/ Numéros de revue

Protagonisme et crises politiques

Présentation

L’étude des révolutions et des crises politiques n’a cessé de se renouveler ces trente dernières années, stimulée qui plus est par les ruptures qui ont alimenté l’actualité internationale, l’exemple le plus connu étant les « printemps arabes ». Dans ce foisonnement de lectures, propositions et grilles interprétatives, ce numéro de « Politix » entend se livrer à un exercice original d’interdisciplinarité : plutôt que de s’emparer d’un concept théorique issu de la sociologie ou de la science politique, ou d’en proposer un nouveau, il invite des historiens, sociologues et politistes à faire jouer sur leurs propres terrains une notion historienne, celle de « protagonisme », forgée par l’historien italien Haim Burstin au fil d’une longue pratique de recherche centrée sur la Révolution française. (...)
— > Lire l’éditorial

Table des matières (Dossier et lectures critiques)

Co-direction du dossier et introduction par Quentin Deluermoz et Boris Gobille
—> Résumés et textes accessibles via le portail CAIRN (en ligne avril 2016)
—> En savoir + sur les différents accès à distance au portail CAIRN

  • Quentin Deluermoz, Boris Gobille
    Protagonisme et crises politiques Individus « ordinaires » et politisations « extraordinaires »
  • Alexandra Goujon, Ioulia Shukan
    Sortir de l’anonymat en situation révolutionnaire Maïdan et le citoyen ordinaire en Ukraine (hiver 2013-2014)
  • Myriam Aït-Aoudia
    Des émeutes à une crise politique : les ressorts de la politisation des mobilisations en Algérie en 1988
  • Mark Traugott, Traduit de l’anglais par Hélène Boisson
    Les limites du protagonisme : une anthropologie politique de 1848
  • Jérémie Foa
    Les acteurs des guerres de Religion furent-ils des protagonistes ?
  • Entretien avec Haim Burstin, Ivan Ermakoff, William H. Sewell, Timothy Tackett, ; débat préparé et conduit par Quentin Deluermoz, Boris Gobille
    Protagonisme et crises politiques : histoire et sciences sociales

Lectures critiques :

  • Quentin Deluermoz, Boris Gobille
    Énergies révolutionnaires : une anthropologie politique de la Révolution française
  • Jérôme Heurtaux
    Rendre intelligible « l’après » d’une « révolution » Monde arabe (2011-2015)
  • Paul Cormier
    De nouveaux horizons dans l’analyse des mouvements sociaux : à propos de mobilisations au Mali, au Maroc et en Turquie

Auteur(s) du labo

Boris Gobille

/ En savoir +