/ Articles de presse, interviews

Interview de Dorota Dakowska pour l’article « En Pologne, le Défenseur des droits Adam Bodnar évincé »

16 avril 2021, Libération

Présentation

Le Tribunal constitutionnel, contrôlé par le parti au pouvoir, a jugé que cet avocat de l’Etat de droit ne pouvait pas rester à son poste, dont il assumait l’intérim depuis septembre.
...

« Adam Bodnar portait la parole des citoyens mais représentait aussi la voix de l’opposition, en se faisant l’avocat des avis minoritaires », relate Dorota Dakowska, professeure de Sciences politiques à l’université Lyon 2 et spécialiste de la Pologne. Elle cite par exemple la défense des droits des enfants LGBT dans les écoles, à contre-sens de l’homophobie et de la transphobie gouvernementale. « Il a eu des engagements politiques clairs, mais c’est aussi un éminent juriste, dont la carrière européenne (à l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne notamment) a été saluée », souligne Dorota Dakowska. Selon elle, le Défenseur des droits est bien connu des Polonais et sa parole est régulièrement diffusée dans les médias.

...

La Diète, chambre basse polonaise, et le Sénat ne parviennent pas à se mettre d’accord sur le nom de sa ou son successeur. Et pour cause : si le PiS est majoritaire dans la première, c’est l’opposition qui contrôle le second, empêchant de nommer l’un des hommes liges du gouvernement. Pour la professeure Dorota Dakowska, « cela montre que Droit et justice n’a pas encore 100 % des pouvoirs en Pologne, mais il continue à s’en rapprocher. »

...

  • Dorota Dakowska :

    Professeure de science politique à l’université Lumière Lyon-2

Accès en ligne

/ Articles de presse, interviews