/ Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s

Baggioni, Laurent

 Maître de conférences en études italiennes à l'Université Jean Moulin Lyon-3
Publications dans HAL

Domaines de recherche

Littérature et civilisation italiennes (XIV-XVe siècles), histoire de la pensée politique, humanisme florentin, histoire politique florentine

Thèse

Soutenue le 1er décembre 2011.

Sujet : La Forteresse de la raison. Lectures de l’humanisme politique florentin d’après l’Epistolario de Coluccio Salutati (1331-1406).

Directeur de thèse : Jean-Claude Zancarini

Résumé :
Prenant appui sur une historicisation critique des postulats méthodologiques et idéologiques au fondement des catégories d’humanisme civique et de républicanisme, la thèse entend renoncer à une lecture théorique de l’œuvre des humanistes florentins et restituer aux textes leur statut d’énoncés historiques. L’enjeu est de redessiner les lignes portantes d’une tradition civile et républicaine propre à la réalité florentine dont les penseurs des guerres d’Italie (Savonarole, Guichardin, Machiavel) seront les dépositaires critiques.

Un travail d’interprétation de la correspondance familière de Coluccio Salutati (1331-1406) constitue le socle de la recherche et fait apparaître la dimension juridique de la pensée du chancelier, et ce à double titre : d’une part elle révèle l’omniprésence d’un lexique juridique qui fournit l’essentiel de l’arsenal interprétatif de l’analyse politique, et d’autre part, elle définit un « office d’exhortation » qui constitue la théorie politique de Salutati non pas simplement comme une rhétorique propagandiste mais aussi comme un discours réformateur. L’apport de Leonardo Bruni (1370-1444) est ainsi réévalué dans le sillage de l’humanisme politique de Salutati, et se distingue de ce dernier surtout par la valeur nouvelle accordée à l’histoire dans l’élaboration d’une langue et d’une science de la vie civile.
Dans cette optique, la « liberté florentine », appréhendée à travers l’œuvre didactique et littéraire des chanceliers-humanistes, ne se réduit pas, au tournant du XVe siècle, à une idéologie au service de l’oligarchie, mais sert à garantir le dépôt d’une tradition menacée.

Parcours

  • Ancien élève de l’ENS (Ulm 2001)
  • Agrégé d’Italien (2004)
  • Allocataire moniteur normalien à l’ENS Lyon (2006-2009)
  • Doctorat d’études italiennes (ENS Lyon, 2011)

Publications

2015



  • Baggioni Laurent, « Des vices collectifs aux vertus peu communes : la prévalence de l’éthique républicaine dans l’humanisme politique florentin (1378-1434) », e-Spania, 31 octobre 2015, nᵒ 22.
  • Baggioni Laurent, La forteresse de la raison : lectures de l'humanisme politique florentin, d'après l'œuvre de Coluccio Salutati, Genève, Droz, Travaux d'Humanisme et Renaissance, 2015, 402 p.


  • Baggioni Laurent, « La raison du texte », Revue française de science politique, 2015, vol. 65, nᵒ 4, p. 636-..

  • Baggioni Laurent, « La République ou la guerre clivée : considérations sur les Histoires du peuple florentin de Leonardo Bruni », in R. Descendre et J.-L. Fournel (dir.), Langages, politique, histoire : avec Jean-Claude Zancarini, Lyon, ENS Éditions, Hors collection, 2015, p. 11-20.

2014


  • Baggioni Laurent, « La figure de l’exilé et la représentation de l’humaniste : réflexions sur Hans Baron et Leonardo Bruni », Laboratoire italien, 13 novembre 2014, nᵒ 14, p. 115-132.
  • Baggioni Laurent, « Jeux d'échelles de la langue politique : "libertas, pax, civitas" dans la lecture humaniste des guerres italiennes (1375-1406) », in J.-L. Fournel, Hélène Miesse, Paola Moreno et J.-C. Zancarini (dir.), Catégories et mots de la politique à la Renaissance italienne = categorie e termini della politica nel Rinascimento italiano, Bruxelles, P. Lang, 2014, p. 15-30.
  • Baggioni Laurent, « Entrées : Baron ; Hans ; repubblica », in Gennaro Sasso et Giorgio Inglese (dir.), Enciclopedia machiavelliana, Roma, Istituto della Enciclopedia italiana fondata da Giovanni Treccani, 2014, p. 198-201.

2013



  • Baggioni Laurent, « Utilisations du passé », Storica (Viella), 2013, vol. 56-57, p. 217-230.

2012

  • Zancarini Jean-Claude et Baggioni Laurent, « Dulcedo libertatis. Liberté et histoire à Florence, XIVe-XVIe siècles », in J.-L. Fournel, J. Guilhaumou et J.-P. Potier (dir.), Libertés et libéralismes : formation et circulation des concepts, Lyon, ENS éd., 2012, p. 21-43.

2010

  • Baggioni Laurent, « Humanisme civique », in Olivier Christin (dir.), Dictionnaire des concepts nomades des sciences sociales, Paris, Éd. Métailié, 2010, p. 219-231.

