/ Numéros de revue

« Compressed modernity » et temporalités chinoises

Présentation

« Nous avons choisi dans ce numéro spécial sur les Temporalités Chinoises de proposer au lecteur d’aller voir de l’autre côté des frontières pour comprendre que parler de temporalité « ici » ne prend pas forcément le même sens que parler de temporalité « là-bas ». Des déplacements de regards s’imposent pour saisir les problématiques des intellectuels chinois en sciences sociales. Ces déplacements de regards s’appuient sur la nécessité de re-contextualiser la question du temps et des temporalités dans l’histoire des idées en Chine mais aussi dans son histoire politique, sociale, économique. »

N°2017-26 paru en février 2018
—> Lire l’introduction complète de Laurence Roulleau-Berger : « Sociologie post-occidentale et temporalités chinoises »

Auteur(s) du labo

Laurence Roulleau-Berger

/ En savoir +