/ Autres médias

Interview d’Haoues Seniguer pour l’article : « Pourquoi Emmanuel Macron et le gouvernement parlent-ils de "séparatisme" plutôt que de "communautarisme" ? »

18 juillet 2020, FranceTVInfo.fr

Présentation

« Le Premier ministre, Jean Castex, a promis pour la rentrée un "projet de loi contre les séparatismes", visant notamment "l’islamisme radical". Employant ainsi un terme utilisé pour la première fois par le président de la République à l’automne.

C’est manifestement une des priorités du nouveau gouvernement de Jean Castex : le nouveau Premier ministre a déclaré, mercredi 15 juillet, qu’un projet de loi "contre les séparatismes" serait présenté dès la rentrée. Evoquant la nécessité de défendre la laïcité et ciblant explicitement "l’islamisme radical sous toutes ses formes", le chef du gouvernement a expliqué que le texte viserait à "éviter que certains groupes ne se referment autour d’appartenances ethniques ou religieuses".

A ce sujet, la classe politique française emploie plus couramment le terme de "communautarisme". C’est Emmanuel Macron qui, le premier, lui avait substitué le terme de "séparatisme" en octobre dernier, réagissant notamment aux débats sur le port du voile lors des sorties scolaires et sur les listes dites "communautaires" aux élections municipales. "En tant que politologue travaillant sur la question du fait religieux et de l’islamisme, c’est un terme que je n’avais jamais vraiment rencontré", explique ainsi à franceinfo Haoues Seniguer, maître de conférences à Sciences Po Lyon. Pourquoi ce changement de vocabulaire ? Permet-il de décrire de façon plus juste la réalité ?
...
 »

  • Haoues Seniguer :

    Maître de conférences en science politique à Sciences Po Lyon

Accès en ligne

/ Autres médias
Action Discours Pensée politique et économique
logo Université de Lyon logo CNRS logo ENS de Lyon logo Sciences Po Lyon logo Université Jean Monnet Saint-Etienne logo Université Lumière Lyon 2
2005 - 2020 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0