/ Doctorant·e·s

Rosano Rodriguez, Rosa Esther

 Doctorante en science politique à l’université Lumière Lyon-2

Thèse en cours

Titre prévisionnel : « Le rôle des médias alternatifs digitaux mexicains comme base d’un mouvement social et de solidarité transnationale : l’affaire Ayotzinapa au Mexique et en Europe. »

Sous la direction de David Garibay et Maya Collombon (Laboratoire Triangle UMR 5206, France) et co-direction en cours avec Guiomar Rovira (Universidad Autónoma Metropolitana-Xochimilco, Mexique)

Résumé :
Le massacre et la disparition forcée des étudiants de l’école normale rurale d’Ayotzinapa dans une des régions les plus pauvres du Mexique déclenche une crise politique et reflète la crise humanitaire et sociale que subit le pays. La mise en évidence de la violence généralisée et l’ampleur du problème des disparitions forcées et des fosses clandestines provoque un mouvement social en demande de justice aussi bien au niveau national qu’international.
L’information sur cette tragédie relayée par les médias alternatifs a contribué à fissurer un discours et un espace dominé par les médias hégémoniques. L’information approfondie et critique ainsi que des narratives alternatives aux discours officiels sur cet évènement a rempli une des fonctions sociales des médias en offrant des moyens aux lecteurs de pouvoir exercer une action politique par la mobilisation.