/ Séminaires du chantier Genre et Politique

Séminaire Genre & Politique | Mona Gerardin Laverge : « Polyphonie féministe, discours de lutte, archives orales »

19 octobre 2020, 17h-19h, à la MSH de Lyon en salle Marc Bloch (capacité « covid » : 40 places, inscription obligatoire)

Présentation

Séance organisée par Léa Védie.
Inscription obligatoire (jauge limitée à 40 places) : écrire à lea.vedie[at]ens-lyon.fr

Intervenante : Mona Gerardin Laverge, docteure en philosophie, post-doctorante à l’Université Paris Lumières, laboratoire Sophiapol (Université Paris Nanterre). Sa thèse soutenue en 2018 sous la direction de Sandra Laugier avait pour titre : Le langage est un lieu de lutte : la performativité du langage ordinaire dans la construction du genre et les luttes féministes (Résumé sur GLAD !).

Résumé : Je m’interroge sur le pouvoir politique du langage : s’il existe bien des luttes sur et avec la langue, les discours ont-ils un pouvoir réellement transformateur ? M’appuyant sur les travaux de John L. Austin, Pierre Bourdieu et Judith Butler, je discute du pouvoir subversif, voire insurrectionnel, de différents discours féministes de lutte (prise de parole, création de slogans, etc.). J’interroge leurs effets sur les subjectivités, la construction de collectifs, et l’élaboration d’un féminisme polyphonique. Puis je présente la suite concrète que j’ai donnée à ces interrogations en commençant, cette année, une collecte d’archives orales féministes, consistant à mener des entretiens avec des activistes ayant lutté sur les enjeux d’autonomie corporelle et de reproductive, pour mettre en voix la pluralité des histoires et des parcours militants sur ces questions.

img

/ Séminaires du chantier Genre et Politique
Action Discours Pensée politique et économique
logo Université de Lyon logo CNRS logo ENS de Lyon logo Sciences Po Lyon logo Université Jean Monnet Saint-Etienne logo Université Lumière Lyon 2
2005 - 2020 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0