couverture du livre / Ouvrages

Settling the good land  : governance and promotion in John Winthrop’s New England (1620-1650)

Présentation

« Settling the Good Land analyse l’émergence et l’impact du peuplement (settlement) dans l’histoire de la colonisation anglaise à l’époque moderne. Il présente une étude contextuelle, chronologique et institutionnelle de la formation et de l’évolution de la Compagnie de la Baie du Massachusetts, en Angleterre puis sur la bonne terre de Nouvelle-Angleterre, dans la première moitié du XVIIe siècle. Il démontre la centralité de la propriété libre et de la souveraineté individuelle et collective dans le projet colonial corporatiste de cette entreprise modeste, dont la gouvernance constitue néanmoins un précédent considérable dans la longue histoire de l’implantation anglaise puis britannique en terres autochtones. Settling the Good Land critique la tradition historiographique culturelle et religieuse qui a fait de la Nouvelle-Angleterre le lieu de naissance des libertés américaines et révèle l’importance de la violence et de la domination coloniale dans l’histoire politique et l’historiographie de la région. »

« Settling the Good Land : Governance and Promotion in John Winthrop’s New England (1620-1650) is the first institutional history of the Massachusetts Bay Company, cornerstone of early modern English colonisation in North America. Agnès Delahaye analyses settlement as a form of colonial innovation, to reveal the political significance of early New England sources, above and beyond religion. John Winthrop was not just a Puritan, but a settler governor who wrote the history of the expansion of his company as a record of successful and enduring policy. Delahaye argues that settlement, as the action and the experience of appropriating the land, is key to understanding the role played by Winthrop’s writings in American historiography, before independence and in our times. »

Feuilleter...

books.google.fr

On en parle ...

Auteur(s) du labo

Agnès Delahaye