/ Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s

Le Naour, Gwenola

 Maître de conférences de science politique à l’IEP de Lyon
Publications dans HAL

Publications récentes

2015

  • Le Naour Gwenola, « Du lac Léman à la Méditerranée, des « empêcheurs de polluer en rond », une association de communes dans la lutte contre les pollutions du fleuve Rhône (1971-1982) », in Laura Centemeri et Xavier Daumalin (dir.), Pollutions industrielles et espaces méditerranéens (XVIIIe-XXIe siècle), Paris ; Aix-en-Provence, Karthala ; Maison méditerranéenne des sciences de l'homme, 2015, p. 181-196.

2014


  • Bujon Thomas, Dourlens Christine et Le Naour Gwenola (dir.), Aux frontières de la médecine, Paris, EAC, éd. des archives contemporaines, 2014, 255 p.
  • Le Naour Gwenola, « Quand le politique a recours à la médecine pour subvertir un dispositif de soins existant : le cas de la mise en œuvre de mesures de réduction des risques liées à l'usage de drogues à Marseille », in T. Bujon, C. Dourlens et G. Le Naour (dir.), Aux frontières de la médecine, Paris, EAC, éd. des archives contemporaines, 2014, p. 65-80.

  • Le Naour Gwenola, Hamant Chloé et Chamard-Coquaz Nadine, Faire accepter les lieux de réduction des risques : un enjeu quotidien - rapport à la Direction Générale de la Santé [Rapport], 2014.

2013


  • Goepfert Eva-Marie, Martinais Emmanuel et Le Naour Gwenola, L'information sur les risques industriels : quelles attentes, quels besoins ? Etude commanditée par Spiral Lyon et le SPPY [Rapport], 2013, 58 p.


  • Le Naour Gwenola, « Pour une histoire longue des régulations environnementales [lecture croisée] », Gouvernement et action publique, 10 octobre 2013, nᵒ 2013-3, p. 487-495.
  • Le Naour Gwenola, « Les processus de sélection entre ombres et lumières », in Gwenola Le Naour et G. Massardier (dir.), L'action publique sélective, Paris, LGDJ, 2013, p. 297-310.
  • Le Naour Gwenola, « Feyzin (1959-1968) : composer avec les débordements de l'industrie dans le sud lyonnais », in Thomas Le Roux et Michel Letté (dir.), Débordements industriels : environnement, territoire et conflit (XVIIIe-XXIe siècle), Rennes, Presses universitaires de Rennes, Histoire, 2013, p. 99-114.


  • Le Naour Gwenola et Massardier Gilles (dir.), L'action publique sélective, Paris, LGDJ, Droit et société. Recherches et travaux, 2013, 331 p.

2012


  • Le Naour Gwenola, « Réseaux et politiques publiques », Administration et éducation (Ass.française des administrateurs de l'éducation), 2012, nᵒ 136, p. 9-13.

2011

  • Brugnot Thomas et Le Naour Gwenola, « Quand les syndicats deviennent " prestataires " », in Didier Chabanet, Pascale Dufour et Frédéric Royall (dir.), Les mobilisations sociales à l'heure du précariat, Rennes, Presses de l'Ecole des hautes études en santé publique, 2011, p. 61-80.

2010

  • Ferrieux Cécile, Le Naour Gwenola et Martinais Emmanuel, Les CLIC en Rhône-Alpes. Bilan et perspectives - étude réalisée pour la DREAL - Rhône Alpes, le SPIRAL risques industriels, et le CIRIMI. [Rapport], 2010.

  • Le Naour Gwenola, Drogues, sida et action publique : une très discrète politique de réduction des risques, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Res Publica, 2010, 273 p.

  • Le Naour Gwenola, « Résider, voter et militer dans un quartier d'habitat social : le cas de Frais Vallon », Pôle Sud : revue de science politique de l'Europe méridionale, 2010, nᵒ 33, p. 103-123.

Publications avant 2010

Directions d’ouvrage

  • avec Hélène Buisson-Fenet, Les professionnels de l’action publique face à leurs instruments, Toulouse, Octarès, 2008.

