/ Séminaire ED483 Visa pour la thèse : le doctorat côté pratique(s)

Séance 4 - « Enseigner à l’université » – 3 heures

5 novembre 2015, Salle 105, Univ. de Lyon, 90 rue Pasteur, 15h à 18h

Intervenants préssentis

  • Laurent Douzou, professeur d’histoire contemporaine, IEP de Lyon.
  • Morgane Maridet, doctorante, CERLIS, Université Paris-Descartes, présidente du Réseau Interuniversitaire des Doctorants Enseignants (RIDE).

Description

La question de la formation des enseignants du secondaire et du primaire est longtemps restée délicate, tant l’idée du caractère inné de l’enseignement était solidement ancrée. De même, de plus en plus éloigné du temps où le lycée pouvait être pensé comme une antichambre du supérieur, celui-ci tend de plus en plus à s’inscrire dans la continuité du secondaire. La mise en place des tutorats pour les étudiants de licence en difficulté témoigne d’une prise de conscience de ces évolutions au sein de l’enseignement supérieur. En revanche, la formation à l’enseignement dans le monde universitaire demeure largement absente, comme si le fameux postulat du pédagogue inné n’en disparaissait pas. Dans ce cadre, le doctorant peut se retrouver dans une position délicate et parfois déroutante vis-à-vis de ce qui constitue pourtant un pivot dans sa formation professionnelle – et dans sa mission, surtout quand on sait la vocation de masse de l’université française. Dès lors, quelles ficelles pratiques mobiliser pour tenter d’agir en « bon pédagogue » ? Comment adapter son niveau d’exigence – au niveau des étudiants évalués mais aussi vis-à-vis de ses collègues ? De quelle manière gérer une différence d’âge généralement relativement faible avec le public étudiant ? Comment gérer sa passivité ou son hyperactivité, ses contestations ou ses détresses ? Si l’expérience acquise sur le tas semble être la solution en vigueur, il semble pourtant nécessaire de proposer certaines pistes, aptes à atténuer cet état de fait et à préparer au mieux les doctorants à un exercice complexe, souvent intimidant, et crucial pour la réussite des étudiants. De même, les divers statuts permettant d’accéder à l’enseignement universitaire doivent être précisés tant leur variété relève de tout sauf de l’évidence.
http://ed483.univ-lyon2.fr/fr/formation/modules-recherche/visa-pour-la-these/visa-pour-la-these-seance-4-646920.kjsp

Texte Support

  • M. Brauer, Enseigner à l’université, Conseils pratiques, astuces, méthodes pédagogiques, extraits du chapitre 8, Armand Colin, 2011.

/ Séminaire ED483 Visa pour la thèse : le doctorat côté pratique(s)

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]