/ Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s

Fabre, Marie

 Maître de conférences en études italiennes à l'ENS de Lyon
Publications dans HAL

Statut

  • 2013 : Maître de conférences en études italiennes à l’ENS de Lyon
  • 2011-2013 : ATER à l’Université Stendhal-Grenoble 3
  • 2008-2011 : Allocataire-monitrice à l’Université Stendhal-Grenoble 3

Formation et diplômes

  • 2008-2012 : Doctorat en études italiennes, à l’Université Stendhal-Grenoble 3, au sein du laboratoire GERCI, en cotutelle avec l’Université de Pise.
    Titre de la thèse : « Tu non devi credere che si possa smettere di cercarla », Utopie et littérature chez Elio Vittorini et Italo Calvino, 1941-1972, 565 p., sous la direction de Christophe MILESCHI (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) et de Carla BENEDETTI (Università di Pisa).
    Thèse soutenue le 3 décembre 2012, devant un jury composé de Mario BARENGHI (Université de Milan-Bicocca), Carla BENEDETTI (Université de Pise), Christophe MILESCHI (Université Paris Nanterre), Martin RUEFF (Université de Genève), et Jean-Claude ZANCARINI (ENS-LSH).
    Mention Très Honorable avec les félicitations du jury.
  • 2006-2007 : Master 2. Titre du mémoire : « ‘Non si tratta di non essere disperato’, Vittorini et Calvino, 1959-1965 » - Direction : Jean-Claude ZANCARINI.
  • 2005-2006 : Agrégation externe d’Italien.
  • 2004-2005 : Master 1. Titre : « Mémoire et représentation de la lutte armée dans le cinéma italien récent, deux études de cas : La seconda volta de Mimmo Calopresti et Buongiorno, notte de Marco Bellocchio » - Direction : Jean-Claude ZANCARINI.
  • 2003-2004 : Licence d’italien ENS-LSH-Université Lyon III. Obtention d’une licence mention FLE avec l’Université de Bourgogne (Dijon).
  • 2001-2003 : Hypokhâgne et khâgne au lycée Édouard Herriot, à Lyon. Admission à l’ENS de Lyon : promotion 2003.

Bourses et séjours à l’étranger

Bourses obtenues :

  • Allocation couplée à l’Université Stendhal-Grenoble 3 (2008-2011).
  • Bourse de cotutelle VINCI de l’Université franco-italienne (2010-2013).

Séjours en Italie :

  • Séjours de recherche réguliers à Pise dans le cadre de la cotutelle de thèse (Mars-Juin 2011, Septembre 2011, Mai 2012, et séjours ponctuels).
  • Participation à Synapsis , European School for Comparative Studies, organisée par l’Université de Sienne et l’Université de Bologne sur le thème de l’Utopie. Participation au séminaire de Roberto Bigazzi : « Uomini e donne del dopoguerra » (23-30 septembre 2010).
  • Deux années à l’Université de Bologne : Erasmus (2004-2005) puis en tant qu’auditrice (2006-2007) durant la rédaction du Master 2.

Publications récentes

2016


  • Fabre Marie, « La traduction comme métamorphose : une lecture de Bernard Simeone, à la lumière d’une expérience de traductrice d’Amelia Rosselli », La clé des langues, 05 mai 2016.

2015


  • Fabre Marie, « L’envers des solitudes », in R. Descendre et J.-L. Fournel (dir.), Langages, politique, histoire : avec Jean-Claude Zancarini, Lyon, ENS Éditions, Hors collection, 2015, p. 361-372.

Publications

1. «  Buongiorno, notte , approfondir l’histoire par infidélité », Sociétés & Représentations, Nouveau Monde éditions, Paris, n. 29, 2010/1, pp. 127-136.
2. « Amelia Rosselli : “Écrire, c’est se demander comment le monde est fait” », Europe, n. 996, avril 2012, pp. 197-201.
3. « Un espace “autre”, le Cottolengo dans La giornata d’uno scrutatore d’Italo Calvino », Actes du colloque international Lieux bizarres des 25 et 26 novembre 2010, Université Jean Monnet-Saint-Étienne, études présentées et réunies par Agnès Morini, Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, coll. « Voix d’ailleurs », 2012, pp. 433-446.
4. « Calvino et l’utopie, de Fourier aux Villes invisibles  : pour une réflexion sur les fonctions de la littérature », Actes du colloque international Littérature et "temps des révoltes" (Italie, 1967-1980), des 27, 28 et 29 novembre 2009, Lyon, ENS-LSH, 2009.

