/ Numéros de revue

Srebrenica 1995 : analyses croisées des enquêtes et des rapports

Présentation

Le 11 juillet 1995, l’enclave et la ville de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, tombaient aux mains des forces nationalistes serbes du général Mladic qui ont organisé le transfert forcé des femmes et des enfants et massacré plus de 7 500 hommes. L’enclave avait pourtant été officiellement déclarée « zone de sécurité » par les Nations unies, et la population bosniaque placée sous la protection de la communauté internationale. A la suite de ce massacre, le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) a ouvert des enquêtes et plusieurs débats ou rapports ont été diligentés par des institutions internationales ou étatiques impliquées à divers titres dans le déroulement des événements : Bosnie-Herzégovine (1996), ONU (1999), France (2001), Pays-Bas (2002), Republika Srpska (2004).

Pour la première fois, dans ce numéro de Cultures Conflits, ces enquêtes et ces rapports sont l’objet d’analyses croisées portant à la fois sur l’écriture de l’histoire d’un événement de cette gravité, sur la détermination des responsabilités criminelles, politiques et morales et, enfin, sur la construction d’un débat public en matière de politique étrangère.

Une traduction anglaise du numéro, revue et augmentée, est parue en juin 2012 chez Berghahn Books.

Investigating Srebrenica : institutions, facts, responsibilities / edited by Isabelle Delpla, Xavier Bougarel, and Jean-Louis Fournel, Berghahn Books, 2012.

Auteur(s) du labo

Isabelle Delpla
Jean-Louis Fournel

/ En savoir +