/ Archives : colloques et journées d’études 2005 - 2014

Colloque "Philosophie de l’anarchie – Théories libertaires, pratiques quotidiennes et ontologie"

12 mai 2011, au 15 mai 2011 (les 12 et 13 mai à l’ENS de Lyon, le 14 au CEDRATS, le 15 à la maison des associations du IVe arrondissement)

>>>Interventions filmées en ligne

img
Coorganisé par le CEDRATS (Centre de Ressources sur les Alternatives Sociales), les laboratoires Triangle (UMR 5206) et Modys (UMR 5264) et l’Ecole Normale Supérieure de Lyon

  • les 12 et 13 mai à l’ENS de Lyon ;
  • le 14 au CEDRATS ;
  • le 15 à la maison des associations du IVe arrondissement.

Ce colloque s’inscrit dans un contexte marqué par les deux phénomènes suivants. D’une part, depuis au moins deux décennies, c’est-à-dire depuis la disparition du prétendu « socialisme réel », on assiste à la réaffirmation de pratiques sociales et politiques et d’expérimentations quotidiennes se revendiquant ouvertement de l’anarchisme ou pouvant en être rapprochées. D’autre part, depuis plusieurs années, on a vu se multiplier dans de nombreux pays des recherches nouvelles, pointues et approfondies, sur les pensées et les pratiques libertaires, qu’il s’agisse de prendre en considération des auteurs qui ont souvent été méprisées par le monde académique ou de rendre compte d’expériences sociales et historiques qui, d’une manière ou d’une autre, s’en sont réclamé.

L’objectif de ce colloque est de faire le point sur ces recherches, récentes ou en cours, en réunissant les personnes qui y sont impliquées. Pour cela, il nous a semblé nécessaire d’ouvrir un espace pour une double confrontation. Entre les savoirs et les pratiques d’abord : le choix de se focaliser sur l’anarchie et non sur l’anarchisme doit permettre de ne pas seulement prendre en compte la dimension de l’anarchisme théorique au travers de ses grandes figures historiques, mais aussi de voir dans quelle mesure les théories sont toujours connectées à une pratique, qu’elles accompagnent, fondent, critiquent ou expriment. C’est à ce titre qu’est convoquée la notion d’ontologie, « science de l’être en tant qu’être » pour les philosophes, reprise en ethnométhodologie pour interroger à la fois le mode d’existence des pratiques quotidiennes et les théories auxquelles elles donnent lieu. Confrontation entre philosophie et sociologie d’autre part, où il s’agira de dessiner les contours des pratiques d’émancipation et des formes de contestation radicale de la domination vers lesquelles les théories libertaires font signe.

Programme

Télécharger le programme

JEUDI 12 MAI (ENS)

10 heures

Proudhon et l’anarchie

  • Edward Castelton, Les antinomies de l’ontologie sociale post-révolutionnaire chez Proudhon : tentations et répulsions de l’idée de l’être collectif
  • Edouard Jourdain, Moment machiavélien, moment proudhonien

14 heures >18 heures

Anarchie nature mystique

  • Bertrand Guest, Ordres sans pouvoirs. Géographies de l’Homme dans la Nature au XIXe siècle
  • Renaud Garcia, Kropotkine, un pionnier de la sociobiologie ?
  • Loïc Rignol, La biologie révolutionnaire d’Ernest Coeurderoy
  • David Bisson, Anarchisme et spiritualité. Le chemin libertaire de Peter Lamborn Wilson (Hakim Bey)

VENDREDI 13 MAI (ENS)

10 heures

Philosophie et anarchie

  • Vivien Garcia, Trouble dans les catégories intellectuelles
  • Daniel Colson, L’anarchisme est une ontologie

14 heures >18 heures

Philosophie et anarchie

  • Jean-Christophe Angaut, Le statut de la philosophie chez le dernier Bakounine
  • Salvo Vaccaro, Critique de l’ontologie étatique et devenir-anarchie
  • Nikos Maroupas, L’action anarchiste, une notion pragmatiste
  • Aurélien Berlan, Le savant et l’anarchie. Weber face au « grand refus » de son temps

SAMEDI 14 MAI (CEDRATS)

9 heures 30

Théorie des pratiques libertaires

  • Hélène Finet, Théorie et pratiques : questionnements de l’anarchisme argentin dans les années 1920
  • Anne Steiner, Anarchisme individualiste et autodidactisme
  • GRA (Groupe recherche action - Lyon), Sociologie radicale, radicalité
    politique

14 heures >18 heures

Une philosophie non-dogmatique

  • Tomas Ibanez, L’anarchisme comme un type d’être constitutivement changeant, et esquisse d’un néo-anarchisme
  • Carlo Milani, Topologie critique de l’horizontalité : pour une philosophie libertaire du devenir
  • Nicolas Dupretz, Le militantisme anarchiste à l’épreuve des approches culturalistes : du mythe du sujet révolutionnaire universel vers une politique des coalitions
  • John Clark, Créer la communauté impossible

DIMANCHE 15 MAI (Maison des associations)

10 heures

Genre et anarchie

  • Julie Abbou, Anarchisme et féminisme au prisme du langage
  • Aurélia Leon, À la croisée des enquêtes : quand enquête sociologique et enquête ontologique se rencontrent autour de
    dispositifs d’
    empowerment en milieu féministe radical
  • Gwendolyn Windpassinger, Quand l’enfant gâté de la bourgeoisie rencontre le soldat de plomb plateformiste. L’anarchisme féministe queer à Buenos Aires aujourd’hui

14 heures >16 heures

Actualité du sujet révolutionnaire

  • Eduardo Colombo, Daniel Colson, Débat coorganisé avec la revue Réfractions

Afin de pouvoir organiser un repas commun le midi, nous demandons à tous ceux qui voudraient y prendre part de nous contacter

Contact des organisateurs

Lieux

  • Ecole Normale Supérieure de Lyon – Campus Lettres et Sciences Humaines
    15, Parvis René Descartes
    69007 Lyon
    Métro Debourg (Ligne B)
  • CEDRATS
    27 Montée Saint-Sébastien
    69001 Lyon
    Métro Hôtel de Ville (Ligne A) ou Croix-Paquet (Ligne C)
  • Maison des Associations du IVe arrondissement
    28 rue Denfert Rochereau
    69004 Lyon
    Métro Hénon (Ligne C)

Parallèlement au colloque aura lieu le Salon des éditions libertaires organisé par la librairie libertaire La Gryffe et le Centre de documentation libertaire de Lyon, les 14 et 15 mai 2011 à la Maison des Associations du IVe arrondissement.

/ Archives : colloques et journées d’études 2005 - 2014

UMR
2005 - 2019 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]