Traductions

Poésie :
5. Amelia Rosselli, Variations de guerre , trad. et postface de Marie Fabre, présentation de Jean-Baptiste Para, Editions Ypsilon, Paris, 2012, 217 p.
6. Amelia Rosselli, « Une brève anthologie », in Europe, n. 996, avril 2012, pp. 214-220.
7. Cosimo Ortesta, Trois poèmes de Serraglio primaverile, en collaboration avec Ettore Labbate, in Thauma, n.9, 2012/1.
8. Fabio Scotto, La chambre et Un rêve, in Thauma, n.7, 2010/2.
9. Amelia Rosselli, Variations de guerre, in Voix d’Encre, n. 42, 2010

Reportage :

10. Roberto Saviano, Retour à Gomorra, in GQ magazine, n.10, décembre 2008.

Collaboration régulière :

11. Critiques littéraires et traductions en tant que collaboratrice de la revue en ligne Terres de Femmes.
Traductions : Amelia Rosselli, Mariangela Gualtieri.
Critiques : Goliarda Sapienza, Alix-Cléo Roubaud, Françoise Clédat, Edoardo Sanguineti

Communications

Colloques internationaux :

1. « Elsa Morante et Paolo Volponi : deux écrivains à l’ère atomique », à l’occasion du colloque international « Figures de l’Apocalypse », organisé par Anna Mirabella et Catherine de Wrangel à l’Université de Nantes, les 27 et 28 avril 2012.
2. « Un “espace autre”, le Cottolengo dans La journée d’un scrutateur d’Italo Calvino », à l’occasion du colloque international « Lieux bizarres », organisé par Agnès Morini (CELEC) à l’Université Jean Monnet-St-Etienne, les 25 et 26 novembre 2010.
3. « Calvino et l’utopie, de Fourier aux Villes invisibles  », à l’occasion du colloque international « Littérature et “temps des révoltes” (Italie, 1967-1980) », organisé par l’ENS Lettres et Sciences Humaines (Triangle), l’Université Stendhal-Grenoble 3 (GERCI), l’UPMF-Grenoble 2 (CRHIPA), les 27, 28 et 29 novembre 2008.
4. « Mémoire et représentations de la lutte armée au cinéma, le cas Buongiorno, notte  », à l’occasion du colloque international « Violence politique et mouvements sociaux dans l’Italie des années Soixante-dix », organisé par Jean-Claude Zancarini et Pierre Girard à L’ENS-LSH, les 11 et 12 mai 2007.

Journées d’étude et journées doctorales :

5. « Littératures utopiques et utopies de la littérature chez Elio Vittorini et Italo Calvino » dans le cadre de la Journée « jeunes chercheurs » 2012 : Le politique dans les études italiennes, organisée par la SIES et le CRIX (Centre de recherches sur l’Italie, Nanterre), Université Paris Ouest Nanterre, le 19 octobre 2012.
6. « Calvino, Vittorini, Volponi utopistes », Journées Doctorales « La recherche en études italiennes : épistémologie, méthode, perspectives », Université Paris Ouest - Nanterre La Défense, organisées par le CRIX-E.A, les 19 et 20 février 2010.
7. « Buongiorno, notte , approfondir l’histoire par infidélité », à l’occasion de la journée d’étude « Films des années 68, 68 en films », organisée par le laboratoire d’histoire de l’Université d’Evry (Nicolas Hatzfeld) à l’Auditorium de la ville de Paris, le 16 novembre 2007.

Séminaires :

8. « Quelques jalons pour un anti-nihilisme contemporain : Carla Benedetti, Nancy Huston, Mariangela Gualtieri », dans le cadre de la journée « Nihilismes » du séminaire transversal Work in progress du laboratoire GERCI de l’Université Stendhal-Grenoble 3, le 5 avril 2013.
9. « Formes de l’utopie chez Elio Vittorini et Italo Calvino, un parcours historique », conférence à l’occasion du séminaire d’Études italiennes organisé par Romain Descendre (ENS Lyon) et Pierre Girard (Lyon III), le 15 novembre 2012.
10. « Le due facce dell’utopia », intervention dans le cadre du séminaire des doctorants de l’École Doctorale de l’Università degli Studi di Pisa, spécialité Études italiennes (Italianistica), le 9 décembre 2011.
11. « Définir l’utopie, un défi méthodologique », intervention dans le cadre du séminaire transversal Work in progress du laboratoire GERCI de l’Université Stendhal-Grenoble 3, le 25 novembre 2011.
12. « Une lecture critique de Trouble dans le genre, de Judith Butler », dans le cadre du séminaire transversal Work in progress du laboratoire GERCI de l’Université Stendhal-Grenoble 3, 22 octobre 2010.
13. « Une lecture du livre Anatomie de la critique de Northrop Frye », dans le cadre du séminaire transversal Work in progress du laboratoire GERCI de l’Université Stendhal-Grenoble 3, 15 janvier 2010.

Pôle(s)

Membre du/des pôle(s) : Pensée Politique et Sciences Sociales