/ Séminaires

Séminaire de philosophie politique

Responsable scientifique : Michel Senellart

Premier semestre : Droit et non droit. Le problème de la « perversion du droit » sous le national-socialisme

Présentation

L’histoire du droit sous le national-socialisme n’est devenue un objet d’étude qu’au cours des dernières décennies . A la suite des ouvrages précurseurs de B. Rüthers (Die unbegrenzte Auslegung. Zum Wandel der Privatrechtsordnung im Nationalsozialismus, 1968, 6ème éd. 2005 ; Entartetes Recht. Rechtslehren und Kronjuristen im Dritten Reich, 1988), plusieurs publications récentes permettent de faire le point sur le sujet, d’en mesurer la complexité et d’en explorer les multiples dimensions : J. Chapoutot, La loi du sang. Penser et agir en nazi, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des Histoires », 2014 ; H. Pauer-Studer et J. Fink, Rechtfertigungen des Unrechts. Das Rechtsdenken im Nationalsozialismus in Originaltexten, Berlin, Suhrkamp, 2014 ; M. Stolleis, Le droit à l’ombre de la croix gammée, Lyon, ENS Editions, 2016 ; Justifier l’injustifiable. L’ordre du discours juridique nazi, Paris, PUF, « Léviathan », 2017.
Y a-t-il un droit nazi ? Quelle place peut-il y avoir pour le droit dans le fonctionnement d’un « régime criminel » (Jaspers) ? Un tel droit n’est-il pas, nécessairement, un non-droit ? Mais comment rendre compte du maintien de règles de droit, héritées d’une époque antérieure, au sein d’un système de non-droit ? Inversement, comment le non-droit peut-il se revêtir de l’apparence du droit (au point que certains théoriciens, comme Carl Schmitt, ont pu défendre l’idée d’un Etat de droit national-socialiste) ? Quel concept de droit, alors, se trouve mobilisé, sur quelles bases normatives repose-t-il et quelle « révolution culturelle » (Chapoutot) présuppose-t-il ? Ne peut-on, in fine, parler que d’un « droit monstrueux » (Stolleis, Jouanjan) ?
Ce séminaire se propose d’examiner divers aspects de cet état d’exception juridique permanent afin de mieux comprendre par antithèse, au-delà des valeurs qui le fondent, quelles formes requiert un authentique Etat de droit.

Le mercredi de 14h à 17h, à l’ENS, salle D2-128 (ex F 106).

Prochaines dates

Dates récentes

/ Séminaires

UMR
2005 - 2017 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]