/ Doctorant·e·s

Schmitt, Florent

 Doctorant en sociologie à l’université Lumière Lyon-2

Thèse en cours

Titre provisoire : Gouverner les usager·es de drogues par la prévention sanitaire. Ethnographique multisituée d’une politique dite de « réduction des risques ».

Directrice de thèse : Gwenola Le Naour (Science-Po Lyon, UMR 5206 Triangle)

Résumé :
À la croisée d’une sociologie des relations de service et de la santé, ma recherche explore la construction en actes de la politique dite de "réduction des risques" liés aux usages de drogues. Je m’intéresse à une de ces doubles mesures phares qui visent la limitation des risques de transmission du VIH et de l’hépatite C : la délivrance de matériel de consommation stérile (kit d’injection à partir du début années 1990, puis kit d’inhalation pour le crack à partir des années 2000) et son corollaire, la transmission de messages de prévention. Après avoir méné une enquête de trois ans par observations et entretiens dans trois territoires différents, je cherche à articuler une conceptualisation en terme de gouvernement des corps avec la prise en compte des effets des configurations spatiales, des inégalités sociales et des rapports sociaux de sexe.

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

- « Gouverner par autocontrôles ? La réduction des risques pour usagers de drogues », Terrain et Travaux, 2018, vol.1, n°32, pp.55-80 [en ligne]
- « Des seringues pour la campagne. Contraintes et tactiques pour le développement de la réduction des risques en "milieu rural" », Swaps, 2016, n°82, pp.7-10 [texte intégral en ligne].

Contribution à des rapports de recherche

- « Tendances récentes et nouvelles drogues. Synthèse des résultats 2017 », TREND, Observatoire français des drogues et des toxicomanies, 2018 [texte intégral en ligne].
- « Usages et ventes de crack à Paris. Un état des lieux 2017-2017 », Théma, TREND, Observatoires français des drogues et des toxicomanies, 2018. [texte intégral en ligne].

Communications (sélections)

- "La dualisation du travail social dans une petite ville. L’exemple de la responsabilisation aux risques auprès des usager·e·s de drogues, École thématique interdisciplinaire de recherche de l’EHESS, Marseille (novembre 2019)
- « Une gouvernementalité limitée des corps. L’appropriation différenciée des règles de prévention chez les usagers/ères de drogues par voie intraveineuse », 15ème congrès de l’Association Française de Sciences Politiques (juillet 2019).
- « Le traitement institutionnel des femmes enceintes dans les établissements médico-sociaux de Réduction des risques », Colloque Drogues et Genre, EHESS (juin 2019).
- « Réfléchir en sociologue face aux discours officiels. L’exemple d’un terrain de recherche sur les institutions médico-sociales », Cours de « Sociologie des politiques sociales », 1ère année de Master AES, Université de Paris I, (décembre 2018).
- « Discipliner sans contrainte : la responsabilisation des usagers de drogues face aux risques sanitaires dans les structures médico-sociales spécialisées », Festival International de Sociologie, Biennales Durkheim-Mauss, (octobre 2017).
- « Des obstacles à la production de données empiriques à leurs possibles contournements : l’exemple d’une recherche en sociologie qualitative au sein d’un CAARUD », Séminaire Addictions et risques : enjeux sociologiques contemporains, EHESS (mai 2017).
- « L’usage et la revente de crack : hypothèses pour une comparaison France/États-Unis, Cours de « Grands Courants de la Sociologie », Licence 3ème année, Écoles des Mines (mai 2017).
- « Why drug users take risks ? Acces to harm reduction and commun knowledge over risks », Colloque « Harm reduction from below », Université d’Amsterdam (septembre 2016).
- « Enquête socio-comportementale "usages des automates à Paris" », Colloque Usages et usagers de drogues à Paris et en Seine-Saint-Denis, Auberge de jeunesse Paris-Pajol (avril 2016).

Enseignements

- TD « Sociologie du travail », Université de Paris-I Panthéon Sorbonne, Licence 3ème année Administration Économique et Sociale, 2019-2020.

- TD « Sociologie des problèmes sociaux », Université de Paris-I Panthéon Sorbonne, Master 1ère année, Administration Économique et Sociale, 2019-2020.