/ Doctorant.e.s

Cevizci, Metin

 Doctorant en sociologie à l'ENS de Lyon

Thèse en cours

Sujet : Le traitement médico-psychologique de l’échec scolaire en Turquie.

Sous la direction d’Hélène Buisson-Fenet

Situation professionnelle actuelle

(Depuis 2016) Chargé de recherches, Université Acıbadem, Département de sociologie, Istanbul

(Depuis 2016) Membre du Labo junior « Corpsordonnés », partenariat ENS de Lyon - Université Galatasaray

Formation

  • 2015 — 2017, M2 en sociologie, Université Galatasaray, major de la promotion
  • Automne 2012 — Printemps 2013, Echange ERASMUS en sociologie, Université Bordeaux II Victor Segalen
  • 2010 — 2014, Licence et M1 en sociologie, Université Galatasaray, major de la promotion
  • 2009 — 2010, FLE, Université Galatasaray
  • 2009, Baccalauréat scientifique

Langues : Français, Anglais

Activités de recherche

(En cours) Construction de la sexualité enfantine à travers les manuels destinés aux enfants et aux parents, Acıbadem Üniversitesi, Département de Sociologie, 2016 —

  • Objectif : Travailler sur le cadre normatif entourant l’approche de la sexualité et de l’enfance dans le contexte turc — où il n’y a pas d’éducation formelle sur la sexualité — à travers les manuels qui sont actuellement vendus dans les librairies

(En cours) Patients en fin de leur vie : une étude qualitative sur les expériences et les représentations des médecins, Acıbadem Üniversitesi, Département de Sociologie et Département de l’Histoire et l’Ethique médicale, 2016 —

  • Objectif : Comprendre la construction subjective de l’expérience des médecins avec les individus en fin de leur vie, dont la guérison s’avère impossible dans le cadre des possibilités médicales actuelles mais qui continuent tout de même à faire partie des traitements en vue de la guérison — ce qui est notamment le cas dans les unités de soin intensif qui deviennent l’endroit désiré pour une mort confortable pour les proches alors que c’est pénible du côté des patients.

Centre commercial entre apologie et critique. Pour une étude compréhensive des formes de socialisation à travers le cas de la Turquie, mémoire de M2, 2017, Directrice du mémoire : Verda İrtiş

  • Résumé : Depuis une vingtaine d’années, les centres commerciaux témoignent d’une prolifération massive en Turquie ; outre le shopping, ces espaces englobent en son sein diverses activités sociales et culturelles. L’intérêt graduel que les centres commerciaux attirent dans l’espace social est pourtant suivi d’une critique sociale et savante de plus en plus énoncée. Cependant, cette critique repose sur une représentation figée du centre commercial comme un lieu ultime de la consommation, de l’individualisation et de la désinstitutionnalisation. Le centre commercial est ainsi considéré à travers une dichotomie : d’un côté, dans les produits sociologiques, il est vu comme une fabrique de l’homme contemporain qui serait égoïste, hédoniste et narcissique ; de l’autre côté, dans les travaux effectués par les départements de l’architecture et de la gestion, il est perçu comme le promoteur de l’individu rationnel. Cette dichotomie nous mène vers le cercle vicieux classique entre l’explication et la compréhension. Ce travail cherche à le dépasser par une théorie enracinée construite à travers les entretiens approfondis réalisés avec les visiteurs des centres commerciaux. La divergence entre la représentation et l’expérience du centre commercial nous montre que ces endroits contribuent à la fois à la reproduction des normes sociales contemporaines comme responsabilité, performance et l’autonomie et à l’inversement de ces normes par une invention alternative de soi qui est déresponsabilisé et déperformativisé. Ce travail invite ainsi à s’interroger sur la perception statique des institutions modernes et de leur emprise dans la production des normes sociales.

Processus de Bologne : un défi à lever pour les universités. Étude de l’impact du mode d’organisation informelle universitaire sur l’adaptation au processus, mémoire de fin d’études, 2014, Directeur du mémoire : Cem Özatalay

  • Résumé : Le processus de Bologne prétend apporter une structure universitaire transparente et standardisée. La transformation du champ universitaire à travers ce processus idéal qui vise la comparabilité et l’interchangeabilité entre différentes universités rencontre pourtant un certain nombre de problèmes pratiques pendant l’implémentation. Dans le contexte turc, le processus apporte une redistribution des cartes : alors qu’il s’agit d’une résistance institutionnelle pour l’adaptation au processus de la part des grandes universités prestigieuses qui auraient un capital institutionnel élevé pour ce changement, ce sont les universités en Anatolie qui réussissent plutôt l’adaptation au processus qui représente pour elles une possibilité d’obtenir une meilleure place dans le champ académique. À travers une démarche compréhensive cette recherche se base sur une étude cas étudiant l’expérience d’une université dans l’adaptation au processus. Le terrain construit à partir d’une méthodologie synthétique entre les questionnaires remplis par les enseignants et les entretiens réalisés avec les responsables des départements pour le processus montre que bien au-delà de la culture et de l’identité institutionnelle formelle par lesquelles cette université jouit de divers capitaux potentiels, c’est la production pratique informelle de l’institution à travers les interactions face-à-face, autrement dit le système d’action concrète, qui est déterminante pour la compréhension du positionnement institutionnel à l’égard du changement. Car le processus idéalement construit et lancé est expérimenté en pratique comme la responsabilisation de la responsabilité et de la performance en créant de nouvelles zones d’incertitude dont la gestion devient un enjeu fondamental pour la réorganisation institutionnelle.

Publications

  • (En préparation) Rédaction, à partir du mémoire de M2, d’un article sur le centre commercial et l’organisation de la vie quotidienne autour des normes contradictoires.
  • (En préparation) Rédaction, à partir du mémoire de fin d’études, d’un article sur le processus de Bologne comme une instance pratique pour comprendre les normes encadrant la vie pratique dans l’académie.
  • Traduction du français en turc de l’interview réalisé avec Robert Castel intitulé « Jamais l’individu n’existe sans support » avec Elif Can, Revue Toplum ve Bilim, édition spéciale dédiée à Robert Castel, n° 129, pp. 185-194, 2014

Communications

  • « Expériences de difficultés rencontrées sur un terrain sur la quotidienneté », Savoir et pouvoir : l’enquête comme rapports de domination, journée d’étude, Laboratoire CorpsOrdonnés, 8 décembre 2016, ENS de Lyon

Prix

  • TÜBİTAK — BİDEB, Boursier en licence, 2009 — 2014
  • Major de la promotion, Université Galatasaray, Remise des diplômes 2014