/ Numéros de revue

Logiques numériques des radicalisations

Présentation

« Ce numéro des Quaderni porte attention aux processus de radicalisation, notamment islamiste, opérée via les NTIC, qui conduit des segments de la population à partir « faire le jihad » ou à basculer dans la violence terroriste. Comment les NTIC construisent-elles un entre-soi qui favorise des formes de rupture avec le monde profane, ainsi que la désignation d’un ennemi et bouc-émissaire ? Est-il possible de les identifier, de caractériser leur structure narrative et de réfléchir à des programmes de « dé-radicalisation » prenant en compte les particularités des thèses complotistes liées aux formes de radicalisation islamiste ? Au-delà, l’objectif du numéro consiste à étudier les dissonances cognitives spécifiques à/aux radicalisation(s) en portant attention aux relations existantes entre les valeurs véhiculées et les procédés techniques mobilisés, ainsi qu’aux moyens mis en œuvre par les pouvoirs publics pour y répondre. » (Présentation de l’éditeur)

Avant-propos des auteurs déposé dans HAL (accès restreint sur demande) : « Les radicalisations. Culture et postmodernité »

Accès intégral sur CAIRN

— > Sommaire et textes

  • Voir aussi l’entretien d’Emmanuel Taïeb avec Raphaël Josset et Rudy Reichstadt : « ‪Le conspirationnisme 2.0‪. », Quaderni, 2018/1 (n° 95), p. 79-94.

Auteur(s) du labo

Emmanuel Taïeb
Julien Fragnon