/ Numéros de revue

Prison : l’idéologie de l’enfermement

Présentation

Où en est la prison et comment sortir de la logique de l’enfermement ?
Ce numéro de la revue Mouvements revisite les évolutions récentes de la prison en France et invite à décaler le regard sur cette institution et ce qu’elle produit. Tandis qu’on parle beaucoup de la prison, tant dans les médias que dans les travaux académiques qui se sont multipliés ces dernières années, l’institution et son fonctionnement gardent leur opacité. Cette opacité ne peut être levée par la seule description de ce qui se passe derrière les murs, du quotidien ordinaire (souvent terne et ennuyeux) de la détention : l’un des nœuds majeurs de la « question carcérale » se trouve en amont, dans la sélection de ceux et celles à qui ce type de châtiment va être imposé.
Le fléau de la justice ne frappe pas de manière équitable et suit des logiques singulièrement différenciées selon la classe, le genre ou la race. La prison est un symptôme des multiples formes d’inégalités, mais elle en accélère également le dérèglement. En ce sens, l’idéologie de l’enfermement perpétue l’injustice et constitue l’indispensable clé de voûte des formes contemporaines de la domination. En sortir réclame plus qu’une énième réforme pénale.

— >Accéder au sommaire et aux textes en ligne

Auteur(s) du labo

Yasmine Bouagga
Frédéric Le Marcis

/ En savoir +