Avant 2010

  • « La réforme du système éducatif » (co-écrit avec Stéphanie Lanfranchi), Refaire l’Italie : l’expérience de la gauche libérale (1992-2001), dir. Piero Caracciolo, préf. Marc Lazar, Presses de la Rue d’Ulm, Paris, 2009, p. 165-204.
  • « Leonardo Bruni dans la tradition républicaine », Raisons politiques, n°36, Actualité de l’humanisme civique, dir. Yves Sintomer, 2009, p. 25-43.
  • « La repubblica nella storia : la questione dell’umanesimo civile », Storica, nº35-36, 2006, p. 65-91.
  • Recension de l’ouvrage d’Antoine Franzini, La Corse du XVe siècle. Politique et société. 1433-1483, Ajaccio, Alain Piazzola, 2005, dans Laboratoire italien, n°8, Géographie et politique, p. 247-252.

En cours de parution

  • La Forteresse de la raison. Lectures de l’humanisme politique florentin d’après l’oeuvre de Coluccio Salutati (1331-1406), ouvrage à paraître en 2015.
  • « Depicting the forma civitatis : civic harmony, military organization and social hierarchy in Leonardo Bruni’s vision of the Florentine Republic ».
  • « Conscience de l’histoire et histoire des composantes sociales dans Les Histoires du peuple florentin de Leonardo Bruni »

Participation à des séminaires, colloques ou journées d’études

  • « Dante dans la pensée républicaine florentine », journée d’études Dante Alighieri et le XIVe siècle dans les études médiévales en France organisée par Cécile Le Lay, Université Lyon 3, juin 2014.
  • « Des vices collectifs aux vertus peu communes : la redéfinition de l’éthique républicaine dans l’humanisme politique florentin (1378-1434) », journée d’études Vices et vertus dans la romanité médiévale (XIIIe-XVe siècle) organisée par Pénélope Cartelet, Mélanie Jecker et Gaël Le Morvan, avril 2014.
  • « Liberté individuelle et liberté politique chez Coluccio Salutati et Leonardo Bruni », colloque Tolérance, pluralisme et consensus social dans la tradition libérale, organisé par Agnès Delahaye, Frédéric Herrmann, François Orazi, Marie Plassart, à l’université Lyon 2, mars 2013.
  • « La république et l’État dans l’humanisme politique florentin », communication dans le cours de Jean-Louis Fournel (L3 d’études italiennes et L2 de science politique), La république et l’État, éléments d’histoire de la pensée politique, Université Paris 8, 21 novembre 2011.
  • « Le mythe des centaures dans la pensée politique de Coluccio Salutati », séminaire d’études italiennes de l’université Lyon 3 et de l’ENS Lyon, organisé par Romain Descendre et Pierre Girard, 21 avril 2011.
  • « Le retour à Dante de Coluccio Salutati », séminaire Littérature, politique, religion du laboratoire d’études romanes de l’université Paris 8, dirigé par Jean-Louis Fournel et Françoise Crémoux, 7 avril 2011.
  • « Naissance de la plèbe : Coluccio Salutati et la mémoire florentine du tumulte », séminaire Histoire des sociétés médiévales dirigé par François Menant et Diane Chamboduc à l’ENS Paris, 25 mars 2011.
  • « Sagesse civile et bouleversements politiques. Lectures d’après d’après l’Epistolario de Coluccio Salutati », deux conférences données auprès de l’école doctorale d’histoire du droit de l’Université de Trente, janvier 2011.
  • « Des obsessions de la guerre aux illusions de la paix, réflexion sur une conception humaniste de l’après-guerre », journées d’études Après la guerre organisées par les universités Paris 10, Paris 3, Paris 8 et l’UMR 5206 « Triangle », INHA, 11 janvier 2011.
  • « Le républicanisme florentin à l’aube de l’époque moderne : aspects historiographiques », séminaire d’histoire moderne de l’ENS Lyon, dirigé par Igor Moullier, 9 décembre 2010.
  • « Corruption des temps et légitimité des institutions chez Coluccio Salutati », séminaire Langue et politique en Italie, XIV-XVIIe siècles, organisé par l’ENS Lyon et l’Université Paris 8, 18 novembre 2010.
  • « Élaboration et diffusion de la notion d’humanisme civique », séminaire La matière de la république : identité, communauté, citoyenneté des laboratoires CERPHI, CEVIPOF et SOPHIAPOL, 30 juin 2010.
  • « Guerra e libertà nell’ opera di Leonardo Bruni », journées d’études Diritto politica e guerra nella prima modernità auprès du département de sciences juridiques de l’université de Trente, 23 janvier 2010.
  • « La tradition républicaine à Florence à l’époque de l’humanisme », séminaire d’histoire de la pensée politique italienne de Jean-Claude Zancarini à l’ENS Lyon.
  • « L’idéal-type de l’étranger et la figure de l’humaniste », journées d’études Les fuorusciti italiens de la Renaissance : culture d’opposition et théorie politique, organisé par Lucie De Los Santos, université de Lille 3, 14 décembre 2007.

Pôle(s)

Membre du/des pôle(s) : Pensée Politique et Sciences Sociales