/ Des membres de Triangle participent

Jacques Guilhaumou participe à la journée d’étude « La fabrique de l’histoire (et de la géographie) telle qu’elle se raconte »

24 mars 2017, MMSH, Aix-en-Provence salle Paul-Albert Février

Présentation

Le projet « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte », de son acronyme
HISTINÉRAIRES, se propose d’étudier les « Mémoires de synthèse des
activités scientifiques » des habilitations à diriger des recherches soutenues
en histoire depuis le début des années 1990 jusqu’à 2010. Ce corpus
inexploité, distinct du « travail inédit » souvent objet de publication et du
recueil d’articles, constitue un gisement d’informations sur la communauté
historienne contemporaine. Il est susceptible de nourrir une véritable
sociologie de la profession et une étude de l’historiographie et de ses
évolutions non plus fondée sur les écrits de quelques chefs de file mais
ancrée dans la masse des parcours de recherche d’une génération
d’historiens.
Il prend acte de la valorisation de la réflexivité au sein de la
communauté historienne et s’appuie sur les apports de la sociologie
et de l’histoire des sciences. Cette séance participe de la volonté de
dresser la cartographie d’une communauté telle qu’elle n’a jamais
été entreprise en s’appuyant sur ce qu’en disent ses acteurs soit
le projet d’une historiographie « vue d’en bas » pour reprendre un
mot d’ordre devenu classique de l’historiographie.

Jacques Guilhaumou, DR CNRS section 34, y donnera une communication intitulée : « La raison pratique des langages de la Révolution française : un parcours d’historicité (1967-2017 »)

Programme complet de la journée

/ Des membres de Triangle participent

UMR
2005 - 2017 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]