/ Labos Juniors ENS de Lyon

Laboratoire Junior : Les sources de Michel Foucault

Titre du projet de recherche : « Les sources de Michel Foucault »

Durée : 1er septembre 2009 – 30 juin 2011

Présentation du projet

« Pas de recette, guère de méthode générale. Mais des règles techniques : de documentation, de recherche, de vérification. Une éthique aussi, car je crois qu’en ce domaine, entre technique et éthique, il n’y a pas beaucoup de différences (...). Le principal de cette éthique, c’est avant tout de respecter ces règles techniques et de faire connaître celles qu’on a utilisées. C’est une question d’éthique à l’égard des autres, je veux dire de ceux qui ont aussi travaillé et dont le travail a pu vous être utile (...). Ce qui me paraît important, c’est le respect à l’égard du lecteur.
Un travail doit dire et montrer comment il est fait. C’est à cette condition qu’il peut non seulement ne pas être trompeur, mais être positivement utile. Tout livre dessine autour de lui un champ de travail virtuel et il est jusqu’à un certain point responsable de ce qu’il rend possible ou impossible. Un livre – je parle bien sûr [des] ouvrages de savoir – qui brouille ses manière de faire n’est pas quelque chose de très bien. Je rêve de livres qui seraient assez clairs sur leur propre manière de faire pour que d’autres puissent s’en servir librement, mais sans chercher non plus à brouiller les sources. La liberté d’usage et la transparence technique sont
liées. »
Michel Foucault, “A propos des faiseurs d’histoire”, entretien avec D. Eribon, 1983, in Dits et écrits, vol. 2 : 1976-1988, Paris, Gallimard (Quarto), p. 1233.

Résumé du projet de recherche :
Ce Laboratoire junior a pour but de rendre compte de la façon dont, dans l’œuvre de Michel Foucault, s’articulent pratiques de lecture, pratiques d’écriture et élaboration d’un appareil théorique original. En croisant différentes méthodes de travail allant de l’analyse critique des textes de Foucault à la reconstitution des corpus utilisés par lui, il s’agira de mettre en évidence les diverses modalités de traitement des sources dans son œuvre et ceci à travers une double perspective. D’une part, afin d’apporter un éclairage nouveau sur l’œuvre de Foucault en proposant un mode d’approche original de celle-ci. D’autre part, et à partir d’analyses centrées sur le cas du travail de Foucault, proposer un ensemble de réflexions ayant trait au problème, central dans l’écriture des sciences humaines et sociales, de l’articulation de pratiques de lecture, de modes d’écriture et d’élaboration d’appareils notionnels originaux.

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]