/ Séminaire « Nouvelles radicalités. Réfléchir après... »

Claude Gautier et Michelle Zancarini-Fournel, De la défense des savoirs critiques. Quand le pouvoir s’en prend à l’autonomie de la recherche

18 mars 2022, à l’ENS de Lyon, site Descartes, Amphi Descartes

Présentation

La séance porte sur l’essai de Claude Gautier et Michelle Zancarini-Fournel De la défense des savoirs critiques, en présence des auteurs.

La rencontre est introduite par deux étudiants en histoire de la pensée politique. Les auteurs présentent ensuite leur travail. Cette présentation est suivie d’un débat avec le public.

L’autonomie des savoirs et de l’université est aujourd’hui remise en cause par le pouvoir politique, soutenu par certains intellectuels. Les récentes polémiques autour des « déviations identitaires » et du supposé caractère idéologique des sciences sociales en sont des manifestations visibles. Le colloque organisé en Sorbonne en janvier 2022 par l’Observatoire du décolonialisme et le Collège de philosophie pour « reconstruire les sciences et la culture », sanctifié par le politique, est à cet égard paradigmatique des controverses actuelles.

Cet essai interroge les notions d’engagement et de distanciation critiques en les situant dans l’histoire du temps présent, puis en envisageant trois moments où s’est posée la question de l’autonomie de l’université et des savoirs : l’affaire Dreyfus, Mai-Juin 1968, le mouvement de contestation de 2019-2020 contre la loi de programmation de la recherche. Alors que de nouvelles approches académiques soulignant l’imbrication des dominations suscitent inquiétudes et rejet, les auteurs montrent qu’elles permettent de penser un universalisme pluriel pour la société d’aujourd’hui et de demain.

Contact : Laurent Dartigues

Vidéo de cette séance, réalisée par l’ENS de Lyon

/ Séminaire « Nouvelles radicalités. Réfléchir après... »