/ Labos Juniors CHEL[S]

(Re)faire le monde : les organisations internationales dans la circulation des idées (OiCi)

Présentation

Présentation

Ce projet de labo junior est porté par trois doctorant.e.s de l’UMR 5206 Triangle :

Ce laboratoire junior vise à analyser la place et le rôle des organisations internationales (OI) dans la circulation des idées, comprises au sens large de matrice cognitive et normative (représentations, croyances, valeurs, normes, savoirs etc.).

En croisant des travaux empiriques issus de différentes disciplines des sciences sociales, et en conviant les chercheurs à faire part de leurs expériences de terrain, ce laboratoire junior souhaite justement, au-delà des questions relatives au découpage et à la typologie des objets de recherche, contribuer à la discussion concernant la place et le rôle effectifs des organisations internationales dans l’émergence, la formulation et/ou la diffusion d’idées.

Cet enjeu est en effet central pour de nombreux chercheurs et doctorants, dont les membres de ce laboratoire junior. Par exemple, Thomas Scapin s’intéresse à la circulation de savoirs, modèles et standards relatifs à l’éthique du secteur public entre pays membres de l’OCDE. Emilie Dairon travaille sur la notion de compétence dans les organisations internationales de développement, et enfin Louise Dangy, Inspecteur de la Santé Publique Vétérinaire, profite de la possibilité que lui offre le ministère de l’Agriculture français pour retracer le conflit transatlantique sur le bœuf aux hormones d’un point de vue de chercheur « praticien » [Albarello, 2003]. En dépit de questionnements très divers, ces derniers voient leur objet de recherche en partie surdéterminé par des idées produites par le milieu international, et pour lesquelles des organisations internationales ont été ou demeurent fortement impliquées.
Pour cette raison, ces chercheurs ont intérêt à identifier les acteurs et à comprendre les mécanismes qui sous-tendent la production et la diffusion d’idées à un échelon plus large que le niveau national. Ainsi, les réflexions proposées dans le cadre de ce laboratoire junior sont susceptibles d’intéresser tous les étudiants, doctorants et chercheurs en sciences sociales qui travaillent sur la circulation d’idées et ses effets, qu’ils soient d’ordre social, économique, politique, juridique, scientifique etc.

Pour répondre aux objectifs du projet et constituer un atout pour ses membres, le laboratoire junior fonctionnera autour de trois types d’activités :

  • Un cycle de séminaires (périodicité : 3 par semestre)
  • Des ateliers interdisciplinaires restreints (périodicité : 2 par semestre)
  • Un colloque international.

Pour en savoir plus :

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]