/ Directions d’ouvrages

Philosophie de l’anarchie : théories libertaires, pratiques quotidiennes et ontologie

Présentation

Les textes rassemblés dans ces actes, issus du colloque qui s’est tenu à Lyon en mai 2011, ont comme objectif de faire le point sur les recherches autour des pensées et pratiques libertaires, qu’il s’agisse de prendre en considération des auteur.e.s, ou de rendre compte d’expériences sociales et historiques se réclamant, d’une manière ou d’une autre, de l’anarchie.

Actes édités sous la direction de Jean-Christophe Angaut (MCF de philosophie à l’ENS de Lyon et membre du laboratoire Triangle), Daniel Colson et Mimmo Pucciarelli.

Table des matières

Présentation
Jean-Christophe Angaut, Daniel Colson, Mimmo Pucciarelli.................. 5

Anarchie nature mystique.......................................................... 9

Le cosmos libertaire de Thoreau et Reclus - un ordre sans pouvoir
Bertrand Guest.................................................................................................. 11

Kropotkine, un pionnier de la sociobiologie ?
Renaud Garcia.................................................................................................. 33

La biologie révolutionnaire d’Ernest Cœurderoy
Loïc Rignol......................................................................................................... 49

Anarchie et Spiritualité. Le chemin libertaire de Peter Lamborn Wilson (Hakim Bey)
David Bisson...................................................................................................... 79

Proudhon et l’anarchie........................................................... 101

Aux origines de l’ontologie sociale proudhonienne l’apport des manuscrits inédits
Edward Castleton........................................................................................... 103

Moment machiavélien moment proudhonien
Édouard Jourdain.......................................................................................... 131

Philosophie et anarchie.......................................................... 153

Trouble dans l’ordre du discours
Vivien Garcia................................................................................................... 155

Anarchisme politique et anarchisme révolutionnaire
Daniel Colson.................................................................................................. 169

Le statut de la philosophie chez le dernier Bakounine
Jean-Christophe Angaut............................................................................... 191
(Manuscrit auteur déposé dans HAL)

Critique de l’ontologie étatique et devenir-anarchie
Salvo Vaccaro................................................................................................. 209

L’action anarchiste, une notion pragmatiste
Nikos Maroupas............................................................................................. 227

Le savant et l’anarchie
Aurélien Berlan............................................................................................... 239

Philosophie et anarchisme distinction et utilité réciproque
Annick Stevens................................................................................................ 267

Théories des pratiques libertaires......................................... 275

Théories et pratiques de l’anarchisme argentin au début
du xxesiècle : la F.O.R.A. en question
Hélène Finet..................................................................................................... 277

Pratiques autodidactes dans le milieu anarchiste individualiste des premières années du xxesiècle
Anne Steiner..................................................................................................... 295

Pratiques de recherche et débordements
GRA (Groupe recherche action - Lyon)...................................................... 309

Considérations méthodologiques sur la théorie anarchiste
Paul McLaughlin............................................................................................ 327

Une philosophie non-dogmatique.......................................... 355

L’anarchisme est un type d’être constitutivement changeant. Arguments pour un néo-anarchisme
Thomas Ibañez................................................................................................. 357

Philosophie de l’anarchie topologies du devenir libertaire
Carlo Milani.................................................................................................... 373

Les sphères de détermination et de transformation sociale
John P. Clark................................................................................................... 391

Genre et anarchie................................................................... 399

Anarchisme et féminisme au prisme du langage
Julie Abbou...................................................................................................... 401

Pratiques somatiques et résistance à la normalisation
Aurélia Leon.................................................................................................... 425

Quand l’enfant gâté de la bourgeoisie rencontre le soldat de plomb plateformiste. L’anarchisme féministe queer à Buenos Aires aujourd’hui
Gwendolyn Windpassinger......................................................... 445

Notices biographiques des intervenant.e.s

Julie Abbou, docteure en linguistique, s’intéresse aux interventions sur le langage pris comme outil politique. Elle travaille sur les pratiques discursives et métadiscursives d’une féminisation radicale dans les brochures libertaires et a notamment publié « Double gender marking in French : a linguistic practice of antisexism », dans la revue Current Issues of Language Planning.

