/ Archives : colloques et journées d’études 2005 - 2014

École de printemps : « Développement des établissements, leadership et amélioration des performances du système éducatif »

2 avril 2013, au 5 avril 2013 à l’ENS de Lyon

img

Ecole d’été co-organisée par l’ENS de Lyon-IFE, Triangle (UMR 5206), la School of Education (Université de Pennsylvanie) et l’École Supérieure de l’Éducation Nationale (ESEN).

L’ENS de Lyon-Institut Français de l’éducation ont organisé du 2 au 5 avril dernier une Ecole de printemps avec l’Université de Pennsylvanie.
Cette initiative se situe dans le prolongement d’une longue série d’échanges antérieurs qui ont porté sur l’évaluation des performances des élèves, le développement des établissements et l’accompagnement du développement professionnel des enseignants. Ces échanges ont notamment abouti à la publication en 2011 d’un dossier dans le numéro 174 de la Revue Française de Pédagogie, « Évaluation, développement professionnel et organisation scolaire » par Romuald Normand et Jean-Louis Derouet. Ces échanges se sont focalisés depuis quelques années sur la question du leadership éducatif. Beaucoup d’études concluent que le progrès des systèmes éducatifs repose sur l’amélioration du fonctionnement de chaque établissement et que le style de leadership, c’est-à-dire la répartition des responsabilités entre les différentes catégories d’acteurs, spécialement les enseignants, les chefs d’établissement et les inspections jouent un rôle important dans ce processus.

C’est dans cette perspective qu’a été conçue l’école dont le but est de développer les compétences des personnels d’encadrement en confrontant les expériences françaises et américaines. L’école de printemps 2013 a eu quelque chose d’expérimental : onze personnels d’encadrement américains sont venus travailler avec des chefs d’établissements des Académie de Lyon et de Grenoble. Au plan scientifique, l’opération a été organisée par Romuald Normand et Jean-Louis Derouet du côté français et Jonathan Supovitz du côté de l’Université de Pennsylvanie, avec l’aide de Jean-Claude Chapu directeur adjoint de l’ESEN. Cette opération n’a été possible que grâce à une subvention de la Région Rhône-Alpes et de la Fondation Fulbright et à l’engagement des services des relations internationales de l’École et de la direction de l’IFÉ. L’organisation a été assurée par Lydie Kowet (UMR TRIANGLE) et les doctorants de l’équipe : Yoann Adler, Tiago Jorge, Wang Ling, Rakhmat Hidayat et Nanang Martono. Les contacts avec les Académies de Lyon et de Grenoble ont été assurés les collègues chargés des relations internationales et de la formation des personnels : Bruno Boddaert, Christian Caron, Philippe Sauret, Jean Wawer.

Deux séminaires étaient destinés à des apports théoriques

Le premier a dressé à un état des lieux de la question du leadership, en Europe et aux États-Unis.

  • Joao Barroso, professeur à l’Université de Lisbonne et auteur du rapport sur l’autonomie des établissements à la deuxième conférence de Lisbonne en 2007, a présenté l’actualité des politiques européennes ;
  • Claude Bisson-Vaivre, Doyen de l’inspection générale Établissement et Vie Scolaire a présenté les politiques d’autonomie des établissements français dans une perspective historique et institutionnelle ;
  • Jon Supowitz a développé les réflexions prospectives que mène le CPRE autour du leadership transformationel.

Un deuxième séminaire a été plus spécialement consacré aux débats concernant la formation :

  • Philippe Courtier, Directeur général de l’École de Management de Lyon, a insisté sur la nécessité de dépasser les définitions comptables du management et d’inclure la question de la créativité dans la formation des personnels d’encadrement.
  • Romuald Normand a présenté les voies nouvelles qu’il explore avec l’ESEN : le passage d’une formation professionnelle continue des personnels d’encadrement à un accompagnement du développement professionnel .

L’essentiel du temps a été consacré à l’échange entre pairs : des visites d’établissement (collège, lycée et lycée professionnel) et des ateliers d’analyse d’expériences. Outre les différences qui tiennent à l’histoire des deux systèmes éducatifs, les échanges ont porté sur les instruments de pilotage dont disposent les acteurs, les échelles de la gouvernance locale (établissement ou réseaux d’établissements) surtout les rapports avec la recherche : une approche qui part de l’analyse des difficultés rencontrées par les établissements et qui utilise les capacités des enseignants et des personnels d’encadrement à enquêter sur leurs pratiques.
Pour l’avenir, il est d’abord nécessaire de garder une trace de ces échanges. Nos collègues américains ont ouvert un blog sur le site du CPRE :

L’Université de Pennsylvanie envisage d’inviter l’an prochain aux États-Unis les collègues français qui ont participé aux échanges et d’organiser, à Philadelphie, une école du même type que celle de Lyon. Un programme a été déposé auprès du programme COOPERA de la Région Rhône-Alpes pour poursuivre et amplifier cette coopération.

/ Archives : colloques et journées d’études 2005 - 2014

UMR
2005 - 2018 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]