/ Colloques - journées d’étude

Journée d’études : « Regards croisés cent ans après le génocide des Arméniens : Mobilisations, Revendications, Justice »

6 mai 2015, de 9h30 à 19h à l’ ENS de Lyon, amphi Descartes, 15 parvis René Descartes, Lyon 7e

Organisation

Cette journée d’études est organisée conjointement par le laboratoire Triangle (CNRS-UMR 5206), le Centre Max Weber (CNRS-UMR 5283) et le Collegium de Lyon, avec le soutien du Labo GenERe, de la Ville de Lyon, PAMEXIAL et MISSION 2015.

Elle est ouverte à tous les chercheurs et les étudiants de l’Université de Lyon, et, au-delà, à l’ensemble de la communauté académique. Elle vise également un public associatif, les acteurs arméniens en diaspora, comme, plus largement, les citoyens que ces enjeux historiques et mémoriels intéressent.

Attention : le plan Vigipirate « alerte attentat » étant toujours actif , l’inscription à la journée d’étude est obligatoire. Elle reste cependant gratuite et ouverte à tou·tes. Pour s’inscrire, cliquer ici.

Présentation

En cette année 2015 est commémoré le centenaire du génocide des Arménien.ne.s de 1915. Généralement considéré comme le premier génocide du 20e siècle, il n’a pas, à ce jour, fait l’objet d’une véritable politique de reconnaissance, de justice et de réparation en Turquie. Pour les communautés arméniennes en exil, comme pour celles présentes encore en Turquie il s’agit là d’un point de mémoire vive alors même que la dispersion dans de nombreux pays en a fragmenté l’expression et la dimension revendicative. En effet, dans les communautés arméniennes déterritorialisées, la reprise mémorielle de 1915 été réalisée progressivement et la mobilisation pour la reconnaissance du génocide par la Turquie et les institutions internationales s’est en grande partie inscrite dans le cadre de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide de 1948. Ce cadre et les débats qui l’animaient ont ainsi fourni des points de comparaison et des ressources à ces revendications. Ils ont aussi permis, à partir des années 1960, une plus grande visibilité internationale des actions de la diaspora et la reconnaissance du génocide par la sous-commission des Droits de l’homme des Nations unies en 1986, par le Parlement européen l’année suivante et par un nombre important d’États. Aujourd’hui, c’est un discours de réparation qui se développe de plus en plus dans la diaspora occidentale arménienne et, fait nouveau, cette thématique fait désormais irruption dans le mouvement arménien en Turquie. L’émergence de nouvelles manières de penser les revendications relatives à la mémoire de 1915 transforme –mais dans quelle mesure ?– l’horizon d’action des organisations arméniennes mobilisées dans les différents pays.

Dans ce contexte, la journée d’études « Regards croisés cent ans après le génocide des Arméniens : mobilisations, revendications, justice » a pour objectif de questionner les recompositions contemporaines des mobilisations des différentes organisations arméniennes et d’analyser les transformations de leurs cadres d’analyse et horizons d’action. Elle interrogera en particulier les proximités et les différences (sur le plan des revendications et des répertoires d’action) entre les organisations de la diaspora et celles qui existent en Turquie, en les mettant en rapport avec leur histoire et leur contexte d’action. Elle interrogera également leurs convergences possibles ainsi que leur rapprochement avec d’autres mouvements citoyens en Turquie. Enfin, elle comparera les demandes de reconnaissance et de justice des Arméniens avec celles qui ont suivi les autres génocides du XXe siècle.

Programme

Ouverture (9h30)

  • Par Jean-François Pinton, président de l’ENS de Lyon et Georges Kepenekian, 1er adjoint de la Ville de Lyon : Le génocide des Arméniens de 1915, cent ans après
  • Yves Ternon (Université Paul-Valéry de Montpellier) : Les génocides du XXème siècle, le processus génocidaire et la problématique du négationnisme.
  • Cengiz Aktar (Université de Suleyman Şah) : L’évolution de l’Etat turc face au génocide arménien : la situation actuelle

Première session Génocide, cadrage juridique de la reconnaissance, réparations (11h – 13h)

  • Isabelle Delpla (Triangle, Lyon) : Que peut-on apprendre des autres expériences de génocide et de la justice ?
  • Albane Geslin (Triangle, Lyon) : Quelle justice internationale pour la reconnaissance du statut de victime de crime de masse ?
  • Yeriche Gorizian ( Droit, Contrats et Territoires, Université Lyon 2) : La justice transitionnelle peut-elle s’appliquer au génocide arménien ?
    Discutant : Marie Vogel (CMW, Lyon)

Deuxième session : Les évolutions dans les revendications de la reconnaissance du génocide des Arméniens ? (14h30 – 16h30)

  • Karin Karakaşlı, (Journal Agos- Turquie) : Les mobilisations autour de la cause arménienne, en Turquie. Quelles revendications ?
  • Dzovinar Kevonian (Université de Nanterre) : L’histoire des revendications arméniennes après le génocide
  • Gaidz Minassian (IEP de Paris) : Du tournant du cinquantenaire du génocide en 1965 à sa commémoration en 2015, un demi-siècle de revendications

Discutant : Boris Gobille (Triangle, Lyon)

Table Ronde : En Turquie et ailleurs : quels projets pour la justice ? (17h- 19h)
Animée par : David Garibay (Université d’Auvergne)

Conclusion de la journée : Pınar Selek (Collegium de Lyon).

— 

/ Colloques - journées d’étude

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]