couverture du numéro / Numéros de revue

Le gouvernement international de la violence légitime

Présentation

Quelle est aujourd’hui la situation du monopole de la violence légitime prêté à l’État ? Les auteur∙es des quatre contributions réunies ici s’inscrivent dans une approche de sociologie de l’international pour décrire, à partir d’enquêtes empiriques précises, certaines politiques non seulement de mise en œuvre mais aussi de prévention de la violence : lutte contre le financement de la criminalité et du terrorisme, peine de mort aux États-Unis, guerre en Afghanistan, politiques de sorties de conflits. Plus précisément, ils et elles interrogent les relations, tant de collusion que de collision, qui se tissent entre les différents espaces sociaux contribuant au gouvernement de cette violence légitime. Ils et elles explorent ainsi les interactions et interdépendances entre administrations nationales ou internationales, secteurs bancaire, pharmaceutique, universitaire, ONG, et montrent comment, dans ces configurations complexes, se façonne le rôle de l’État et se consolident des (re)définitions de la violence (il)légitime.

Auteur(s) du labo

Cyril Magnon-Pujo
Sylvain Antichan
/ En savoir +