couverture du livre / Directions d’ouvrages

Sociology of migration and post-Western theory

Présentation

« L’objectif scientifique de cet ouvrage est de montrer, à partir de la sociologie des migrations en France et en Chine, comment fabriquer une théorie post-occidentale. Des expériences de recherche françaises et chinoises, dans le champ de la migration, révèlent comment se rencontrent des théories « occidentales » et « non-occidentales », comment cohabitent, s’encastrent des savoirs sociologiques partagés et des savoirs situés. Ce livre montre comment se déroule un processus pratique de co-production de connaissances qui rend intelligible le paradigme de la sociologie post-occidentale. Sur un plan empirique, sont présentées des perspectives croisées de chercheurs français et chinois sur des biographies de jeunes migrants chinois en Chine et de jeunes descendants d’immigrés en France autour de cinq thématiques de la sociologie des migrations en France et en Chine : migration et éducation ; migration, genre et famille ; migration entre intégration et ségrégation urbaine ; migration et travail ; migration et gouvernance. On voit alors se dessiner des continuités et des discontinuités théoriques entre sociologie chinoise et française qui ouvrent un espace transnational glocal à partir d’héritages communs mais aussi de traditions et de trajectoires de disciplines distinctes. »

Presentation

« How to build a Post-Western theory, based on the sociology of migration in France and in China ? Where do Western and Non-Western theories converge, and how do common and situated knowledge coexist and interlock ? Based on French and Chinese research experiences in the field of migration, this book highlights the proceedings of the co-production of practical knowledge which explicates the paradigm of Post-Western sociology. From an empirical standpoint, the cross-perspectives of French and Chinese researchers on the biographies of young Chinese migrants in China and young descendants of immigrants in France are confronted, with respect to five themes of migration sociology : migration and education ; migration, gender and family ; migration between integration and urban segregation ; migration and work ; migration and governance. Through this work, theoretical continuities and discontinuities between Chinese and French sociology emerge, paving the way for a Post-Western space, based on shared legacies but also on traditions and trajectories in international sociology »

Version électronique prochainement disponible sur OpenEdition Books

Auteur(s) du labo

Laurence Roulleau-Berger