/ Séminaire ED483 Visa pour la thèse : le doctorat côté pratique(s)

Séance n°6 : Soutenance et perspective d’après-thèse

12 avril 2022 : 14h00 - 17h00, en visioconférence

Intervenant·es pressenti.e.s

  • Emeline Fourment, post-doctorante en science politique, à l’Université de Genève.
  • Vanina Mozziconacci, Maîtresse de conférences en philosophie, Université Montpellier 3, Lirdef.

Description de la séance

Les mois qui succèdent le rendu du manuscrit de thèse et la soutenance de thèse, étape essentielle dont les contours sont flous constituent un moment important de la fin de thèse, laquelle est souvent ponctuée d’incertitude. Afin de se faire une idée plus précise de la préparation de ce rite d’institution, Emeline Fourment viendra nous faire part de ses conseils et analyses. Comment écrire le texte de son passage à l’oral ? Comment préparer sa prise de parole ? Comment élaborer les réponses faites aux commentaires et critiques des rapporteurs une fois devant le jury ? Comment anticiper les potentielles critiques et les désaccords qui pourront être énoncés lors de la soutenance ?
Dans un deuxième temps de la séance, il sera question d’une autre période de l’après-thèse, tout aussi peu discutée durant le doctorat : les candidatures aux postes de maitresse ou maitre de conférences (MCF). À partir de son expérience, Vanina Mozziconacci évoquera les ajustements et les stratégies de préparation de candidatures dans un contexte de réduction continuelle de postes de titulaires. Comment préparer un dossier qualification ? Quel peut être l’intérêt des doubles qualifications ? Comment définir géographiquement les universités où l’on postule ?
Comment valoriser son parcours universitaire dans le dossier de candidature ? Quelles sont les attentes officielles et officieuses d’un oral pour un poste de MCF ? Et ses modalités possibles de préparation ? C’est notamment de ces questions que l’intervention de cette chercheuse tentera de répondre.
Encore en cours d’élaboration, nous aimerions faire intervenir dans un troisième temps un.e ancien.ne doctorant.e qui s’est éloigné.e du monde universitaire. Autrement dit, face à un manque de postes académiques, comment valoriser son doctorat ailleurs, dans un autre champ professionnel ?
Des temps de questions et discussions seront laissés au cours de la séance pour permettre à chacun.e de dialoguer avec les intervenant.e.s.

Textes

Référent.e.s

  • Johanna Berthou
  • Corentin Simon
/ Séminaire ED483 Visa pour la thèse : le doctorat côté pratique(s)