/ Cycle de conférences : « Réfléchir après Charlie »

Makram Abbès (ENS de Lyon) : « La pensée islamiste comme illustration de l’anti-modernité »

29 avril 2015, de 18h à 20h, dans l’amphithéâtre Descartes, ENS de Lyon (site Descartes), Lyon 7e

Pour vous inscrire à une ou plusieurs conférences, cliquez ici

Intervenant

Makram Abbès (ENS de Lyon)

Journal en ligne

  • Lire le journal #3 : Makram Abbès : La pensée islamiste comme illustration
    de l’anti-modernité

Résumé

« La pensée islamiste comme illustration de l’anti-modernité »

Idéologie, utopie ou ensemble de doctrines théologico-politiques, l’islamisme, sous quelque angle qu’on l’envisage, s’est imposé depuis plus d’un demi-siècle comme le référent majeur de la pensée politique dans de nombreuses sociétés du monde arabo-musulman. Souvent abordé du point de vue de la violence militaire ou du conservatisme moral théorisés par ses fondateurs, il est, toutefois, très peu étudié à partir du contexte dans lequel il a pu voir le jour, et des dynamiques intellectuelles ayant conduit à son succès. C’est cet aspect relatif à la genèse de l’islamisme que la conférence cherche à expliquer en y voyant une illustration de l’anti-modernité, notamment dans le domaine de la pensée politique. Cette lecture s’appuie sur l’exploration des contextes arabo-musulman et occidental de la première moitié du XXe siècle, et cherche à élucider la manière dont l’islamisme a pensé sa spécificité par rapport aux ensembles politiques et idéologiques de l’époque. La conférence argumente en faveur de la thèse de l’inscription de l’islamisme dans les courants de la réaction à la modernité triomphante, que ce soit par la récusation de la sécularisation, la formation d’une nouvelle conception de l’Etat et de la souveraineté, ou par la défense d’une philosophie particulière de l’histoire qu’il applique à l’Islam.

Télécharger le programme du cycle

/ Cycle de conférences : « Réfléchir après Charlie »

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]