espace carcéral interroge dès lors la redéfinition du périmètre discrétionnaire des agents pénitentiaires, et plus exactement leur capacité à légitimer des modalités différenciées de surveillance.

La discussion sera assurée par Valérie Sala Pala, professeure des universités à l’Université Jean Monnet Saint-Etienne, et Florent Schmitt, doctorant à Sciences Po Lyon.

Lien vers le texte : ici (accès intranet)

/ Séminaire Triangle d’écriture du politique (STEP)