/ Prix

Saphia Doumenc reçoit le 3ème prix du jeune auteur de la revue Sociologie du travail

17 mai 2019, à Paris

Présentation

« L’objectif de ce prix est d’encourager de jeunes auteurs à valoriser un travail de recherche et de les inciter à se confronter aux normes académiques en s’appropriant les codes de l’écriture scientifique et en jouant le jeu de l’évaluation par les pairs. »

« ...Le troisième prix va à Saphia Doumenc, doctorante à l’Université Lumière Lyon-2, où elle mène sous la direction conjointe de Sophie Béroud (TRIANGLE) et Paul Bouffartigue (LEST) une thèse intitulée « Sociogenèse de l’engagement politique et syndical en milieu social précaire. Enquête auprès de travailleuses et travailleurs du nettoyage ».
Son article, « Anarcho-syndicalisme et nettoyage : l’improbable politisation de la lutte par le recours juridique », s’intéresse à l’action syndicale dans le secteur du nettoyage. Rappelant les caractéristiques qui rendent ce secteur peu propice à l’émergence de mobilisations collectives (féminisation, précarité, niveaux de qualification très faible, éparpillement des salariés, faible culture militante), il fait néanmoins le constat d’actions récentes et victorieuses. Pour comprendre ce paradoxe, l’autrice centre ses analyses sur le rôle joué par un syndicat de tradition anarcho-syndicaliste : la CNT-SO (Confédération nationale des travailleurs – solidarité ouvrière), et étudie les modalités d’action déployées par ce syndicat afin d’« atténuer l’improbabilité des luttes » dans le secteur du nettoyage, de les « rendre possibles, voire victorieuses ». L’article suggère que l’efficacité de l’action syndicale observée tient à la pluralité des « répertoires d’action » mis en œuvre, et défend l’idée selon laquelle la politisation des conflits ne repose pas uniquement sur l’engagement des salariés dans la grève, mais provient également de l’expérience des recours juridiques, généralement considérés comme participant d’une plus grande individualisation des conflits.
... »

En savoir +

/ Prix