Jean-Christophe Angaut est maître de conférences de philosophie à l’École Normale Supérieure de Lyon. Spécialiste de la pensée de Michel Bakounine, il lui a consacré sa thèse de doctorat (sous le titre « Liberté et histoire chez Michel Bakounine), ainsi que deux ouvrages : Bakounine jeune hégélien (ENS Editions, 2007) et la Liberté des peuples – Bakounine et les révolutions de 1848 (Atelier de création libertaire, 2009).

Aurélien Berlan est agrégé en philosophie, docteur en philosophie avec une thèse sur la Critique culturelle et la constitution de la sociologie allemande : Ferdinand Tönnies, Georg Simmel et Max Weber, dirigée par Catherine Colliot-Thélène (Rennes 1) et Axel Honneth (Goethe-Uni Frankfurt).

David Bisson est docteur en Science politique, membre du CERAD (Centre d’études et de recherches autour de la démocratie) de l’Université de Rennes I. Il travaille sur les interactions entre le champ politique et le champ religieux ; il a soutenu, en 2009, une thèse intitulée « Une politique de la Tradition au xxesiècle. Fondements et usages de la pensée de René Guénon ».

Edward Castleton est titulaire d’un contrat post-doctoral auprès du laboratoire Logiques de l’Agir de l’université de Franche-Comté. Spécialiste de l’œuvre de Proudhon, il travaille à la publication de ses manuscrits inédits.{{}}

John Clark est professeur de philosophie à l’Université Loyola (La Nouvelle Orléans). Il est l’auteur de plusieurs livres sur Stirner, Godwin et Reclus. Ses recherches portent sur la pensée dialectique, l’écologie, la pensée anarchiste, les théories de l’imaginaire, la critique culturelle et la philosophie bouddhiste.

Daniel Colson est professeur de sociologie à l’Université de Saint-Étienne et militant libertaire. Il a notamment publié le Petit lexique philosophique de l’anarchisme. De Proudhon à Deleuze (Livre de Poche, 2001) et Trois essais de philosophie anarchiste. Islam, histoire, monadologie (Léo Scheer, 2004).

Hélène-Marie Finet, docteure en Histoire de l’Université Paris 7, enseigne la civilisation latino-américaine à l’Université du Havre. Auteure d’une thèse intitulée « Cultures ouvrières, sociabilités contestataires et contre-démocratie : anarchistes, socialistes et syndicalistes à Buenos Aires (1880-1920) », elle a également à son actif de nombreuses publications sur divers aspects de l’anarchisme argentin (théorie, genre, culture). Elle est membre des éditions libertaires Letra Libre (La Plata), qui ont publié trois ouvrages consacrés à l’anarchisme et aux mouvements sociaux.

Renaud Garcia, professeur de philosophie en lycée, il prépare actuellement une thèse de philosophie sur la pensée de Pierre Kropotkine sous la direction de Michel Senellart

Vivien García est doctorant en philosophie à l’université de Grenoble II. Il a publié l’Anarchisme aujourd’hui (Paris, L’Harmattan, 2006), consacré notamment aux théories dites « post-anarchistes ».

Le GRAC (Groupe recherche action) est une coopérative de recherche en sociologie, sise en région lyonnaise.

Bertrand Guest prépare une thèse de littérature comparée sous la direction de Jean-PaulEngélibert (Bordeaux3, laboratoire TELEM) sur l’écriture révolutionnaire du cosmos au xixesiècle, de Humboldt à Reclus en passant par Thoreau. Il s’intéresse aux liens entre science, politique et poétique à trois étapes du romantisme révolutionnaire, et à l’articulation entre ordre et désordre, entropie et utopie, anarchie et description du monde.

