couverture du numéro / Numéros de revue

Industrie et comportements créatifs  : leçons du passé et recherches actuelles

Présentation

Depuis environ les années 1980, l’économie connaît des changements économiques et technologiques structurels qui ont conduit les acteurs publics et privés à accorder, au-delà de la seule question de l’innovation, un intérêt croissant à la place de la créativité dans l’économie.
Les développements de l’économie de l’innovation ont d’abord poussé à approfondir les origines et le contexte du développement des innovations, en s’intéressant donc de plus en plus aux compétences et conditions de la créativité. Ce mouvement s’est aussi nourri de la croissance et du poids, dans la vie économique, des industries créatives et culturelles : représentant une part grandissante des dépenses des ménages et du PIB, levier principal de l’économie numérique postindustrielle, porteuses de formes d’organisations inédites et paradigme des renouvellements permanents, ces industries ont fait l’objet d’un intérêt croissant dans le monde académique.
Les contributeurs à ce numéro spécial, qui sont issus autant des sciences économiques que des sciences de gestion, abordent la créativité sous plusieurs angles complémentaires. Un premier ensemble de contributions porte sur l’apport de l’histoire de la pensée économique à la représentation et au traitement de la créativité. Un deuxième ensemble d’approches porte sur les implications inhérentes à la créativité sur les organisations, l’entrepreneuriat et la structuration des industries culturelles et créatives. Enfin, le troisième ensemble de contributions traite de l’analyse et de la mesure de la créativité en économie. Ces travaux complémentaires les uns aux autres montrent la complexité mais dévoilent aussi la lecture multi-niveaux nécessaire pour appréhender à la fois les comportements créatifs et surtout la dynamique économique qui en résulte.

Auteur(s) du labo

Véronique Dutraive
/ En savoir +