/ Économies politiques

Axe 3 : Philosophie économique

Responsable : Judith Favereau

Présentation

Les projets de l’axe s’inscrivent dans le prolongement et l’approfondissement des questions déjà abordées et peuvent se décliner en deux thèmes majeurs :

  • Normativité et économie : épistémologie et méthodologie en économie et leurs liens avec les politiques publiques
    L’organisation de la conférence internationale de philosophie économique dans laquelle ont été impliqués les chercheurs de l’axe a permis de mettre en avant des questions structurantes sur le thème de la normativité et de l’économie. Si les normes se manifestent à l’observateur comme des régularités, observables dans les pratiques et les discours, elles constituent pour les agents des règles à suivre ou des standards à imiter. Sociales, morales ou juridiques, elles ordonnent les pratiques et orientent les jugements, notamment dans la sphère économique. Elles constituent en conséquence l’un des premiers objets d’étude de l’économie et de la philosophie, et plus largement des sciences sociales. La question des normes peut être abordée sous l’angle ontologique, en s’interrogeant sur la nature des normes, sur les relations entre normes économiques et politiques publiques comme sur l’impact des normes d’un autre niveau (éthique par exemple) sur les mécanismes économiques. Du point de vue épistémologique, se pose la question de leurs conditions d’analyse ce qui conduit à interroger les concepts et les méthodes ainsi que les cadres théoriques qu’emploie l’économiste pour les aborder. Du point de vue axiologique, la question porte sur comment les évaluer et arbitrer les conflits de normes ? entre exigences de rationalité, de moralité, d’efficacité. La démarcation classique entre normatif et positif est questionnée, notamment au sein de la science économique et de l’action publique ? Quel peut être, enfin, le rôle des économistes dans la production de discours appréciatifs ou prescriptifs au sein de l’espace public ?
    Les chercheurs de l’axe ont tous une partie de leur travail de réflexion ou de leur thèmes d’études qui se rapporte à la question de la normativité, que ce soit à travers l’examen des fondements ou des méthodes de l’économie empirique ou des principes du pragmatisme philosophique appliqués à l’économie.
  • Rationalité, raisonnabilité et créativité
    Le thème de la rationalité sera approfondi à travers le séminaire de lecture et étendu au thème de la raisonnabilité qui implique la question de l’influence des compromis sociaux, de leur élaboration et mise œuvre sur les décisions des acteurs. La question de la rationalité sera aussi étendue à la notion de créativité qui implique une forme de rationalité transformatrice et adaptatrice valorisée par la philosophie pragmatiste et son usage par la sociologie des mouvements sociaux. A ce titre le thème des utopies socialistes sera appréhendé à la croisée d’une approche de la rationalité combinant une théorie de l’expérience et de l’imagination.

Voir aussi :