/ Économie : histoire, institutions, société

Axe 3 : Économie des institutions et économie sociale

Responsable : Valérie Revest

Les travaux de cet axe interrogent le capitalisme contemporain et les conditions d’un capitalisme raisonnable en mobilisant et critiquant divers cadres institutionnalistes. Il s’agit d’analyser les institutions qui stabilisent les transactions, ainsi que l’évolution de ces institutions et la question de leurs frontières. À ce titre, les travaux de cet axe s’orientent dans trois directions.

Ils analysent la firme, sa nature, ses transformations, ses frontières, les relations que les entreprises entretiennent entre elles mais aussi la place de la firme dans la société, via la responsabilité sociale des entreprises (RSE), les négociations collectives et la relation d’emploi.

Ils analysent aussi des éléments constitutifs du capitalisme contemporain : l’innovation, sous l’angle de son financement et plus particulièrement des marchés financiers dédiés, la monnaie en tant qu’institution façonnée par la finance, et les connaissances, sous l’angle du rôle relatif des firmes et des universités dans la construction d’une économie de la connaissance.

Enfin, ils s’intéressent à l’économie sociale et à son rôle dans la définition d’un « capitalisme raisonnable » et d’un développement soutenable, en croisant perspectives historiques et perspectives contemporaines autour du déploiement des innovations sociales.

Pour en savoir plus :

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]