/ Séminaire du Laboratoire Junior d’épistémologie et d’ontologie sociale

Etienne Wiedmann et Nathanaël Colin-Jaeger : « Une généalogie de la catégorie d’entrepreneur, retour sur l’entrepreneur nietzschéen de Schumpeter. »

7 décembre 2018, 17h30-19h30, ENS de Lyon, site Descartes, salle D2.003

Présentation

Intervenants :

  • Etienne Wiedmann, ENS de Lyon
  • Nathanaël Colin-Jaeger, doctorant en philosophie à l’ENS de Lyon, membre de Triangle, responsable du Laboratoire Junior d’épistémologie et d’ontologie sociale (LEOS)

Résumé de l’intervention :

Il est commun de voir dans la figure de l’entrepreneur une figure centrale pour saisir la modernité libérale. L’entrepreneur est en effet aujourd’hui omniprésent dans les discours publics et médiatiques. Les travaux de Foucault (2004), Dardot et Laval (2009) et bien d’autres auteurs de référant à l’analyse foucaldienne du néolibéralisme (Dilts, 2011 ; Gane, 2014 ; Cuckier, 2017 par exemple), ont en effet souligné l’importance, pour la gouvernementalité néolibérale, de la figure de l’entrepreneur, visant à fonder une nouvelle anthropologie d’entrepreneurs de soi. Pourtant si cette figure de l’entrepreneur apparaît centrale théoriquement dans ces analyses il n’en est pas proposé une étude systématique. De ce fait il apparaît que la figure de l’entrepreneur schumpeterien n’a pas reçu toute l’attention qu’elle mérite dans ce cadre, notamment comme prédécesseur présentant les ambiguïtés de la figure de l’entrepreneur. Notre travail vise précisément à comprendre sur quel champ problématique s’est construit la catégorie d’entrepreneur, pour en saisir l’originalité et les tensions constitutives.

UMR
2005 - 2018 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]