Articles et chapitres d’ouvrage

  • avec Stéphanie Paulet-Puccini, « Les contrats locaux de sécurité : des instruments dédiés aux élus ? Les cas des départements du Var et des Bouches-du-Rhône », in Buisson-Fenet (Hélène), Le Naour (Gwenola) (dir.), Les professionnels de l’action publique face à leurs instruments, Toulouse, Octarès, 2008, p. 121-130.
  • avec Sandrine Musso, « Malades, Victimes ou Coupables ? Les dilemmes des luttes contre le sida », in Sandrine Lefranc, Lilian Mathieu (dir.), Mobilisations de victimes, Paris, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 165-179.
  • « Devenir experts : des toxicomanes partenaires de l’action publique auprès des usagers de drogues à Marseille » in Cantelli (Fabrizio), Jacob (Steve), Genard (Jean-Louis), De Visscher (Christian) (dir.), Les constructions de l’action publique, Paris, L’Harmattan, 2006, p. 61-78.
  • « Entrer dans l’action publique en la contestant. Quand la cause des usagers de drogues devient soluble dans la politique marseillaise de lutte contre le sida et la toxicomanie », Politix, juillet 2005, volume 18, n° 70 « Militantismes institutionnels », p. 9-28. [En ligne sur CAIRN]
  • « Lutte contre le sida : La reconfiguration d’une politique de réduction des risques liés à l’usage de drogues à Marseille », Sciences sociales et santé, mars 2005, volume 23, n°1, p. 43-68. [Archive disponible sur HAL]
  • « Créer l’action collective. Un service municipal dans la conduite d’une politique de lutte contre le sida et la toxicomanie à Marseille » in Filâtre (Daniel), de Terssac (Gilbert) (dir.), Les dynamiques intermédiaires au cœur de l’action publique, Toulouse, Octares, 2005, p. 155-163.
  • « Sécurité et politique à Marseille : De la lutte contre l’insécurité à la lutte contre le "sentiment d’insécurité", l’influence des élus locaux » in Ferret (Jérôme) et Mouhanna (Christian) (dir.), Peurs sur les villes, Paris, PUF, 2005, p. 81-100.
  • avec Béatrice Blanchet, « Pour une analyse localisée des évolutions électorales », avec Béatrice Blanchet, Introduction de l’ouvrage dirigé par Traïni (Christophe), Vote en PACA. Les élections 2002 en Provence Alpes Côte d’Azur, Paris, Karthala, 2004, p. 11-19.
  • « Mobilisation électorale et rapport au politique dans les quartiers d’habitat social. Le cas de Frais Vallon » in Traïni (Christophe) (dir.), Vote en PACA. Les élections 2002 en Provence Alpes Côte d’Azur, Paris, Karthala, 2004, p. 75-95.

Parcours

  • 2005 Doctorat en science politique, Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence, Université Paul Cézanne.
    Titre : « L’action publique entre conflits et coopérations. La fabrique heurtée d’une politique de réduction des risques liés à l’usage de drogues à Marseille ». Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.
    Jury composé de : Henri Bergeron (rapporteur, CSO-CNRS), Loïc Blondiaux (président, IEP de Lille), Jean-Pierre Gaudin (IEP d’Aix-en-Provence), Patrick Hassenteufel (rapporteur, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), Gilles Massardier (directeur de thèse, IEP d’Aix-en-Provence), Philippe Mossé (LEST-CNRS).
  • 2000-2005 Allocataire de recherche puis ATER à l’IEP d’Aix-en-Provence
  • 2000 DEA de Science Politique comparative, IEP d’Aix-en-Provence.
    _ Mémoire : Modalités et conséquences de la mise en œuvre d’une politique de réduction des risques liés à l’usage de drogues : le cas de Marseille.
  • 1998-1999 Année post-diplôme, Konstanz Universität, Allemagne - programme Socrates.
  • 1998 Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux, Section Politique et Social.

Groupes de recherche

  • 2012-2014 : Responsable de la recherche collective financée par le programme « Dynamique de la négociation et compromis » de la FonCSI : Améliorer la conduite des dispositifs de concertation sur les risques industriels : recommandations issues de l’analyse comparée des sites de Pont-de-Claix et de Saint-Fons.
  • 2009 : Participation à une recherche collective du programme Cdhte Pirve 997, Débordement des activités industrielles dans la cité. Études de conflits et d’interventions publiques aux XIXe et XXe siècles.
  • 2009-2012 : Participation à une recherche collective financée par le programme de recherche « Risques, incertitudes, décision » de la FonCSI.
  • 2006 : Membre du réseau européen : « The role of knowledge in the construction and regulation of health and education policy in Europe : convergences and specificities among nations and sectors » (Know and Pol), sixth Framework Programme, priority 7 : Citizens and governance in a knowledge based society, groupe santé LEST.
  • 2005-2006 : Membre du réseau travail et action publique, organisation du colloque de septembre 2006 : « Travailler avec, travailler sur, être travaillé par : les acteurs professionnels de l’action publique face aux instruments de régulation », LEST-CSPC, IEP d’Aix-en-Provence, 4 et 5 septembre 2006. Dans le cadre de ces journées, animation (avec Jean-Marc Weller) de l’atelier « les instruments de l’action publique sociale ».

Axes de recherches

Mes recherches croisent deux questions de sociologie politique :

  • celle de la hiérarchisation des acteurs et des pouvoirs dans l’action publique,
  • celle des mobilisations et de la participation politique

Elles portent prioritairement sur la sélection des acteurs dans l’action publique. Les questions de la répartition des pouvoirs entre les acteurs et des conditions favorables à leur participation à l’action publique sont ici étroitement liées.

