/ Séminaire « Familles et individus en Europe de l’époque moderne à nos jours » : Guerres, conflits, crises et intimité des familles

Séance 4 - Manon Pignot : « La marque de la guerre : les relations intrafamiliales au prisme de la Grande Guerre »

6 mars : 16h30 - 19h00, à la MSH Lyon Saint-Étienne, 14 avenue Berthelot, Lyon 7e (salle André Bollier, rdc)

Présentation

  • Manon Pignot est maîtresse de Conférences HDR en Histoire contemporaine à l’Université de Picardie Jules Verne, chercheuse au Centre d’histoire des sociétés, des sciences et des conflits (CHSSC). Ses recherches portent sur l’expérience enfantine de la guerre, plus particulièrement de la Première Guerre mondiale.

Lectures conseillées pour cette séance :

  • Emmanuelle Cronier et Manon Pignot, « Les liens familiaux, un ressort de l’endurance civile et combattante », in Nicolas Beaupré, Heather Jones et Anne Rasmussen (dir.), Dans la guerre 1914-1918. Accepter, endurer, refuser, Paris, Les Belles Lettres, 2015
  • Manon Pignot, « Expériences enfantines du deuil pendant et après la Grande Guerre », Histoire@Politique. Politique, culture, société, www.histoire-politique.fr, n°3, 2007. En ligne
  • Introduction de l’ouvrage : Dominique FOUCHARD, Le poids de la guerre. Les poilus et leur famille après 1918, Rennes, PUR, 2013
/ Séminaire « Familles et individus en Europe de l’époque moderne à nos jours » : Guerres, conflits, crises et intimité des familles