/ Doctorant.e.s

Winiarski, Lucas

 Doctorant en sociologie politique à l'Université Lumière Lyon-2

Thèse en cours

Sujet de thèse : L’organisation des chômeurs et des travailleurs précaires dans la CGT (années 1990-2010). Une comparaison de configurations locales.
Sous la direction de Sophie Béroud.

Domaines de recherche

  • Syndicalisme
  • Organisation et mobilisation des travailleurs précaires
  • Saint-Étienne

Communications

2018 :

  • "L’adaptation de la CGT à l’évolution du monde du travail à travers le comité stéphanois des travailleurs privés d’emploi et précaires", Journées Internationales de la Sociologie du Travail 2018 : Le travail en luttes. Résistances, conflictualités et actions collectives, Atelier "Syndicats, actions et stratégies syndicales", Lise - Cnam/CNRS, Paris, juillet 2018.
  • "Les lendemains de mai 1968 - La fin des 30 glorieuses et la crise capitaliste : désindustrialisation et résistances ouvrières", Le 50ème anniversaire de mai-juin 1968. La Loire dans le conflit, Colloque, Institut d’Histoire Sociale de la Loire & Cinémathèque Municipale de Saint-Étienne, Saint-Étienne, mai 2018.

Formation

  • 2017 : Doctorant en sociologie politique (ED483) dans le cadre de la CIFRE, , Université Lyon 2 - Lumière
  • 2016 : Master 2 en science politique : syndicalisme et représentation professionnelle (finalité recherche & professionnelle), Université Lyon 2 - Lumière
  • 2015 : Master 1 en science politique, Université Lyon 2 - Lumière
  • 2014 : Licence en sociologie, Université Lyon 2 - Lumière
  • 2013 : Licence en science politique, Université Lyon 2 - Lumière
  • 2009 : Baccalauréat Économique et Social (option Science politique) Lycée Claude Fauriel à Saint-Étienne

Travaux

  • 2016 : Mémoire de recherche en science politique, Mobilisation syndicale des précaires. Une expérience stéphanoise (dir. Sophie Béroud)
  • 2015 : Mémoire de recherche en science politique, Être jeune, travailleur et communiste à Saint-Étienne (dir. Sophie Béroud)
  • 2014 : Mémoire recherche en sociologie, Quand un service social est un service en souffrance (dir. Bruno Milly)