/ Séminaires

Séminaire « Familles et individus en Europe de la première modernité à nos jours »

Présentation du séminaire

Ce séminaire, proposé parmi les enseignements du Master Études du genre, parcours MATILDA, entend également, dans le cadre des axes « Genre et sociétés » et « Régulations » du Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, ainsi que dans celui du chantier transversal Genre et Politique du laboratoire Triangle, donner plus de visibilité à un champ historiographique peu représenté aujourd’hui, celui de l’histoire de la famille et des relations de genre en son sein.
À la vision traditionnelle de sociétés anciennes dominées par une conception organique de la famille à laquelle l’individu serait subordonné, et par opposition, d’un monde contemporain caractérisé par l’affranchissement de l’individu du carcan familial, ce séminaire voudrait appréhender la question sans a priori en interrogeant également les formes d’autonomie qui existaient autrefois dans les relations familiales et la persistance ou l’existence de contraintes familiales à l’époque contemporaine.
Travailler sur l’interaction entre l’individu et le groupe familial est le moyen d’aborder la famille dans une perspective dynamique comme un espace de conflits et de solidarité, d’émancipation et de contraintes, de sentiments et d’obligations, de ressources et de stratégies. C’est la possibilité de réfléchir, dans la longue durée et dans une perspective prenant en compte les rôles genrés des acteurs/trices, au fonctionnement et à l’évolution non linéaire du monde social en se plaçant à l’intersection de plusieurs disciplines (l’histoire, la démographie, la science politique, le droit, la littérature, l’anthropologie et la sociologie).

Validation du séminaire : compte rendu d’une séance (synthèse de lectures et communications orales d’environ 12000 caractères, police 12) et participation active à l’ensemble des cours du semestre.

  • Thématique de l’année 2021-2022 : Le travail dans la famille
    Bien qu’il soit au centre des préoccupations des féministes matérialistes depuis bien longtemps, le travail dans la famille reste encore assez peu abordé par les historien.nes du XIXème siècle - du moins comme nous voudrions l’aborder : en considérant non pas le travail ET la famille, mais les formes de travail spécifiques à l’organisation « famille ». Ensuite, parce que le travail est le sujet de l’agrégation (Le travail en Europe occidentale des années 1830 aux années 1930 : mains-d’œuvre artisanales et industrielles, pratiques et questions sociales), et que le travail dans la famille en constitue un élément, à nos yeux, fondamental.
    Télécharger la présentation et le programme 2021-2022 (pdf)

Responsables scientifiques

Séminaire coordonné par :

Informations pratiques

  • Fréquence et horaires : séminaire mensuel. Le lundi de 16h30 à 19h.
  • Lieu : MSH Lyon Saint-Étienne, 14 avenue Berthelot, Lyon 7e (Salle Élise Rivet, 4e étage)
  • Le séminaire a lieu à Lyon mais il peut être suivi à distance. Pour obtenir le lien de la visioconférence, merci d’envoyer un mail à sandra.bree@cnrs.fr

Prochaines dates

/ Séminaires