Tomas Ibañez a été actif dans le mouvement anarchiste en France tout au long des années soixante ainsi que dans l’opposition libertaire au franquisme. Membre du Mouvement du 22 mars en mai-juin 1968, et l’un des inventeurs du A cerclé qui symbolise depuis l’anarchisme, il a participé, à son retour en Espagne, à la reconstruction de la CNT et développe depuis une réflexion sur l’histoire et l’actualité de l’anarchisme qui se veut à l’écart de tous les dogmatismes militants. Son recueil de textes, Fragments épars pour un anarchisme sans dogme, vient d’être traduit en français (Rue des Cascades, 2011).

Édouard Jourdain est doctorant en Études politiques à l’EHESS, il a publié Proudhon, Dieu et la guerre aux éditions de l’Harmattan en 2006 et Proudhon, un socialisme libertaire aux éditions Michalon en 2009.

Aurélia Léon est doctorante en sociologie à l’Université Lyon2 et au Centre Max Weber, sous la direction de Michel Perroni. Engagée depuis deux ans dans une recherche portant sur les dispositifs d’empowerment en milieu « post-féministe », elle est également membre de l’association lyonnaise Autodéfense et Autonomie et du collectif TogAgaS (Together Against Sexism).

Nikos Maroupas est doctorant en deuxième année de thèse en philosophie à l’université Paris Ouest Nanterre sous la direction de Robert Damien, avec pour sujet « Pragmatisme, une philosophie anarchiste. Trois pensées revisitées : Proudhon, Dewey, James »

Paul McLaughlin enseigne au sein du département de philosophie de l’Université de Tartu (Estonie). Il a notamment publié Bakunin : The Philosophical Basis of His Anarchism (New York, Algora, 2002) et Anarchism and Authority (Aldershot, Ashgate, 2007).{{}}

Carlo Milani est traducteur et informaticien. Diplômé de l’Università degli Studi di Milano avec un mémoire sur « Les contes cyberpunk mexicains sur Internet », il obtient son doctorat à Università di Milano-Bicocca en mars 2009 avec une thèse sur « Les écritures conviviales – les technologies pour participer ». Il collabore aux textes contre l’informatique de la domination avec l’identité collective Ippolita.net.

Loïc Rignol est professeur de lettres-histoire au lycée professionnel du Vexin à Chars (95) et chercheur associé au laboratoire Logiques de l’Agir de l’université de Franche-Comté. Il a soutenu en 2003 une thèse de doctorat d’histoire intitulée « Les Hiéroglyphes de la Nature. Science de l’homme et Science sociale dans la pensée socialiste en France. 1830-1851 », à paraître aux Presses du Réel.

Anne Steiner est maître de conférences de sociologie à l’Université Paris Ouest Nanterre. Elle a notamment publié les En-Dehors : anarchistes individualistes et illégalistes à la Belle Époque, L’Échappée, 2007.

Annick Stevens est militante anarchiste, membre du comité de rédaction de la revue Réfractions et enseigne la philosophie à l’Université de Liège. Elle a notamment publié l’Ontologie d’Aristote, Paris, Vrin, 2000 et traduit la Physique d’Aristote, Paris, Vrin, 2002.{{}}

Salvo Vaccaro enseigne la Philosophie politique à l’Université de Palermo. Il travaille sur la pensée philosophique contemporaine, en particulier la Théorie critique de l’École de Francfort et la philosophie française (notamment Foucault et Deleuze). Il dirige les éditions Eterotopie chez Mimesis à Milan et collabore avec la presse anarchiste. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Pensare altrimenti. Anarchismo e filosofia radicale del novecento, Milan, Eleuthera, 2011.

Gwendolyn Windpassinger prépare une thèse sur l’anarchisme féministe queer argentin à l’université de Loughborough en Angleterre, sous la direction de David Berry et Dan Conway. Elle cherche à lier d’une manière systématique les théories anarchistes avec les théories féministes et queer, suivant le constat que ces trois idéologies sont actuellement réunies par diverses mouvances anarchistes dans différents pays.

Auteur(s) du labo

Jean-Christophe Angaut

/ En savoir +