/ Autres séminaires organisés par des membres de Triangle

Séminaire Les projets d’éducation et de formation dans un univers à références multiples

Débat social, compromis politiques, interrogations sociologiques

Séminaire international

Présentation

Les débats concernant l’éducation ont été dominés, après la Deuxième Guerre mondiale, par une tension entre une perspective d’égalité démocratique et une exigence de performance qui prépare la division sociale du travail. Ce débat n’est ni clos ni dépassé, mais de nouvelles définitions du bien commun s’affirment. L’importance des migrations, la prise de conscience des nouvelles frontières qui divisent les sociétés conduisent à remettre au premier plan la question de l’intégration en la pensant dans un contexte de reconnaissance des différences. D’autres évolutions amènent à revenir sur des bases que l’on croyait bien établies, comme le partage entre science et croyance, les rapports entre l’homme et la nature, la définition des identités sexuelles… Les espaces de référence évoluent également : la globalisation reformule des questions classiques comme celle de l’égalité et propose de nouvelles définitions de la citoyenneté, des interrogations se développent autour de l’universalité des droits de l’Homme et du respect de l’enfance, les préoccupations écologiques amènent à penser le développement sur une échelle plus large…
Chacun de ces mouvements s’appuie sur des principes, voire une conception de l’homme et de la société qui lui est propre. Ils se développent selon des chronologies différentes et sont travaillés par des milieux scientifiques spécialisés. En même temps, ils convergent pour remettre en cause les conceptions traditionnelles de l’éducation et de la formation aussi bien pour ce qui concerne la définition des savoirs que l’organisation. Le but du séminaire est d’ouvrir un espace de rencontre et de confrontation qui analyse les conditions d’émergence de ces mouvements et leurs conséquences en pensant ensemble les conjonctures des pays du Nord et des pays du Sud. Ce projet l’amènera nécessairement à examiner les propositions de compromis qui sont élaborées par les organisations internationales, à analyser leurs conditions de faisabilité, les forces sociales qui les soutiennent, les dispositifs qu’elles proposent…
L’ambition d’un tel projet implique une démarche exploratoire. Le séminaire ne s’adosse pas à un modèle unificateur qui permette de penser ensemble ces différents mouvements. Il propose une prise de risque et une entreprise de conceptualisation collective, qui mêle des spécialistes de différents sujets et de différentes disciplines, des juniors et des seniors et publications régulières. Porté par plusieurs institutions, il propose également un fonctionnement nomade : des rencontres dans des lieux différents avec en particulier la possibilité de mettre à profit les occasions de rencontre que constituent les grandes rencontres internationales.

Responsables scientifiques

  • Jean-Émile Charlier, Université Catholique de Louvain
  • Sarah Croché, Université de Picardie Jules Verne, Amiens
  • Jean-Louis Derouet, École Normale Supérieure de Lyon, Président du comité « Éducation, formation, socialisation » de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française

Partenaires

Organisation et contacts

Prochaines dates

UMR
2005 - 2017 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]