/ Archives : colloques et journées d’études 2005 - 2014

Journée d’études "Géographie et Politique en Italie à la Renaissance", organisée par Romain Descendre

18 mai 2007, à l’ENS LSH, salle R136

L’hypothèse à l’origine de ce travail collectif est que le « laboratoire italien » a été particulièrement productif dans la mise en place de l’articulation moderne entre pensée de l’espace et pensée du pouvoir. A l’âge qui fut à la fois celui des « grandes découvertes » et du premier colonialisme moderne, de la redécouverte de la géographie ancienne et de la naissance de la science géographique nouvelle, mais aussi, parallèlement, celui de l’institution de la diplomatie permanente en Europe, il semble bien que la perception et les répercussions politiques de ces phénomènes aient été particulièrement fortes en Italie, pour de multiples raisons (champ de batailles à partir duquel se redéfinissent les équilibres des grandes puissances de l’Europe au moment des guerres d’Italie ; universalisme propagandiste de l’Église de Rome ; États appartenant à la périphérie de l’Empire ; importance décisive, dans l’Italie de l’époque, des ambassades et des nonciatures etc.). A la fois source et modèle de connaissance, terrain et instrument des politiques de puissance, savoir décisif pour le gouvernement, peut-on dire que la ‘géographie des humanistes’ devient aussi, dès le XVIe siècle, une ‘géographie politique’ ?

Cette journée d’étude a été conçue comme une préparation collective du dossier du numéro 8 de la revue Laboratoire italien, dont la parution est prévue à la fin de l’année 2007. Les séances permettront aux contributeurs de présenter un premier état de leurs articles et d’en discuter collectivement.

Programme

Matinée (9h30-13h) :

    • Romain Descendre (ENS LSH) : « Coloro che disegnano e paesi : Machiavel et Léonard, le paysage et la carte »
    • Diego Quaglioni (Trente) : « Ramusio e Bodin »
    • Paolo Carta (Trente) : « Istruzioni, nunziature e geografia politica »

Après-midi (14h30-18h) :

    • Jean-Marc Besse (CNRS) : « Quelle géographie pour le prince chrétien ? Premières remarques sur Antonio Possevino »
    • Jean-Louis Fournel (Paris 8) : « Territoire(s) de l’Empire et désirs de Monarchie chez Campanella »
    • André Tiran (Lyon 2) : « Antonio Serra. L’espace économique et la géographie de la puissance »

Discutants : Alessandro Fontana (ENS LSH), Rosanna Gorris (Vérone), Mario Pozzi (Turin), Jean-Claude Zancarini (ENS LSH).

/ Archives : colloques et journées d’études 2005 - 2014

UMR
2005 - 2019 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]