Dans une telle optique, il s’agit de croiser la sociologie des « mobilisations » et des acteurs mobilisés avec la sociologie de l’action publique. L’objectif est alors de comprendre :

  • les mobilisations d’acteurs multiples pour et contre l’action publique, le fait que seuls certains acteurs (notamment contestataires) entrent en politique publique alors que d’autres n’entrent pas,
  • et de comprendre également comment ces nouveaux entrants contribuent (ou pas) à modifier l’action publique, interagissent avec des acteurs déjà présents et parfois peu favorables à leur participation et sont en retour eux-mêmes affectés par leur participation

L’objectif est d’éclairer les phénomènes d’inclusion et d’exclusion des acteurs dans les politiques publiques. Il s’agit de s’interroger davantage sur des phénomènes de réhiérarchisation de l’action publique plutôt que sur les phénomènes de hiérarchisation.

Ces questionnements ont donné lieu à plusieurs publications (cf. liste complète plus haut), un séminaire puis un colloque ont été organisés, en collaboration avec d’autres chercheurs du laboratoire (Camilo Argibay, Aisling Healy, Gilles Massardier) sur cette thématique :

  • Colloque « Sélection des acteurs et de leurs instruments dans l’action publique contemporaine », Triangle, IEP de Lyon, ENS-LSH Lyon, Université Lyon 2, 26-28 juin 2008.
  • Séminaire de recherche du CSPC : « La sélection des acteurs légitimes et de leurs instruments dans l’action publique contemporaine », IEP d’Aix-en-Provence, 2005-2006.

Parallèlement et en complément de ces recherches sur la sélection et la réhiérachisation de l’action publique, j’ai plus spécifiquement travaillé sur les mobilisations politiques au cours de différentes enquêtes collectives. Ces enquêtes collectives croisant analyse des mobilisations et de l’action publique et de l’action collective ont donné lieu à plusieurs publications (cf. liste plus haut).

Mes recherches en cours portent à la fois sur les politiques publiques et les mobilisations collectives à partir de deux domaines de l’action publique :

  • les politiques de gestion des risques liés à la santé, notamment les mesures destinées à des populations dites précaires ou marginales,
  • et les politique de gestion des risques industriels, avec un intérêt marqué pour les contestations (ou leur absence) des riverains des lieux d’implantation.

Rapports de recherche

Mission d’expertise

  • 2011-2013 : Animation d’une recherche collective sur les médiations autour des lieux d’accueil destinés aux usagers de drogues dans plusieurs villes françaises, CERPE et DGS.
  • 2009-2010 : Participation à une expertise collective réalisée par l’INSERM sur la politique de réduction des risques liés à l’usage de drogues. Synthèse et rapport disponibles en ligne. Rapport collectif publié aux éditions Lavoisier : Réduction des risques infectieux chez les usagers de drogues, Paris, Lavoisier, Collection Expertise collective, INSERM, 2010.

Communications récentes

  • « Du Lac Léman à la Méditerranée, des ’empêcheurs de polluer en rond’. Une association de communes dans la lutte contre les pollutions du fleuve Rhône. 1971 – 1982 », Communication pour le colloque Pollutions industrielles et espaces méditerranéens, les 21 et 22 mars 2013, MMSH Aix-en-Provence.
  • « ’Nous sommes des empêcheurs de polluer en rond’, des communes rhodaniennes ouvrières en lutte pour la protection de leur environnement ». 1971 – 1982, Communication pour le colloque Gouverner les territoires par réseaux, les 27 et 28 juin 2012, IEP et ENS, Lyon.
  • « Contrôler les entreprises. La commission extra-municipale de lutte contre les nuisances de St-Fons entre flou et mise au point. 1968-1974 », Communication pour la Journées d’Etudes « Commissions et gouvernement local », IEP de Lyon, 3 et 4 février 2011.
  • « Multiplication des conflits et des espaces d’affrontements autour de la raffinerie de Feyzin », Communication pour la Journée d’études Débordements, nuisances et risques industriels. Histoire des conflits de proximité aux XIXe et XXe siècles, Conservatoire National des Arts et Métiers, 23 juin 2009.
  • « Faire tolérer la présence visible d’usagers de drogues. La difficile reconnaissance de la politique marseillaise de réduction des risques liés à l’usage de drogues », Communication pour le colloque Action publique et mobilisations face aux populations mobiles “indésirables“, Institut des sciences sociales du politique (ISP), ENS Cachan, 3 juin 2008.
  • « Voter, militer et résider dans un quartier urbain du nord de Marseille. Le cas de la cité de Frais Vallon », Communication pour le colloque Les processus électoraux dans les grandes agglomérations françaises, IEP de Bordeaux, SPIRIT – AFSP, 19 et 20 mai 2008.
  • « Quand les syndicats deviennent ’prestataires’. Les paradoxes de l’intervention syndicale auprès des travailleurs pauvres », Communication pour le colloque Action collective et exclusion sociale en Europe, Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, 11 et 12 janvier 2008 (avec Thomas Brugnot).

Pôle(s)

Membre du/des pôle(s) : Politisation et Participation - Action Publique