/ Données de la recherche

DMP - Plan de gestion des données

Suivre au mieux les données issues de la recherche, pourquoi

  • Un plan de gestion des données permet de formaliser les questions autour de la création, du traitement, de l’analyse, de la préservation (prévenir la perte) et de la réutilisation éventuelle des données issues de vos recherches.
  • Depuis 2019, l’ANR demande la mise en place de plan de gestion des données pour les projets qu’elle finance

— -> La mise en place d’un DMP permet notamment de réfléchir :

  • sur le format des fichiers pour éviter la perte de données due à l’incompatibilité ou à la désuétude des logiciels, ainsi que sur leur nommage et la gestion des versions.
  • sur les métadonnées descriptives pour retrouver et identifier ses données à long terme, mais aussi pour pouvoir faire circuler les informations rapidement entre systèmes (existence de standards)
  • sur les métadonnées d’ordre juridique pour gérer les questions de droit d’accès aux données, de confidentialité
  • autour de la sauvegarde et de l’archivage pérenne
  • sur les questions autour de la citation et du partage éventuel des données. —> Qu’est ce qu’un Data Paper ? (INRA, 07/2017)
  • Cycle de vie des données / Pratiques recommandées

Plan de gestion des données

= Document qui décrit la collecte, le traitement, la documentation, le stockage, la conservation, le partage des données de recherche : la traduction écrite de la politique de données d’un projet

  • DMP OPIDoR est un outil d’aide à la rédaction de DMP (OPIDoR = Optimisation du Partage et de l’Interopérabilité des Données de la Recherche)
  • Vous trouverez sur DMPOpidor un ensemble de modèles de DMP ; DMP OPIDoR vous permet, tout comme vos partenaires, de rédiger un plan de gestion de données, en proposant différents modèles préconisés par les institutions et financeurs (Commission européenne…), ainsi que des guides et des exemples personnalisés.

Conseils et assistance

  • Contacts labo (selon la demande) : Carole Boulai, Cécile Laube, Francis Mamane, François Robert, Samantha Saïdi ou/et Séverine Gedzelman