/ Doctorant.e.s

Cavaillès, Thibaud

 Doctorant en géographie, urbanisme et aménagement à l’Université Lumière Lyon-2

Thèse en cours

Sujet : Le renouvellement des communs et de l’engagement (habitants, praticiens, élus) de l’Action Territoriale Alternative.

Directeur : Guillaume Faburel (Pr.) (Université Lyon 2)
Co-encadrement : Olivier Soubeyran (Pr.) (PACTE- UGA)

Formations

Années 2015 à 2017 :

  • Master 2 Géographie Aménagement Environnement et Développement mention Innovation & Territoire / Université Grenoble Alpes

Année 2014 – 2015 :

  • Master 1 Urbanisme et Aménagement / Université Lyon 2 / Semestre en échange à l’Université de Montréal à Montréal

Année 2013 – 2014 :

  • Licence 3 Urbanisme et Aménagement / Université Lyon 2

Année 2011 – 2013 :

  • Diplôme Universitaire et Technologique de Carrières Sociales option Gestion Urbaine / Université Aix-Marseille

Année 2011 – 2010 :

  • Baccalauréat série Economique et Social / Lycée Jules Froment à Aubenas

Publications et mémoires de recherche

  • Mémoire de recherche : Cavaillès T. (sous la direction d’Olivier Soubeyran et le co-encadrement de Guillaume Faburel), 2017, L’action territoriale alternative : des nouveaux communs territoriaux et un renouvellement de l’engagement. Vers des solutions de transition écologique et démocratique des politiques publiques territoriales ?, 113 p.
  • Cavaillès T., 2016, « Partout dans le monde, les castors ont la même manière de faire leurs barrages. Pourtant, il ne se sont jamais concertés » in Faburel G. et Girault M. (coord.), La fin des villes. Reprise de l’action, Carnets de la décroissance, Editions Aderoc, 144 p.

Activités de recherche

Octobre 2016 :

  • Étude territoriale immersive et participative, dans le cadre d’un stage de recherche en Master 2 Innovation et Territoire, sous la direction scientifique de Guillaume Faburel, Veille stratégique de nouveaux modes de production territoriale, « Création participative d’une place publique dans le vieux village d’un bourg ardéchois », avec la collaboration du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD), de l’association De l’aire, de la Mairie du Teil et du collectif habitant Kléber en tête, 31 p.