/ Séminaire ED483 Visa pour la thèse : le doctorat côté pratique(s)

Séance 6 - « Perspectives d’après-thèse » – 4 heures

19 novembre 2015, 14h à 18h, à l’ENS de Lyon, site Ferdinand Buisson (bâtiment de l’IFE, 19 allée de Fontenay), Salle de conférences

Intervenants :

  • Emmanuelle Picard, MCF en histoire, membre du CNU ;
  • Sébastien Gardon, chercheur associé sur projet ITTECOP et du PUCA, fondateur de VIGS (Ville Innovations et gestion des savoirs), cabinet d’études associatif composé de jeunes chercheurs en science politique
  • Olivier Frérot, vice-recteur chargé du développement à l’Université catholique de Lyon, ancien directeur de l’Agence d’urbanisme de Lyon,

Description

Cette séance s’appuie sur l’idée qu’au cours de la thèse, le jeune docteur ne s’est pas seulement formé pour la recherche mais qu’il s’est formé par la recherche. En effet, le flux de docteurs formés ne peut plus être absorbé par le secteur public et depuis les années 1990, le monde de l’entreprise s’ouvre davantage aux docteurs avec une croissance des débouchés extra-académiques. Ainsi, nous sommes passés d’une tradition de thèse très académique à la notion de formation doctorale alliant thèse et formation complémentaire sur 3 ans. Cette séance vise à présenter différents parcours d’après-thèse à travers les témoignages de docteurs en poste dans et hors monde académique, mais aussi de personnes ayant embauché des docteurs et/ou des doctorants en contrat Cifre dans et hors milieu universitaire également. L’objectif de cette séance est donc de montrer un état (non exhaustif) du champ des possibles offert par la réalisation d’un doctorat. Ces possibilités font écho à des « stratégies » qui peuvent être déployées dès les premières années du doctorat. L’enjeu de cette séance est donc également de donner ainsi aux participants des éléments de réflexion sur leurs perspectives professionnelles d’après thèse. Sans être moralisateur, il s’agit de pointer l’importance d’une réflexion du doctorant sur son avenir après la thèse dans le début de son parcours de jeune chercheur. En effet, les stratégies déployées dès le début du doctorat peuvent préparer à la poursuite de l’insertion professionnelle du jeune docteur.

Textes supports envisagés

  • Études de l’emploi cadre n°2014-57, APEC, octobre 2014. Le devenir professionnel des jeunes docteurs – quels cheminements, quelle insertion 5 ans après la thèse ?
  • Bref du Céreq, n°316, novembre 2013. Les docteurs : une longue marche vers l’emploi stable.
  • Bibliographie de Sébastien Kapp sur le blog des ACT : http://act.hypotheses.org/165
  • Giret, Calmand, 2013, « L’éclatement des parcours professionnels des diplômés de doctorat en France », in Ertul, Melchior, Widmer, Travail santé éducation : individualisation des parcours sociaux et inégalités, L’Harmattan (voir ici)

/ Séminaire ED483 Visa pour la thèse : le doctorat côté pratique(s)

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]